World Tour

Quik Pro Gold Coast : les « revanchards » font la loi

La première épreuve du World Tour a débuté hier en Australie. Michel Bourez se qualifie pour le R3 tandis que Jeremy Flores devra en passer par les repêchages...

Publié le 5 mars 2013

Quiksilver Pro Gold Coast (2 – 13 mars) – Australie / World Tour – Après trois jours d’attente, ça y est, la saison du World Tour 2013 est officiellement ouverte et le Quiksilver Pro Gold Coast enfin lancé ! Les 34 fauves de l’élite – plus les wild cards Dane Reynolds et Brent Dorrington – ont été lâchés, dans la nuit de lundi à mardi (heure française), sur un spot de Rainbow Bay à la hauteur de l’événement (1 m – 1,5 m). Du coup, les douze séries du 1er tour y sont passées, confirmant le retour au premier plan de plusieurs surfeurs portés disparus la saison dernière.

Bede Durbidge domine le tenant du titre Taj Burrow. Photos © ASP / Kirstin

Bede Durbidge domine le tenant du titre Taj Burrow. Photos © ASP / Kirstin

♦ Le fait du jour : Qu’ont en commun Bede Durbidge (Aus), Travis Logie (AFS), Alejo Muniz (Bré), Michel Bourez, Brett Simpson (USA) et Jordy Smith (AFS) ? Du talent à revendre bien sûr, sinon ils ne seraient pas des pensionnaires du Dream Tour, mais encore ? Justement, ce talent, ces six surfeurs ne l’ont que partiellement démontré sur le WT en 2012, ne faisant jamais peser ou presque leur menace sur une saison qu’ils ont traversée sans grande réussite. L’heure de la revanche a sonné et chacun a remporté, cette nuit, sa série du 1er tour.

Honneur au plus enfiévré de ce club des six : Travis Logie (photo). Dans un heat 2 longtemps dominé par Adriano de Souza (Bré), le Sud-Africain est sorti de sa réserve à six minutes de la sirène, lâchant turns et cut backs à cadence élevée pour scorer un 8,93 et un 9,27 lui permettant de signer le meilleur total du jour avec 18,20. C’en était trop pour un néanmoins combatif De Souza (17,10) et Dusty Payne (Haw, 12,07).

Dans la série précédente, Bede Durbidge (14,50) avait d’entrée créé la première sensation de ce 1er tour en envoyant son compatriote aussie et tenant du titre Taj Burrow (11,94) en repêchage. Le vice-champion du monde 2008 a rapidement pris les rênes du heat avant de confirmer sa domination à douze minutes du terme en tenant debout sur sa planche à la sortie d’un gros turn (8,00). À l’instar de Burrow, Raoni Monteiro (Bré, 12,70) n’a pu que constater les dégâts. Comme un peu plus tard Josh Kerr (Aus) et le rookie Nat Young (USA) face à Alejo Muniz ainsi que CJ Hobgood (USA) et un autre débutant Glenn Hall (Irl), ramenés sur terre par Jordy Smith (lire résultats ci-dessous).

Chamboulé l’année passée par la naissance de son fils, Michel Bourez a, pour sa part, prévenu : il est de nouveau focalisé sur la compétition. Un retour aux affaires dont ont fait directement les frais Owen Wright (Aus) et le rookie brésilien Filipe Toledo. Si l’Australien et le surfeur auriverde – qui a déjà démontré son fort potentiel dans les airs – terminent avec chacun une top note plus élevée que le Tahitien (9,50 pour Wright, 9,67 pour Toledo alley-oop à l’appui), la régularité retrouvée du « Spartan » lui a permis de sculpter puissamment deux ondes lui rapportant deux notes supérieures ou égales à 8 pour s’imposer avec 16,43.

Brett Simpson a devancé Jérémy Florès. Photos © ASP / Will H-S

Si Bourez rit, Jérémy Florès, lui, fait (un peu) la moue. La faute d’un Brett Simpson qui a éjecté le Français de la première place du heat 11 – comprenant aussi Adrian Buchan (Aus) – dans les cinq dernières minutes d’une âpre bataille. Fantomatique en 2012, l’Américain démarre la nouvelle saison du bon pied, le regular forcément, et ça s’est vu : 8,50 et 6,63 pour un total de 15,13, juste ce qu’il fallait pour battre Florès (14,76) et Buchan (13,23).

