Publicite1

World Tour

J-2 avant le Quiksilver Pro Gold Coast

Présentation de la première épreuve de la saison 2013 du World Tour ASP, qui débutera samedi 2 mars à Snapper Rocks...

Publié le 28 février 2013

Après 8 semaines plus ou moins off, les surfeurs et surfeuses du World Tour sont de nouveau sur le pied de guerre à l’aube du Quiksilver Pro Gold Coast qui se déroulera à Snapper Rocks, dans le Queensland, du 2 au 13 mars. L’ascendant psychologique est incontestablement pour Parko chez les hommes, le champion du monde 2012 venant de remporter le WQS de Newcastle. “Je surfe toujours pour gagner,” déclarait-il lors de sa victoire ce week-end. Pas mécontent de laisser son surf parler à sa place, Joel Parkinson avouait à demi-mots en avoir un peu ras le bol d’être assailli par les médias suite à son titre décroché à Pipe. “Être champion m’a ôté beaucoup de pression sur les épaules, [...] je suis en pleine forme et affuté, prêt à surfer à 110 % chaque vague et chaque série.” Messieurs, vous voilà prévenus.
Si Parko joue à domicile à Snapper, il faudra compter également sur son “voisin”, Mick Fanning, déjà vainqueur de l’épreuve en 2007 et 2005, mais aussi sur Taj Burrow, premier sur le podium l’an passé. Sans oublier le vétéran : Kelly Slater a connu le succès à de nombreuses reprises à Snapper. Ces “anciens” auront probablement fort à faire face aux young guns incarnés par le trio Julian Wilson – Gabriel Medina – John John Florence.

Taj Burrow, vainqueur en 2012. ©ASP/Robertson

Ce matin, tout le monde s’est plié à l’exercice de la conférence de presse, avant de procéder aux Moskova Trials vendredi, qui offriront la dernière wildcard en jeu. Marc Lacomare fera partie de 18 surfeurs en quête du précieux sésame vers le main event. La seconde wildcard avait déjà été octroyée à Dane Reynolds (yeah !) : “En tant que wildcard, tu es automatiquement à la plus basse place du seeding dans le contest, donc tu tombes dans des heats très difficiles lors des trois premiers rounds, ce qui rend la chose vraiment excitante mais très difficile,” déclarait-il il y a quelques jours.
Patrick Gudauskas et William Cardoso feront leur apparition dans le tableau suite aux défections pour blessure de Miguel Pupo et Fred Patacchia.
Si vous trouvez que tout cela sent un peu trop la testostérone, heureusement le Roxy Pro Gold Coast nous apportera une touche féminine, mais pas moins engagée, avec le retour de Pauline “Popo” Ado sur World Tour féminin après une requalification in extremis l’an passé.

Owen Wright. ©ASP/Kirstin

Soyez prêts, car les Quiksilver et Roxy Pro risquent fort de démarrer dès ce week-end alors qu’un swell prometteur pointe ses isobares sur les cartes. Jake Paterson, le contest director, prédit en effet “une super semaine de vagues”, mais craint également que le banc de sable ne soit pas forcément à la hauteur : “C’est pas de chance, il y a gros trou dans le banc au large de Snapper, mais la section de Rainbow Bay (au nord du spot, ndlr) marche parfaitement, et nous pensons y aller pour démarrer l’épreuve au plus tôt”. Les surf météorologistes de Coastalwatch annoncent un premier push du swell dès vendredi, avec des vagues prévues entre 1m et 1,20m pour les trials, avant qu’une seconde entrée de houle ne fasse son apparition dans la journée du samedi. Jake Paterson envisage même déjà une fin précoce de la compétition dans la semaine à venir, avec des vagues à la baisse en début de semaine, puis de nouveau une houle longue en milieu de semaine qui permettrait de boucler toutes les séries.

Si le Quik Pro Gold Coast ne démarre officiellement que le 2 mars, les festivités ont déjà débuté depuis le 22 février avec le Bleach Festival qui précède la compétition : pas moins de 55 groupes se succèdent sur les plages de la Gold Coast, mais aussi des projections de films de surf en plein air ou encore des expos artistiques. Autant dire que les Aussies sont chauds.
Ce sera aussi l’occasion de tester le Quiksilver Crowds Call, dispositif de second écran qui sera inauguré à l’occasion et vous permettra d’interagir avec le live du webcast depuis vos tablettes et smartphones.

À suivre les site du Quiksilver Pro et Roxy Pro Gold Coast

Séries du premier tour :
#1: Taj Burrow (AUS), Bede Durbidge (AUS), Raoni Monteiro (BRÉS)
#2: Adriano de Souza (BRÉS), Travis Logie (AfSud), Dusty Payne (HAW)
#3: John John Florence (HAW), Kai Otton (AUS), Patrick Gudauskas (USA)
#4: Mick Fanning (AUS), Sebastian Zietz (HAW), Willian Cardoso (BRÉS)
#5: Kelly Slater (USA), Kolohe Andino (USA), vainqueur trials ou Dane Reynolds (USA)
#6: Joel Parkinson (AUS), Matt Wilkinson (AUS), vainqueur trials ou Dane Reynolds (USA)
#7: Gabriel Medina (BRÉS), Kieren Perrow (AUS), Tiago Pires (Port)
#8: Josh Kerr (AUS), Alejo Muniz (BRÉS), Nat Young (USA)
#9: Julian Wilson (AUS), Damien Hobgood (USA), Adam Melling (AUS)
#10: Owen Wright (AUS), Michel Bourez (PYF), Filipe Toledo (BRÉS)
#11: Jérémy Flores (FRA), Adrian Buchan (AUS), Brett Simpson (USA)
#12: Jordy Smith (AfSud), C.J. Hobgood (USA), Glenn Hall (IRL)

Retour sur les phases finales 2012 du Quiksilver Pro Gold Coast :
Image de prévisualisation YouTube

Publicite2

Commentaires