Articles

Le surf et le bodyboard interdits à la Réunion

Le Préfet a annoncé ce matin l'interdiction de la pratique du surf, du bodyboard et la baignade jusqu’au 1er octobre 2013...

Publié le 26 juillet 2013

La baignade, le surf et le bodyboard intetrdits à la Réunion - Photo : IPRéunion

La mesure a été annoncée ce matin – 10 jours après la dernière attaque mortelle de requin sur l’île – lors d’un point presse tenu par le préfet de la Réunion Jean-Luc Marx : La pratique du surf et du bodyboard ainsi que la baignade sont désormais interdites jusqu’au 1er octobre 2013 dans la bande des 300 mètres du littoral de La Réunion, hors lagon, zones surveillées et espaces aménagés.

L’interdiction concerne donc la majeure partie du littoral, les zones surveillées et aménagées se trouvant essentiellement dans l’ouest et le sud de l’île. Les contrevenants s’exposent à une amende de 38 euros.

Le préfet a aussi indiqué qu’une deuxième vague de prélèvement de 90 squales (45 tigres et 45 bouledogues) sera lancée. Une mesure répondant à la demande de “gestion raisonnée des stocks” formulée par le gouvernement. “Il s’agit d’alimenter les analyses de la chair des requins pour déterminer si oui ou non ils sont porteurs de la ciguatera”, explique le préfet, qui envisage, “si la préservation de la santé humaine le permet, de rétablir la possibilité de pêcher le requin, de le consommer et de le commercialiser”.

Ces mesures s’inscrivent dans le plan d’action renforcé de prévention du risque requin à la Réunion. Vendredi dernier, le tribunal administratif avait demandé au préfet de « prendre des mesures » sur la commune de Saint-Leu . Le but : « réaffirmer la volonté du gouvernement de tout mettre en œuvre pour préserver les usages multiples de la mer sur le littoral de l’île« .

Source : www.ipreunion.com

Mots-clés : ,

11 commentaires 
    goldi - 30 juillet 2013 à 7 h 46 min

    Questions aux surfeurs Reunionais.
    Dans quelle mesure l’etat ou les collectivites locales assurent-ils la prevention ou securisation des spots?

    En Australie, ou j’habite, les cote sont constamment survolees par des helicos, aussi appeles Shark Patrol (http://www.mybeach.com.au/node/126), en charge des reperer les requins s’approhant trop pret des cotes et faire evacuer les spots si besoin. Plus d’une fois ils n’ont faire sortir de l’eau alors que les sauveteurs sur la plage n’avaient rien vu…
    Y-a-t’il des moyens similaires mis en place a la Reunion par les autorites pretendant « tout mettre en œuvre pour préserver les usages multiples de la mer sur le littoral de l’île »?

    Compte tenu de la taille de la Reunion, cela devrait etre faisable, vu que les Australien y arrivent

    Signaler un abus

    Theo974 - 28 juillet 2013 à 18 h 20 min

    Alex : Bien dit. Whitemahoi : Tu es ridicule.

    Signaler un abus

    alex - 28 juillet 2013 à 14 h 58 min

    @ WHITEMAHOI

    vous melangez tout…

    -il n’y a pas de shark feeding à la reunion
    -il n’y a pas de shark finning à la reunion (vente d’ailerons)
    -le tigre et le bouledogue ne sont pas des espèces menacées (bien au contraire)
    pavé de bonnes intentions l’homme a crée une reserve créant par la meme une proliferation de requins territoriaux et agressifs.
    les surfeurs réclament à juste titre (et au nom des baigneurs,commerçants…usagers de la mer) que les choses soient rétablies ou amenagées pour permettre une cohabitation sécurisée et sécurisante.
    c’est pour nos enfants qu’on se bat ,pour qu’ils puissent se baigner et profiter de l’océan comme nous l’avons fait à leurs ages…

    pour ce qui est du pillage des ocean je suis d’accord avec toi mais c’est pas avec des injures que le probleme va se résoudre ,commençons par nos caddies de supermarché et notre façon de consommer ( je boycotte pas mal de produits de la mer issus de ce type de peche mais avec des enfants j’avoue que cela n’est pas facile) mais c’est un autre débat.

    juste pour finir,documentez vous un peu ,trop de personnes ont deja souffert ici sans en plus essuyer des insultes de personnes qui ne connaissent pas le probleme
    AFBAZ

