ASP Prime

Bourez et Ado cartonnent à l’US Open

Michel Bourez éclipse Kelly Slater et Pauline Ado passe en quarts.

Publié le 27 juillet 2013

"Finalement, j'ai pris cette droite sur laquelle j'ai réussi à passer un aerial." Michel Bourez (© ASP/Rowland)

Dédié au 4e tour de repêchage aussi bien dans le tableau masculin que dans le tableau féminin, le cinquième jour de l’US Open of Surfing s’est déroulé, ce vendredi, dans des vagues d’un mètre environ. Soit dans la moyenne de cette semaine à Huntington Beach. Vincent Duvignac et Marc Lacomare avaient emprunté, jeudi, le chemin le plus court pour les huitièmes de finale en remportant chacun leur série du 3e tour « no loser ». Michel Bourez s’était, lui, compliqué la tâche en s’inclinant justement devant « Duvi ». Pire, le Tahitien se voyait proposer en repêchage le cauchemar des surfeurs du circuit mondial depuis plus de deux décennies : Kelly Slater (USA).

Sur les petites vagues californiennes, le King, double lauréat à Huntington en 1996 (WT) et 2011 (Prime), partait avec les faveurs des pronostics. Et pourtant, le récent finaliste de Bali, plutôt connu pour son « power surfing », a vaincu le onze fois champion du monde sur un « terrain » où on ne l’attendait pas forcément : les aerials. Auteur de deux airs reverses (6,17 et 5,33), le « Spartan » a fait mieux que le Floridien, étonnamment fébrile en fin de heat où il n’est pas parvenu à faire son retard malgré de multiples opportunités (11,80-11,54). L’exploit était tahitien.

Kelly Slater, terrassé par notre Spartan ! (© ASP/Rowland)

« Je savais qu’il (Slater) allait essayer de faire le spectacle en envoyant quelques gros airs », souriait Bourez. « Je l’ai vu regarder d’abord les droites alors je me suis concentré sur les gauches. Finalement, j’ai pris cette… droite sur laquelle j’ai réussi à passer un aerial. En toute fin de série, j’ai laissé partir Kelly sur une dernière vague minuscule où il a enchaîné cinq ou six turns. Quand, j’ai entendu la foule l’acclamer, j’ai pensé que j’avais fait une erreur. » Le King n’y récoltera finalement qu’un 4,37 insuffisant pour empêcher le Français d’affronter « Ace » Buchan (Aus) en huitièmes.

En huitièmes de finale toujours, Vincent Duvignac et Marc Lacomare affronteront respectivement Bede Durbidge (Aus) et Nat Young (USA), tombeur de Charly Martin. Tout sera possible pour les deux Landais qui ont déjà dominé les deux pensionnaires du World Tour au 3e tour « no loser ».
Malgré une belle résistance, Charly Martin n’a donc pas réussi de son côté à mettre K.-O. Young, autre grosse tête de série US du contest. Le Guadeloupéen a chèrement vendu son lycra, replaquant même un aerial, mais l’actuel numéro 6 du World Tour, au surf backside toujours aussi ravageur, était encore un cran au-dessus (15,16-11,40). Avec sa 17e place finale (et 1300 points), Martin signe cependant à Huntington son meilleur résultat en 2012 et devrait se consoler avec un retour dans le top 100 du World Ranking (il était 115e avant l’US Open), synonyme de participation assurée aux quatre derniers Primes de la saison.

Julian Wilson, en route pour une seconde victoire à l'US Open ? (© ASP/Rowland)

Les deux finalistes de la dernière édition ont connu des fortunes diverses ce vendredi. Pendant que le tenant du titre Julian Wilson (Aus) rossait Alex Ribeiro (Bré) à grands coups de turns et floater – top note du jour en prime avec 9,10 (lire résultats ci-dessous) – Miguel Pupo (Bré) sombrait, lui, face à Durbidge (12,10-6,17) et quittait même la compétition sur une ultime interférence.
L’Europe est à la fête à Huntington puisque, outre les trois Tricolores, Hodei Collazo sera également du casting des huitièmes de finale. Le bouillant Basque-Espagnol y a mis, en sus, la manière en refroidissant au buzzer l’Américain du WT CJ Hobgood. Une ultime vague décisive qu’il s’est empressé de célébrer d’un bras d’honneur rageur ! Mitch Crews (Aus), Jadson Andre (Bré), qui a disposé d’un Sebastian Zietz (Haw) pas à 100 % de ses moyens physiques, ainsi que Matt Banting (Aus), solide face à Ramzi Boukhiam (Mar), complètent le tableau des huitièmes (lire ci-dessous).

