Publicite1

World Tour

Sofia Mulanovich dénonce la corruption dans l’ASP

L'ancienne Championne du Monde Péruvienne jette un pavé dans la mare et accuse le système

Publié le 30 juillet 2013

Sofia Mulanovich à l'aise sur ses vagues péruviennes. Photo ASP/TOWNER

Sofia Mulanovich à l'aise sur ses vagues péruviennes. Photo ASP/TOWNER

L’ancienne Championne du Monde (2004) et actuelle dernière au classement WWCT accuse l’ASP de favoriser Stephanie Gilmore sur le site hispanophone SurfLimitMag.

La surfeuse péruvienne, Sofia Mulanovich monte donc au créneau contre le surf professionnel, déclarant que les juges du circuit ASP ont injustement favorisé la quintuple Championne du Monde Stephanie Gilmore. … «J’ai toujours voulu en parler, mais suis toujours restée diplomate; à présent la coupe est pleine. » annonçait Sofia sur ​​sa page Facebook.

«Ce sera ma dernière année sur le Tour et rien n’a changé. Il y a beaucoup de corruption dans le surf professionnel, et les juges donnent toujours de meilleurs scores aux athlètes qui conviennent le mieux à  l’industrie et qui sont les favorites du moment » … « C’est une honte, car le surf est le plus beau sport au monde« , déclarait la péruvienne.

Cette prise de position a été motivée par le score que Gilmore avait reçu lors de leur dernier duel (15,2pts – 14,17pts) à l’US Open, Sofia criant à l‘injustice et insistant que tous les spectateurs l’avaient également constaté.

Pour l’instant pas de déclaration officielle de la part de l’ASP ou de Stephanie Gilmore sur ces propos polémiques.

Publicite2

19 commentaires 
    mouloud - 7 août 2013 à 11 h 55 min

    ça n’est un mystère pour personne, mais bon on continue de regarder comme des brebis galeuses , il n’y a qu’à voir les séries de parko, s’en est limite comique…

    Signaler un abus

    cathy - 4 août 2013 à 10 h 27 min

    encore bravo a sofia d’avoir le courage de dire les choses . on en a encore une preuve sur le qs en californie ou le seeding n’est pas respecte et ou l’on voit une fille de tour 60 passe tete de serie et on peux rien dire

    Signaler un abus

    planplan - 2 août 2013 à 13 h 43 min

    c’est un fait connu de tous les gens qui gravitent dans le milieu du surf. Le tour pro est organisé par les industriels qui sponsorisent les surfeurs, si ça n’est pas un conflit d’intérêt! De plus les marques et l’ASP sont rompu à la technique médiatique du « story telling » où ils poussent les scores dans un sens ou dans l’autre pour créer du « drame » et du « suspense » dans le tour, genre sous noter un surfer qui a trop de point d’avance pour que tout se joue à Pipeline en fin de saison etc…Vive l’ASP et vive la clownerie du surf pro!

    Signaler un abus

    cathy - 31 juillet 2013 à 10 h 34 min

    elle a raison sofia dommage qu’elle n’est pas pu parler avant de toute facon on avance vers un ct feminin 100% anglosaxon c’est pas encourageant pour les filles qui viennent apres et qui sacrifie leurs etudes cela ca reste un sport magnifique que les filles vivent avec passion en dehors des compets

    Signaler un abus

    marc - 31 juillet 2013 à 10 h 06 min

    Vive le surf …ce n’est pas un coop et ça ne date pas d’hier ,être juge et partie c’est la spécialité des organisations du circuit et tout le monde le découvre …(rire)vive les grandes multinationales du business du surf ,ils ont encore des beaux jours devant eux à se partager le gâteau .

    Signaler un abus

    ronan - 30 juillet 2013 à 22 h 48 min

    l’économie du surf est à l’asphyxie, les choses changeront naturellement mais même truqué je prends toujours autant de plaisir à regarder un Kelly ou supporter un Michel Bourez en pleine forme…après peu importe le résultat, le surf restera le surf avec ou sans les grandes marques

    Signaler un abus

    Rai - 30 juillet 2013 à 21 h 18 min

    D’ailleurs en ce moment c’est marrant mais Kelly sembre sous noté…

    Signaler un abus

    noodle - 30 juillet 2013 à 17 h 32 min

    Ça fait longtemps que le titre ASP ressemble a une tartufferie semblable a celle que l’on voit lors de l’attribution des prix littéraires.Le titre? une année pour un surfer Quik, l’autre pour un surfer Billa, la suivante pour un rider Rip Curl…. Et l’industrie est contente!