    Signaler un abus

    whitemahoi - 27 juillet 2013 à 21 h 23 min

    ils sont beaux nos surfer, protecteurs avant-gardistes des océans… foutaises ! vous ne valez pas grand chose finalement ! quand à nos politiques je n’en parle même pas !
    prendre des mesures pour protéger les usagers des océans quelqu’ils soient est indispensable, mais cela commence par arrêter le sharkfeeding, l’amenuisement de la ressource par des pêches intensives entre chose…
    mais s’attaquer et rendre coupable un animal déjà décimé, par ce génocide qu’est la pêche intensive du requin pour les ailerons pour alimenter le marcher asiatique est un pur scandale !!!
    vous êtes des irresponsables et les collabos de ces vendeurs de rêves qui veulent dissimuler ce massacre en prélèvement à but scientifique !
    elle est belle cette planète que vous allez laisser à nos enfants, surfers de mes deux!

    Signaler un abus

    Surfeur06 - 27 juillet 2013 à 15 h 47 min

    Hum je vois que beaucoup de commentaires sont biens faux… Il faut malheureusement soit avoir vécu à la réunion soit avoir suivit l’actualité pour pourvoir prétendre poster un commentaire.
    Eradiquer le requin à la Réunion ? Laissez moi rire, entre 2007 et 2012 la population de requin a été multipliée entre 4 à 5 fois… c’est ça ce que vous appelez une éradication ?
    De Plus vu que vous parler de faune et de flore parlons en justement… Depuis 2007-2008 et la création d’une zone protégée par certains scientifiques tétus (tiens justement nous y revoilà…) la prolifération des requins àaugmentant a modifiée l’écoystème marin à la réunion… Voilà non pas comment comment l’homme marin mais les politiciens et scientifiques ont créé le danger requin à la réunion (danger qui existait certes avant mais bien moindre…).
    Sans compter du coup que toutes les personnes vont maintenant se baigner au lagon et sont en train de l’endommager irréversiblement.

    Signaler un abus

    caudron - 27 juillet 2013 à 11 h 37 min

    ça n’a rien à voir avec une extermination.
    Juste que le requin a arrêté d’être péché ici en raison de cas de ciguatera. Cette espèce a ainsi pu proliférer. Si on peut repêcher du requin, eu même titre que le thon ou la daurade, ça régulera cette espèce dangereuse, et pourra peut-être retrouver les autres espèces de requins inoffensifs comme les requins de récifs ou les marteaux qui étaient présentes dans eaux réunionnaises avant d’être chassés par les bouledogues. Mais c’est sur qu’il faut aussi et surtout se battre sur d’autres pb de fond comme l’urbanisme mal pensé et l’écologie.

    Signaler un abus

    alex - 27 juillet 2013 à 8 h 42 min

    Faudrait penser aussi a faire des prelevements sur l’homme pour comprendre pourquoi il y a des tueurs en serie des violeurs de pedophile… j’appel c’est une sorte de genocide… au lieu de faire des mesures de prevention on extermine… eux sont chez eux dans leur milieu naturel. L’homme detruit tout tout tout c’est vraiment l’espece a eradiquer

    Signaler un abus

      Buis Mathieu - 27 juillet 2013 à 17 h 59 min

      Viens donc te baigner aux roches noires avec une petite bouteille en plastique, pis tu l’as craques quelques fois dans ta main! ^^ J’invites tous les poivrons lobotomisés qui ont ce genre de discours à se renseigner sur ce qu’il se passe chez nous. ^^

      Signaler un abus

    ronan - 26 juillet 2013 à 21 h 20 min

    La ciguatera a bon dos ! Elle n’est guère présente dans ces eaux côtières. En moyenne, chaque année, dix à vingt personnes en sont atteintes dans la région, la plupart pour avoir mangé du poisson importé. On l’invoque pour protéger les requins et maintenant pour les éliminer… Quand aurons nous une réponse claire à ce problème ? L’insouciance n’a-t-elle pas aussi une part de responsabilité ?

    Signaler un abus

    Seb - 26 juillet 2013 à 13 h 54 min

    Détruisons un peu plus nos océans et leur faunes…

    Signaler un abus

    brieuc - 26 juillet 2013 à 12 h 35 min

    pfff

    Signaler un abus