Interview

Cinq questions à Alizé Arnaud, wildcard du Rio Pro

Entretien avec la surfeuse landaise, wildcard de la prochaine épreuve du Women's World Tour à Rio de Janeiro...

Publié le 22 avril 2013

Alizé Arnaud, Mexique - Photo : Laurent Masurel

Passée l’an dernier tout près de la qualification pour la saison 2013 du Women’s World Tour, Alizé Arnaud, Championne du Monde ASP junior 2010, a appris jeudi dernier sa participation à la prochaine épreuve du circuit, le Rio Pro, du 8 au 14 mai, en remplacement d’une pensionnaire du Tour blessée.
Interview à quelques jours du départ :

Comment as-tu appris la bonne nouvelle ?
J’ai appris ma qualification jeudi matin en me connectant sur Internet. J’avais un mail de Jessi de l’ASP (Jessi, Miley-Dyer, manager du circuit professionnel féminin ASP, ndlrqui me demandait si j’étais disponibles pour faire le prochain WCT. J’étais super heureuse, je suis sortie le dire à ma famille, ils étaient évidemment vraiment contents pour moi ! J’ai quand même renvoyé un mail à Jessi pour qu’elle me confirme que c’était sûr à 100%, histoire de ne pas avoir de désillusions…

Tu connais le Brésil ?
Oui je connais un peu le pays, j’y suis allée en 2006 avec l’équipe de France junior pour participer aux Championnats du monde Junior ISA à Maresias, du côté de Sao Paulo au Sud du pays. J’en garde un très bon souvenir – les paysages, les vagues, la nourriture – d’autant que nous étions rentrés en France avec une médaille de vice -champions du Monde par équipe.

Quels sont tes objectifs sur cette épreuve ?
Comme toutes les compétitions auxquelles je participe, mon objectif est bien évidemment de gagner. Mais je serai déjà très ravie avec un quart de
finale. Et si jamais je perds, j’espère perdre avec de bonnes vagues, pour pouvoir m’exprimer face aux meilleures.

Vas-tu te préparer de manière spécifique pour cette épreuve ?
Je vais me préparer comme pour mes compétitions habituelles, les WQS, c’est-à-dire en allant à la salle 3 ou 4 fois par semaine pour travailler ma tonicité, mon endurance, la puissance et faire du fitness. J’ai une semaine avant de partir, je vais essayer de trouver de bonnes planches pour là-bas. Et je vais également aller chez le kiné car j’ai récemment eu une inflammation au dos et je dois faire attention.
Une fois sur place, je vais avoir mon petit rituel habituel, à savoir surfer un max sur le spot de la compétition pour apprendre à lire le spot, et m’étirer le soir.
Cela dit, je suis une fille qui se met vite la pression et il faut donc que je pense à autre chose pour éviter d’être stressée. J’aurai la chance d’avoir beaucoup de soutien sur cette compétition puisque ma mère, mon frère, ma grand-mère et mon copain m’accompagnent là-bas. Et si je suis encore stressée, j’irai me boire une petite caïpirinha pour me détendre (rires) !

Tu seras la seconde représentante française avec Pauline (Ado, actuelle 12ème mondiale). Vous en avez déjà parlé toutes les deux ?
Non, on n’en a pas encore parlé car je ne l’ai pas vue depuis l’Australie en février. Mais elle doit être contente de ne pas être la seule française pour une fois (rires) ! Je pense qu’elle pourra me donner quelques conseils sur le choix des planches, et je pourrais aussi la conseiller sur le spot ou sur les planches si besoin. Mais je ne pense pas qu’on s’aidera si on se retrouve dans la même série, car même si on s’entend bien en dehors de l’eau, la compétition reste la compétition et dans ce cas-là, on mettra notre amitié de côté pendant 20minutes !

Retrouvez Pauline Ado et Alizé Arnaud lors du Rio Pro, 5ème épreuve du circuit Women’s World Tour, du 8 au 14 mai à Rio de Janeiro (Brésil). A suivre sur wctbrasil.com/rio13

Vidéo : Alizé à l’entraînement chez elle dans les Landes cet hiver

Image de prévisualisation YouTube

Commentaires