Culture

de Rosnay/de Soultrait à Bayonne

Joël de Rosnay et Gibus de Soultrait en conférence à Bayonne mardi 6 novembre à 18h30 autour du thème : “Vagues, rythme et société fluide”

Publié le 3 novembre 2012

Dans le cadre des débats thématiques « Rencontres Sport-Territoires-Innovation » qu’organise l’IUP Sport Management et Gestion des Entreprises (Bayonne), Joël de Rosnay et Gibus de Soultrait donneront une conférence mutuelle, le mardi 6 novembre 18h30, intitulée “Vagues, rythme et société fluide”.

Joël de Rosnay, 75 ans, biologiste, prospectiviste, surfeur pionnier est auteur de nombreux ouvrages dont Le macroscope, livre notoire sorti en 1975. Il traitera de sa dernière publication, Surfer la vie (1), en exposant notamment ce qu’il appelle “la société fluide”, notre société d’aujourd’hui et de demain “non plus fondée sur des rapports de force mais des rapports de flux, non plus guidée par l’individualisme exacerbé ou par la logique de l’affrontement mais par la nécessaire solidarité.” Pour illustrer sa vision de demain, il parlera plus précisément de la “transversalité” qui désormais guide les rapports sociaux aussi bien sur les réseaux que dans l’entreprise où l’efficacité ne s’invente plus en termes hiérarchiques. Il exposera le développement à venir de “la smart grid”, c’est-à-dire cette production autonome et modulable d’énergie échangée en réseau et amenée à peu à peu pallier à l’épuisement de ressources exploitées jusqu’à présent comme un puits sans fond et distribuée de façon verticale.
Joël de Rosnay, avec la sagesse de l’âge, témoignera de l’apport que fut (et est toujours) le surf dans sa vie et dans, désormais, sa vision du monde. (Voir également : www.surferlavie.com)

Gibus de Soultrait, 55 ans, de formation autodidacte, journaliste co-fondateur de Surf Session magazine, est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le surf, son histoire et sa culture. Il enseigne également au Master Glisse de l’IUP (Université Bordeaux Segalen). Plus précisément, il traitera de son essai L’entente du mouvement, sorti en 1995 et reédité en version augmentée en 2011. Partant de “cette spécificité du surfeur d’être en mouvement sur un mouvement, la vague”, il développera sa conception d’une ”pensée dimensionnelle” définissant notre rapport à “l’espace”, au “temps” et à cette nouvelle dimension que notre modernité inaugure sans bien la comprendre, “le mouvement”, chacune de ces trois dimensions s’enchaînant dans ce qu’il appelle “des passages dimensionnels civilisationnels” que l’on peut historiquement cerner à travers le vingtième siècle et l’actuel.
Gibus de Soultrait, avec la respiration océanique que lui procurent ses sessions régulières de surf, esquissera l’importance de la notion de rythme dans une réflexion de notre devenir notamment écologique.

Après leur présentation successive, les auteurs échangeront avec l’audience suivant les questions et commentaires émis.

1 – Surfer la vie, comment sur-vivre dans la société fluide, Joël de Rosnay, Editions Les Liens Qui Libèrent, 2012.

2 – L’entente du mouvement, l’opportunité (1989-2011), Gibus de Soultrait, Editions Surf Session 2011.

Commentaires