Planète

Les bombes de Corée du Nord

Alors que la menace nucléaire entre le leader coréen Kim Jong-Un et l'occident monte d'un cran, ce sont d'autres bombes pour surfeurs que révèlent des images satellite.

Publié le 4 avril 2013



Juste au moment où l’armée nord-coréenne annonce avoir reçu l’approbation finale pour déclencher des opérations militaires contre les Etats-Unis, y compris des frappes nucléaires, le littoral de la République Démocratique de Corée du Nord se montre sous un jour plus sympathique en Mer du Japon. C’est le site Surfer Today qui nous offre quelques clichés de spots coréens dans un panorama quasi-désert. Parmi les vagues surfées, Kimchaek est ainsi comparée à un Trestles asiatique. Le réseau ferré du pays sillonne les côtes et il est ainsi relativement facile de repérer les breaks semble-t-il. Reste encore à obtenir un visa et compter parmi les quelques 4000 touristes annuels à se rendre dans le pays.
Ou alors il faut faire partie d’une ONG accueillie sur le sol nord-coréen, comme ce fut le cas pour l’association américaine Waves for Water en début d’année. L’ex surfeur professionnel Jon Rose s’est ainsi rendu dans le pays, invitant les voyageurs étrangers à apporter avec eux des filtres à eau potable pour la population, alors que les infrastructures d’épuration de l’eau partent en miettes, faute d’entretien et de financement. Ce fut aussi l’occasion de tester le potentiel du surf local, même si le guide officiel “ne savait pas exactement de quoi nous parlions quand nous lui avons dit que nous cherchions des vagues à surfer,” déclara Christian Troy, en charge de la mission.

Plus d’infos sur le potentiel de surf nord-coréen sur Arctic Surf Blog

Laquelle de ces deux sessions choisissez-vous? Et pourquoi?

Loading ... Loading ...

En tout cas, James Bond, lui, il n’hésite pas (merci @jamega76) :

Image de prévisualisation YouTube

4 commentaires 

Commentaires

    Def - 5 avril 2013 à 12 h 09 min Répondre

    hahaha, trop fort çà j’le connaissais pas…

    Signaler un abus

    dan - 4 avril 2013 à 17 h 14 min Répondre

    c est pas l indo non plus

    Signaler un abus

    rai - 4 avril 2013 à 15 h 30 min Répondre

    on doit bien recconnaitre que ça a de la gueule…

    Signaler un abus

    bert - 4 avril 2013 à 15 h 18 min Répondre

    N’y allez pas! C’est un piège communiste! Ca marche comme l’eau du baptême, une fois trempé dedans, vous voila communiste! Votre barbe pousse en collier! Un tatouage « faucille/marteau » apparaît sur votre biceps! Vous sifflotez l’internationale sous la douche, et appelez tout le monde « camarade »!

    Une seule solution si cela vous arrive: revenez surfer dans les Landes au mois d’aout! Vos envies de partage global vont rapidement faire place à un individualisme forcené, votre tatouage ne paraîtra pas plus ridicule que ceux des autres surfeurs, et la plupart de vos amis croiront que vous sifflotez le dernier tube de Florent Pagny.

    Signaler un abus