Publicite1

ASP Star

Dillon Perillo Triomphe à Los Cabos

L'Américain remporte la première victoire de sa carrière au terme d'une finale qu'il aura maîtrisée de bout en bout sur le spot mexicain de Zippers.

Publié le 23 juin 2013

LOS CABOS OPEN OF SURF (17 – 23 juin) – MEXIQUE / Star 6 étoiles

Les Amériques inspirent décidément Dillon Perillo. Cette saison, le surfeur de Malibu y avait déjà cueilli son meilleur résultat en prenant, mi-février, la 13e place du Rip Curl Pro Puerto Rico (Star 4 étoiles). Ce samedi, l’Américain a fait mieux, bien mieux même, en remportant au Mexique le Star 6 étoiles Los Cabos Open of Surf, sur un spot de Zippers fidèle à sa production de la semaine (1 m et moins). À 23 ans, Perillo signe ainsi la toute première victoire de sa carrière sur le circuit WQS.

Dillon Perillo savoure sa toute première victoire sur le circuit / ASP Shadley

Le plus difficile pour « Dill » aura finalement été d’accéder à la finale qu’il a atteint en écartant successivement l’Australien Jack Freestone en huitièmes (12,44-11,40) en tout début de journée (heure locale), un autre Aussie Garrett Parkes en quarts pour 0,11 point (13,94-13,83) puis Tanner Gudauskas au terme d’une demi-finale où il n’a pris le dessus sur son compatriote que dans les cinq dernières minutes (11,47-11,13). En quarts, Gudauskas avait nettoyé le tableau du grand favori du contest, le Brésilien Heitor Alves, soudainement en panne d’inspiration alors qu’il avait jusqu’alors survolé la compétition (lire résultats ci-dessous).

 La finale ? Dillon Perillo l’a pliée en cinq minutesface au jeune Sud-Africain Beyrick de Vries (18,24-13,84). Le temps pour l’Américain d’envoyer trois gros turns, un cut back suivi d’un re-entry bien maîtrisé pour scorer un 8,67. Il y ajoutait dans la foulée un 8,47 en récompense de trois nouveaux turns radicaux sublimés d’un joli re-entry. Combo, de Vries réagissait dans les airs pour revenir provisoirement à distance exploitable (9,97…) de son adversaire mais le payait en récoltant également un coup au genou gauche. Dans les ultimes minutes, Perillo coupait définitivement les ailes du Sud-Af’ de 20 ans en inscrivant la meilleure note sur l’ensemble de la compétition (9,57) pour un enchaînement de turns conclu par un aerial.

« Je ne sais même pas quoi dire« , savourait celui qui occupait un modeste 122e rang au World Ranking avant sa conquête de la Costa Azul. « Le Mexique est un de mes endroits préférés dans le monde. Déjà, quand j’étais gosse, je venais surfer ici avec mon père. Ça a été un contest de fou. J’étais tellement nerveux durant la finale. Je ne pensais qu’à deux choses : respirer et me détendre. »

Dillon n'aura pas hésité à balancer ses dérives pour accéder à la finale / ASP Shadley

Apparu subrepticement sur le World Tour en fin d’année dernière à l’occasion du Rip Curl Pro Portugal pour lequel il avait obtenu une wild card (il avait été éliminé au 2e tour), Perillo intégrera le top 40 au prochain Ranking (il sera 38e) : « Après mes années de junior, j’ai passé un peu de temps sur un tour de free surf. Cette année est vraiment la première où je m’investis à fond sur le circuit WQS. Ça n’avait pas été terrible jusqu’alors, que ce soit à Pipeline, à Newcastle ou même au Japon. Gagner ici, au Mexique, c’est juste fou. »

Plus d’infos sur le blog Planète surf.

Vincent Martin

La finale : 

1. Dillon Perillo (USA) 18.24
2. Beyrick De Vries (AFS) 13.84

Les demi-finales : 
DF 1 : Dillon Perillo (USA) 11.47 def. Tanner Gudauskas (USA) 11.13
DF 2 : Beyrick De Vries (AFS) 12.16 def.Vicente Romero (ESP) 10.80

Les quarts de finale : 
QF 1 : Dillon Perillo (USA) 13.94 def. Garrett Parkes (AUS) 13.83
QF 2 : Tanner Gudauskas (USA) 13.17 def. Heitor Alves (BRÉ) 11.70
QF 3 : Beyrick De Vries (AFS) 12.56 def. Ricardo Christie (NZL) 6.00
QF 4 :Vicente Romero (ESP) 12.33 def. Carlos Muñoz (CRI) 11.93

Les huitièmes de finale : 
Heat 1 : Garrett Parkes (AUS) 12.50 def. Ian Gentil (HAW) 10.37
Heat 2 : Dillon Perillo (USA) 12.44 def. Jack Freestone (AUS) 11.40
Heat 3 : Tanner Gudauskas (USA) 14.67 def. Sidney Guimaraes (BRÉ) 12.33
Heat 4 : Heitor Alves (BRÉ) 15.44 def. Wade Carmichael (AUS) 13.53
Heat 5 : Ricardo Christie (NZL) 17.17 def. Stu Kennedy (AUS) 13.16
Heat 6 : Beyrick De Vries (AFS) 13.67 def. Tanner Hendrickson (HAW) 12.70
Heat 7 : Carlos Muñoz (CRI) 15.83 def. Ezekiel Lau (HAW) 11.33
Heat 8 : Vicente Romero (ESP) 13.87 def. Mitch Crews (AUS) 13.77

Image de prévisualisation YouTube

Publicite2

2 commentaires 

Commentaires

    Bert - 24 juin 2013 à 9 h 06 min Répondre

    Concours de Tshirt mouillés sponsorisés par des marques de bibine, glorification des hauts lieu de la prostitution locale par les mimille commentateurs, auto-promotion de la présentatrice, qui était chargé de dénicher les beaux culs » sur la plage, arnaque aux notes dans la première demi-finale, où l’australien Parkes a besoin d’un 8.11, passe deux superbes figures sur la vague, et récupère un 8…
    Bref, encore un grand moment de l’ASP. Et tant de promesses pour les saisons prochaines, plus « professionnelles » dans l’organisation et la couverture médiatique. « Can’t wait », comme ils disent…

    Signaler un abus

    del rio - 23 juin 2013 à 18 h 59 min Répondre

    salut ;
    Votre article est très sympa mais vous auriez quand même pu parler de la très grosse performance du jeune surfeur espagnol Vincent Roméro qui atteint les 1/2 finales de ce WQS 6 étoiles ! Bravo a lui et força EUROFORCE

    Signaler un abus