Publicite1

Débordements à Huntington Beach

Quelques gifles éparses, une vitrine cassée et des toilettes renversées : anarchie ou feu de paille ?

Publié le 29 juillet 2013

Après quelques incidents isolés durant le grand cirque annuel de l’U.S Open of Surfing à Huntigton Beach, Californie, durant la semaine dernière, la tension est montée d’un cran hier vers 19h dans les artères principales de « Surf City » peu après la fin de la compétition, la foule, l’alcool, la bêtise et l’euphorie générale catalysant une semaine de débordements qui devaient finir par exploser.

Bien que la blogosphère, les réseaux sociaux et certains témoignages s’empressent de monter l’affaire en épingle et crier à la révolution urbaine, entachant à nouveau l’image du surf et de cette grande kermesse qu’est l‘U.S Open, attirant près d’un demi million de spectateurs, cette « gigantesque émeute » selon les médias surf et les vidéos Youtube, restera qualifiée de « débordements isolés » d’une « foule indisciplinée » par le département de police d’Huntington Beach et le très sérieux Los Angeles Times.

Pour donner un ordre d’idée, voici « l’émeute » d’hier soir :

Image de prévisualisation YouTube

…et celle de 1986 :

Image de prévisualisation YouTube

Bonne journée, pensez à filtrer vos réseaux sociaux.

Vico

Publicite2

7 commentaires 
    Olivier - 30 juillet 2013 à 11 h 44 min

    C’était mieux avant :l

    Signaler un abus

    Bert - 30 juillet 2013 à 7 h 42 min

    Les ricains ont ressenti ca comme une émeute…
    Amusant, parce que la presse américaine, toujours pleine de slogans très vendeurs (sois un rebelle, casse les règles…) se félicite de l’arrivée rapide de la police, de la protection de la propriété privée et des sanctions contre les « casseurs ».

    Pur produit de la morale protestante et de la petite bourgeoisie, on devrait pas trop rigoler, on a les mêmes entre Hossegor et Lacanau.

    Signaler un abus

    le franc - 29 juillet 2013 à 21 h 38 min

    ça c de l’emeute,ça fait peur……………

    Signaler un abus

    Ludo - 29 juillet 2013 à 20 h 34 min

    « Yo je suis un gangsta! je renverse une sanisette!!! YOOO…. »: Ouais…A ce petit jeu là mes enfants (6 & 9) devraient être condamnés 5 fois par jour pour grand banditisme…
    Arrêtons un peu la surrenchère médiatique sur les actes isolés de quelques abrutis alcoolisés.

    Signaler un abus

    nico - 29 juillet 2013 à 19 h 49 min

    Des emeutes?
    Une fille qui claque une porte de toilettes vide..
    Belle emeute…
    S ils font un 93 Open ils vont comprendre leur douleur;-)

    Signaler un abus

    Bert - 29 juillet 2013 à 14 h 17 min

    Frustration et colère, peut être aussi?
    Frustration quand on voit qu’après avoir défendu l’image sexy du surf et exposé commercialement tout ce qui pouvait l’être, les USA restent un pays prude et conformiste dans lequel montrer par erreur un sein à la TV devient une question de politique nationale, et où les états rivalisent d’originalité pour limiter le droit à l’avortement.
    Exhiber des images sexuelles à des fins commerciales, oui, mais du sexe et de la liberté, surement pas!
    Frustration quand on voit des dizaines de milliers de jeunes parqués comme des bêtes dans d’étroits espaces dédiés au commerce, où le culte du beau, de la perfection et de la richesse s’expose là où l’obésité, les problèmes de santé et la pauvreté battent des records.
    Frustration et colère quand on voit une jeunesse à qui on offre tous les moyens d’être spectateurs, mais aucun de devenir participants.
    Quand j’étais plus jeune, on voyait les jeunes ricains aller se défoncer (à tous les sens du terme) dans les concerts de Rage against the machine, bouffer des slogans anti-consuméristes qu’ils parvenaient à oublier avant d’arriver au stand de merchandising…

    Dans tous les cas, nos fafs et réacs locaux ou internationaux ne pourront pas relever la dimension ethnique d’une population à risque…pas un seul noir, et peu de chicanos à l’US open of surfing…

    Signaler un abus

    nico - 29 juillet 2013 à 13 h 05 min

    « entachant à nouveau l’image du surf  » pourquoi à nouveau ??? 1986 et 2013… c’est pas chaque année no n plus. y a bien plus de grabuge dans le monde du foot non ? faut arrêter le sensationnalisme journalistique là.

    Signaler un abus