Le choc du jour : Bonne nouvelle pour Gabriel Medina (photo), il s’est directement qualifié pour le 3e tour en scorant un 9,50 sur son ultime vague où il a réussi à enchaîner les manoeuvres. Mauvaise nouvelle en revanche pour le Brésilien : il s’est blessé à la cheville gauche, l’obligeant à rejoindre la plage en plein heat avant de remonter sur sa planche pour finir le travail qu’il avait commencé et frustrer Tiago Pires (PRT) et Kieren Perrow (Aus). Examens médicaux et soins sont au menu du surfeur de Maresias dans les prochaines heures…

♦ À retenir : Quid de la série 100 % américaine la plus attendue de ce 1er tour, Kelly Slater vs Dane Reynolds vs Kolohe Andino ? Réponse : équilibrée jusqu’à la 19e minute (sur 30), moment choisi par le King pour sortir de sa boîte et fracasser une onde d’une ribambelle de manoeuvres radicales, saluée d’un 9,17 par les juges. Et hop, direction le 3e tour pour le Floridien (16,04). Une route directe empruntée également par Mick Fanning (Aus, 17,24), John John Florence (Haw, 15,00) et Julian Wilson (Aus, 12,15).

Des nouvelles enfin du champion du monde en exercice. Figurez-vous que Joel Parkinson devra s’employer en repêchage. On n’est jamais aussi bien trahi que par les siens et c’est son compatriote aussie Matt Wilkinson (photo) qui s’est chargé du crime de lèse-majesté pour… 0,03 point (17,76 – 17,73 !). Le secret de « Wilko » : une vague surfée en toute décontraction sur laquelle l’Australien s’est baladé avec la récompense au bout de la meilleure note du jour (9,93).

En repêchage (lire ci-dessous), Joel Parkinson fera face une nouvelle fois à Brent Dorrington (Aus). À suivre particulièrement les duels entre Jérémy Florès et Raoni Monteiro, un explosif De Souza – Reynolds ou encore Tiago Pires opposé à CJ Hobgood.

Prochain call mardi soir à 22 h 30 (heure française).

Suivez le Quiksilver Pro Gold Coast en LIVE

Image de prévisualisation YouTube

Résultats et tour suivant :

Le 1er tour (le premier de chaque série qualifié pour le 3e tour) :
Heat 1 : Bede Durbidge (AUS) 14.50, Raoni Monteiro (BRÉ) 12.70, Taj Burrow (AUS) 11.94
Heat 2 : Travis Logie (AFS) 18.20, Adriano de Souza (BRÉ) 17.10, Dusty Payne (HAW) 12.07
Heat 3 : John John Florence (HAW) 15.00, Kai Otton (AUS) 14.80, Pat Gudauskas (USA) 12.40
Heat 4 : Mick Fanning (AUS) 17.24, Willian Cardoso (BRÉ) 14.57, Sebastian Zietz (HAW) 12.10
Heat 5 : Kelly Slater (USA) 16.04, Kolohe Andino (USA) 15.73, Dane Reynolds (USA) 12.34
Heat 6 : Matt Wilkinson (AUS) 17.76, Joel Parkinson (AUS) 17.73, Brent Dorrington (AUS) 15.37
Heat 7 : Gabriel Medina (BRÉ) 15.67, Kieren Perrow (AUS) 14.97, Tiago Pires (PRT) 13.20
Heat 8 : Alejo Muniz (BRÉ) 15.60, Nat Young (USA) 11.90, Josh Kerr (AUS) 10.13
Heat 9 : Julian Wilson (AUS) 12.15, Adam Melling (AUS) 11.63, Damien Hobgood (USA) 11.40
Heat 10 : Michel Bourez (PYF) 16.43, Owen Wright (AUS) 15.67, Filipe Toledo (BRÉ) 14.50
Heat 11 : Brett Simpson (USA) 15.13, Jérémy Florès (FRA) 14.76, Adrian Buchan (AUS) 13.23
Heat 12 : Jordy Smith (AFS) 17.93, C.J. Hobgood (USA) 16.63, Glenn Hall (IRL) 15.07

Filipe Toledo. Photo © ASP / Will H-S

Filipe Toledo. Photo © ASP / Will H-S

Le 2e tour (de repêchage, à élimination directe) :
Heat 1 : Joel Parkinson (AUS) vs. Brent Dorrington (AUS)
Heat 2 : Adriano de Souza (BRÉ) vs. Dane Reynolds (USA)
Heat 3 : Taj Burrow (AUS) vs. Willian Cardoso (BRÉ)
Heat 4 : Josh Kerr (AUS) vs. Pat Gudauskas (USA)
Heat 5 : Owen Wright (AUS) vs. Dusty Payne (HAW)
Heat 6 : Jérémy Florès (FRA) vs. Raoni Monteiro (BRÉ)
Heat 7 : C.J. Hobgood (USA) vs. Tiago Pires (PRT)
Heat 8 : Adrian Buchan (AUS) vs. Nat Young (USA)
Heat 9 : Damien Hobgood (USA) vs. Adam Melling (AUS)
Heat 10 : Kieren Perrow (AUS) vs. Filipe Toledo (BRÉ)
Heat 11 : Kai Otton (AUS) vs. Glenn Hall (IRL)
Heat 12 : Sebastian Zietz (HAW) vs. Kolohe Andino (USA)

Vincent Martin
Plus de news compétitions sur son blog Planete Surf

Commentaires