ASP Star

Cody Thomson s’impose à Puerto Rico

Le jeune Américain de 23 ans vient de décrocher sa première victoire sur un QS, en s'imposant au terme de la finale très indécise de ce 4* organisé par Rip Curl.

Publié le 14 février 2013


RIP CURL PRO PUERTO RICO (9 – 13 février) – JOBOS / Star 4 étoiles

Indécise jusqu’à la sirène, la finale du Rip Curl Pro Puerto Rico a finalement tourné in extremis, ce mercredi, à l’avantage de Cody Thompson. À 23 ans, l’Américain remporte la première victoire de sa carrière sur le circuit WQS grâce à une ultime vague, sa dixième, prise dans les toutes dernières minutes du heat final.

Les turns successifs du Floridien lui ont permis de coiffer sur le fil (avec un total de 10,10) son compatriote Andrew Doheny (9,96), qui venait tout juste de prendre les rênes de la série devant Evan Geiselman (9,83), le surfeur US aux manoeuvres jusqu’alors les plus radicales sur les longues droites portoricaines. À 15 secondes du buzzer, le local et parfait connaisseur du spot de Jobos Dylan Graves (8,96) a dans la foulée raté une incroyable opportunité de ravir la première place – qu’un « petit » 3,77 lui aurait offert… –, le quatrième larron d’une finale disputée dans des conditions brouillonnes et déclinantes (1,5 m) chutant à la sortie d’un floater… C’était bien LE jour de Cody Thompson, gratifié par ailleurs en quarts de finale de la meilleure note de la compétition (9,70) en récompense d’un alley-oop et d’un turn incisif.

« Depuis l’annonce de ce Star 4 étoiles à Jobos, je savais que ça allait être un événement extraordinaire », confiait le surfeur du team Billabong. « Je viens ici depuis des années… Quand les scores de la finale ont été annoncés, je n’y croyais pas ! J’ai alors vu mes frères courir sur la plage, j’étais fou de joie ! »

L’outsider Thompson vainqueur, ce jour final du Rip Curl Pro Puerto Rico n’a pas souri aux favoris et encore moins aux surfeurs tricolores. Si les Américains CJ Hobgood, Chris Ward, Dillon Perillo et le Portoricain Brian Toth ont atteint les quarts, l’aventure caribéenne s’est arrêtée nette dès le 5e tour pour Taylor Knox (USA), Nathaniel Curran (USA) ainsi que pour Adrien Toyon et le Tahitien Steven Pierson.

Plus d’infos World Tour sur le blog Planète Surf.

Vincent Martin

Image de prévisualisation YouTube

Commentaires