Météorologie

Un tsunami de nuages en Floride

Ce phénomène extraordinaire, qui n'est pas un montage, a été observé pendant quelques minutes au dessus de la Floride.

Publié le 19 février 2012

JR Hott

Non, ça n’est pas un montage photo, mais bien de véritables vagues de nuages. On pourrait croire à l’extrait d’un film de science-fiction, où une tempête pousserait l’océan à engloutir des immeubles. Il n’en est rien. Il s’agit en fait ici d’un phénomène météorologique bien connu, mais pourtant très rare dans ce genre de configuration géographique.

Le site sur l’environnement notre-planet.info publiait, il y a deux jours, une série de photos prises par JR Hott lors d’un survole des côtes floridienne le 12 février dernier. Le phénomène observé n’aura duré que quelques minutes. Connu sous le nom d’instabilité de Kelvin-Helmholtz, ce « cisaillement » de nuages proviendrait d’un mouvement entre deux masses d’air chaudes et froides à basse altitude. Le résultat, surprenant, est d’autant plus magnifique qu’il s’apparente à des vagues se brisant sur des immeubles de quinze étages.

JR Hott

Une instabilité de Kelvin-Helmholtz en Floride / JR Hott

5 commentaires 

Commentaires

    Guy - 20 février 2012 à 13 h 32 min Répondre

    Merci Sanka.

    Signaler un abus

    Guy - 20 février 2012 à 10 h 44 min Répondre

    C’est en effet l’effet Joule de conduction thermotriastique qui inhibe par autoprotolyse les radiation gamma des particules de H2O suivant une décroissance exponentielle le long des buildings. Cela a pour effet de libérer sous forme de cubes bifaces les micro-éléments.
    Je sais, c’est abscons.

    Signaler un abus

    rai - 19 février 2012 à 16 h 22 min Répondre

    En tous cas bravo et merci pour ces belles images; on ne se lasse pas du spectacle de la nature… :-)

    Signaler un abus

    rai - 19 février 2012 à 16 h 22 min Répondre

    C’est effectivement plus fréquent en montagne, en particulier sur les cols. il s’agit d’une condensation due à l’élévation rapide de la masse d’air humide (dans ce cas le long des immeubles), par contre à si petie échelle c’est en effet vraiment surprenant…

    Signaler un abus