Big Wave

Jamie Sterling remporte le Reef Nelscott Big Wave Classic

L'Hawaiien aura su samedi dernier tirer son épingle du jeu grâce à deux rides exceptionnels dans les vagues de plus de huit mètres de l'Oregon.

Publié le 6 février 2013


Il semblerait que les swell solides se succèdent sur la côte ouest américaine. Après le lancement du Maricks Invitational le 20 janvier dernier, c’était au tour du Reef Nelscott Big Wave Classic, samedi dernier, de profiter d’une entrée de houle solide sur l’Oregon pour convoquer ses gladiateurs.

C’est sous un ciel dégagé et face à des conditions glassy que le soleil a fait son apparition tôt samedi matin dans l’Oregon, annonçant une journée prometteuse pour tous les big wave riders venus s’affronter. Il aura d’abord fallu attendre 11h15 pour que la houle se cal et voir le premier heat de la journée se mettre à l’eau. Malgré un départ un peu lent, des séries de 25 à 30 pieds (8 à 10 mètres) auront fini par dérouler face à Lincoln City, atteignant leur taille maximale en milieu d’après-midi pour la finale.

« Après avoir manqué le rendez-vous pour la première fois l’année dernière en sept ans d’existence, faute de conditions suffisantes, le Nelscott Reef Big Wave Classic sera revenu en force cette année pour faire du #8 un chiffre porte bonheur« , déclarait le directeur de compétition John Forse.

Au terme d’une finale de très haut niveau répartie sur deux pics, c’est donc le Champion du Big Wave World Tour 2010/2011, Jamie Sterling, qui sera monté sur la première marche du podium aux dépens notamment de Greg Long et Gabriel Villaran, grâce à deux rides d’exception notés 9 points (la meilleure note compte double) et 8, 50 points, pour un total non équivoque de 26, 50 points sur les 30 envisageables.

« Je suis vraiment content d’avoir gagné » déclarait Jamie. « J’aime cette vague… C’est pourquoi je suis ici. Surfer contre des surfeurs world-class sur une vague world-class, c’est juste la cerise sur le gâteau. »

Après les victoires de Carlos Burle au Pérou, de Peter Mel à Mavericks et maintenant de Jamie Sterling dans l’Oregon, il ne reste désormais qu’une seule épreuve au Mexique pour départager ces surfeurs de gros dans le BWWT 2012/2013. La waiting period du Todos Santos Big Wave Event est lancée. Gardez l’œil ouvert.

Plus d’infos et de photos sur le site du Big Wave World Tour.

Commentaires