“Ce seront mes premiers quarts à l'US Open.” Pauline Ado (© ASP/Rowland)

À voir la facilité avec laquelle Pauline Ado glisse sur les vagues d’Huntington, on se dit que sa place en quarts de finale de cette sixième étape du Women’s World Tour est loin d’être usurpée. Ce vendredi, au 4e tour de repêchage face à Alana Blanchard (Haw), l’Hendayaise, solide sur sa planche, a joliment maîtrisé son sujet, n’hésitant pas à diversifier ses manoeuvres afin d’écoeurer l’Hawaiienne. Résultat : un 14,50-11,93 sans appel qui envoie « Popo » en quarts de finale où elle retrouvera son bourreau du 3e tour – après un heat serré –, l’Australienne Sally Fitzgibbons.
« Alana est en forme et je savais que ça n’allait pas être un heat facile », analysait Pauline. « Maintenant, ce seront mes premiers quarts à l’US Open, j’en suis ravie. Sally (Fitzgibbons) sera dure à battre, mais je ferai de mon mieux. » D’une incroyable régularité au plus haut niveau, l’Aussie disputera à Huntington son… 32e quart de finale consécutif sur le Dream Tour !

Laura Enever a-t-elle privé Steph Gilmore d'un nouveau titre ? (© ASP/Rowland)

Défaite par sa compatriote Laura Enever (11,23-12,70), Stephanie Gilmore (Aus) a, pour sa part, définitivement tirer un trait sur ses espoirs d’ajouter un sixième titre à sa collection et de renouveler celui conquis en 2012. Une ambition que peut toujours revendiquer la championne du monde 2011 Carissa Moore (Haw).
Mise sous pression par la qualification directe de Tyler Wright (Aus) la veille pour les quarts de finale – où la numéro 1 actuelle du classement affrontera Bianca Buitendag (AFS), victorieuse de Silvana Lima (Bré) –, l’Hawaiienne n’a pas tremblé au moment de prendre sa revanche de la finale de l’US Open 2012, perdue face à Lakey Peterson (USA). Comme lors de ses tours précédents, la Californienne a beaucoup tenté, souvent plus à tort qu’à raison, et sort par la petite porte (14,74-13,87) d’un contest qu’elle avait écrasé de sa puissance l’année dernière.

Au programme de ce samedi : les huitièmes de finale du Prime à partir de 17h (heure de Paris) puis les quarts de finale des filles dès 21h. Les finales juniors seront lancées à 23h30.

Image de prévisualisation YouTube

Les résultats et les séries à venir :

PRIME
Le 4e tour (de repêchage, à élimination directe)

Heat 1 : Jadson Andre (BRÉ) 15.00 def. Sebastian Zietz (HAW) 8.00
Heat 2 : Julian Wilson (AUS) 15.93 def. Alex Ribeiro (BRÉ) 8.86
Heat 3 : Bede Durbidge (AUS) 12.10 def. Miguel Pupo (BRÉ) 6.17
Heat 4 : Michel Bourez (PYF) 11.80 def. Kelly Slater (USA) 11.54
Heat 5 : Hodei Collazo (EUK) 12.80 def. C.J. Hobgood (USA) 12.50
Heat 6 : Matt Banting (AUS) 13.33 def. Ramzi Boukhiam (MAR) 11.43
Heat 7 : Nat Young (USA) 15.16 def. Charly Martin (GLP) 11.40
Heat 8 : Mitch Crews (AUS) 15.27 def. Beyrick De Vries (AFS) 12.84

À venir
Les huitièmes de finale :

Heat 1 : Adriano de Souza (BRÉ) vs. Jadson Andre (BRÉ)
Heat 2 : Kolohe Andino (USA) vs. Julian Wilson (AUS)
Heat 3 : Vincent Duvignac (FRA) vs. Bede Durbidge (AUS)
Heat 4 : Adrian Buchan (AUS) vs. Michel Bourez (PYF)
Heat 5 : Jordy Smith (AFS) vs. Hodei Collazo (EUK)
Heat 6 : Granger Larsen (HAW) vs Matt Banting (AUS)
Heat 7 : Marc Lacomare (FRA) vs. Nat Young (USA)
Heat 8 : Alejo Muniz (BRÉ) vs. Mitch Crews (AUS)

WOMEN’S WORLD TOUR
Le 4e tour (de repêchage, à élimination directe) :

Heat 1 : Laura Enever (AUS) 12.70 def. Stephanie Gilmore (AUS) 11.23
Heat 2 : Bianca Buitendag (AFS) 12.54 def. Silvana Lima (BRÉ) 11.10
Heat 3 : Carissa Moore (HAW) 14.74 def. Lakey Peterson (USA) 13.87
Heat 4 : Pauline Ado (FRA) 14.50 def. Alana Blanchard (HAW) 11.93

À venir
Les quarts de finale :

Heat 1 : Courtney Conlogue (USA) vs. Laura Enever (AUS)
Heat 2 : Tyler Wright (AUS) vs. Bianca Buitendag (AFS)
Heat 3 : Coco Ho (HAW) vs. Carissa Moore (HAW)
Heat 4 : Sally Fitzgibbons (AUS) vs. Pauline Ado (FRA)

Vincent Martin
Plus de news compétitions sur son blog Planete Surf

Comments are closed.