Stand Up Paddle

Laird Hamilton sort son paddleboard de haute mer

Désormais membre aussi du team Puma Ocean Racing, Laird Hamilton était au départ de la Volvo Race, exhibant son dernier engin pour surfer en pleine mer...

Publié le 11 novembre 2011


Le 5 novembre dernier avait lieu à Alicante (Espagne) le départ de la célèbre course à la voile autour du monde par équipage, la Volvo Race. Une course de 39 000 milles sur 8 mois en 9 étapes, avec 6 bateaux en compétition. Parmi ceux-ci le bateau français Groupama (skipper Franck Cammas) et aussi le monocoque américain Puma Ocean Racing (skipper Ken Read), avec Laird Hamilton comme membre honoraire de l’équipe. Non, Laird ne fait pas le tour du monde à bord, mais c’est son projet de paddleboard de 14′ spécial haute mer, au design semblable à celui du bateau, qui met le big-wave-rider dans l’actualité de la Volvo-Race.

Début 2011, Laird Hamilton rencontre l’équipe Puma Ocean Racing par l’intermédiaire du président de Surftech, marque commercialisant des modèles de paddleboard de Laird. Le courant passe et Hamilton, tout en restant chez Oxbow, intègre l’équipe Puma Ocean Race avec un projet de paddleboard de haute mer. Laird travaille alors avec Juan Kouyoumdjan (Juan Yatch Design) architecte du bateau Puma pour la Volvo Race et concrétise un paddleboard de 14′ suivant le même design et dans les mêmes matériaux que ceux du bateau. Un paddleboard qui sera commercialisé en série limitée par Surftech dès 2012, au prix XXL de 6500 €.

Derrière l’opération marketing Puma Ocean Race/Hamilton, nul doute que Laird a son idée en tête, veillant toujours à garder une longueur d’avance sur tout le monde tant dans ses inventions que dans sa conquête des grosses vagues. Après le tow-in, le foil, le paddleboard, il décide à nouveau de prendre les devants de nouvelles aventures, avec cette fois un engin propice au plein océan. Hamilton ne va pas abandonner Jaws pour se transformer en un D’Abboville traversant le Pacifique à la rame, mais selon le communiqué Puma, il est censé être sur le qui-vive d’une énorme houle repérée par l’équipage pendant la course et concourir à sa façon en rejoignant les crêtes fumantes avec son paddleboard (sic).

Laird Hamilton était donc à bord  du bateau Puma au départ de la course dans la baie d’Alicante puis plongea par dessus bord une fois la Volvo-Race lancée.  Affaire à suivre donc.

Un commentaire 

Commentaires