Contest France

Bodysurf à Anglet : place au dauphin

1ére étape de la coupe de France, le jeune Lucas Lalague surprend ses aînés, dans de bonnes vagues à vrille et à tube.

Publié le 28 juillet 2013

p>

Photo FFS

Communiqué

Le jeune Lucas Lalague s’est imposé en Open ce samedi à Anglet.
Il décroche la première étape de la Coupe de France marquée par le retour de Mateo Clemente en Masters, la confirmation de Sandy Brazeille chez les filles, le succès de Jérémy Camgrand en Espoirs et l’élimination aussi précoce que surprenante de Fred David.

Concentrée sur une journée, la première des quatre manches de la Coupe de France saison 2013 a donc couronné un jeune Angloy sur son home spot. On l’attendait évidemment en Espoirs mais c’est en Open que Lucas Lalague a brillé. « Je n’ai pas eu de chance dans ma demi Espoirs, pas eu de vague, explique le jeune homme. C’était tout l’inverse en Open… » A commencer par cette superbe gauche exploitée à merveille après seulement quelques secondes des 20 premières de la finale. « C’est vrai qu’elle m’a mise dans les meilleures conditions d’entrée, reconnaît-il. Je me suis dit que c’était bien parti mais qu’il m’en faudrait une autre pour gagner. » Qui viendra plus tard et lui permettra d’asseoir sa domination sur cette compétition. De quoi lui faire afficher un grand sourire lors de la remise des prix et le laisser aller à la confidence : « Ça donne envie d’en gagner une autre… En Open et pourquoi pas aussi en Espoirs, ma catégorie. »

Fred David passe à côté
Dans des vagues d’un mètre vingt, un peu plus pour les finales, on attendait davantage un Joël Badina tombeur de Fred David en quarts de finale plus tôt dans la journée. Malgré quelques belles manoeuvres, il ne pu rien faire face à l’engagement et au choix de vagues de Lalague, son camarade de club. Quant à notre champion du monde Fred David, donc, il s’est éclipsé dès les quarts de finale alors qu’on l’attendait en première ligne à quinze jours du départ pour les Mondiaux d’Oceanside. « Je n’ai pas eu les bonnes vagues, je n’étais pas dedans mais j’ai surtout été battu par meilleurs que moi,assurait-il. Joël (Badina, vainqueur de la série) va aller très loin ! J’ai voulu prendre les grosses au large, je n’en ai pas eu. C’est la compétition… » Le prometteur Jonathan Despergers, vainqueur de la demi-finale face à Badina et devant Francklin Mérindol, l’autre sélectionné pour les Mondiaux américains, monte sur le podium. Dimitri Nouette ferme la marche de la finale.

Sandy Brazeille attend déjà la prochaine
La compétition, Mateo Clemente y a regoûté avec joie après un break qui a ressemblé à un grand vide pour ses pairs. Sur son spot, il n’a laissé le soin à personne de lui voler la vedette en Masters. Il devance Philippe Lahait, Patrice Grieumard et François Finon. Enfin, et là ce n’est pas une surprise, Sandy Brazeille s’est adjugée la catégorie féminine, signant un énième succès. « Ça lance bien ma saison, j’espère de nouveau gagner la prochaine compétition, souriait-elle après avoir reçu sa médaille. Il fallait avoir Tout ce petit monde a rendez-vous à Contis pour la deuxième étape de la Coupe de France, organisée les 7 et 8 septembre par le Banzai Surf Club.

Résultats des finales

Open
1. Lucas Lalague (Anglet)
2. Joël Badina (Anglet)
3. Jonathan Despergers (Bscsc)
4. Dimitri Nouette (Banzaï)

Filles
1. Sandy Brazeille (Keiki)
2. Amaya Ladouard (Anglet)
3. Eleonore Diot (Banzaï)

Masters
1. Mateo Clemente (Anglet)
2. Philippe Lahait (Messange)
3. Patrice Grieumard (Grande Plage)
4. François Finon (Banzaï)

Espoirs
1. Jérémie Camgrand (Bscsc)
2. Léo Laudouard (Anglet)
3. Martin Morau (Bscsc)
4. Hugo Hiriart (Anglet)

Comments are closed.