    Signaler un abus

    noodle - 30 juillet 2013 à 17 h 25 min

    Le titre de champion ASP est une tartufferie aussi énorme que l’attribution d’un prix littéraire. Une année pour un surfer Quik, l’autre pour un surfer Billa,la suivante pour un surfer Rip Curl….

    Signaler un abus

    philippe - 30 juillet 2013 à 17 h 02 min

    le surf aujourd’hui c’est comme le patinage artistique:les juges sont achetés! Je m’avance un peu en disant ça mais ça n’échappera à personne, quand les compétitions sont contrôlées par l’industrie, elle en profite pour favoriser des vainqueurs qui vont leurs permettre de gonfler les ventes et ce n’est pas le changement de main de l’ASP qui changera la donne avec leur politique de creer une composante dramatique au surf de compétition. Personnellement le spectacle est dans l’eau: les meilleurs surfeur sur les plus belles vagues possibles, pas besoin de nous sortir les violons pour vendre un peu plus de fringues…

    Signaler un abus

    Josée - 30 juillet 2013 à 14 h 08 min

    Merci à Sofia d’en parler , il faut que ça bouge…
    Et le sport dans tout ça ????

    Signaler un abus

    laurent - 30 juillet 2013 à 13 h 54 min

    En 25 ans de surf, je n’ai jamais regardé ni fait un compte avec les compets… Par ce que franchement je me fout de savoir qui est le meilleur. Je tombe sur votre article et bla bla bla ça parle de corruption et de préférence nationaliste. Mais les amis, il y’ a de l’argent en jeux, beaucoup d’argent même, alors qui peux croire un seul instant que tout cela est honnête ???? Revenez sur mer et ne donnez plus de crédit à tout ça, achetez le short le plus solide possible, peut importe la marque et surtout surfez pour le plaisir, rien que pour le plaisir.

    Signaler un abus

    Waves in City - Surf Different! - 30 juillet 2013 à 13 h 36 min

    Il faut changer le mode de notation mais tant que le système est tenu par les mêmes personnes et les mêmes organisations; ça ne bougera pas!

    Signaler un abus

    albert romualde - 30 juillet 2013 à 12 h 25 min

    des années que certains français le disent , il faut que ce soit une étrangère comme sofia , en fin de carriere qui n’a aucun intérêt a mentir , qui le dise pour qu’enfin vous vous intéressiez a la question ? Tout le monde le sait , alors continuez a vous foutre de la gueule d’un gamin comme Jeremy Flores qui subit ca depuis des années (ex : tahiti contre parka et j’en passe des dizainnes ) . Michel qui perd pour 0,07 a l’us OPEN , qui se enfler a snapper en debut d’année contre ce meme parko pas sur les notes , mais sur l’attente du jet ski ,on donne des miettes a nos européens pour couvrir leurs arnaques . En 1/4 , quand pauline passe contre l’australienne , qui essaye de mettre le score a l’australienne ? le juge australien .. c’est comme ca et ca ne changera jamais , en tout cas pas grace a vous .

    Signaler un abus

      the_dude - 30 juillet 2013 à 13 h 34 min

      Je ne sais pas vraiment a qui s’adresse le « vous », mais il me semble que surf session note régulièrement dans ses articles des jugements étranges. Mais ces vrai que c’est carrément ecoeurant. Il suffit de lire le dernier poste sur le blog de Flores pour comprendre qu’il avait quand meme la tête a envoyer bouler l’ASP.

      Signaler un abus

    Marie surfing - 30 juillet 2013 à 10 h 44 min

    Entièrement d’accord avec sofia :  » les juges donnent toujours de meilleurs scores aux athlètes qui conviennent le mieux à l’industrie et qui sont les favorites du moment  » c’est vraiment injuste !!
    Trop d’exemples pour pouvoir les siter …..il faut que ca change !

    Signaler un abus

    Carbone 14 - 30 juillet 2013 à 10 h 40 min

    Le favoritisme dans la notation c’est pas nouveau. En l’occurrence sur l’US Open, Steph Gilmore avait l’air à côté de la plaque, sur une mauvaise planche, et pourtant elle passe contre Mulanovich qui était bien plus incisive. De quoi avoir les crocs pour la péruvienne…

    Signaler un abus

    the_dude - 30 juillet 2013 à 10 h 07 min

    C’est triste, mais ce n’est pas nouveau. C’est bien que des personnes essaient de faire bouger les choses par rapport à ça. D’autre avant on déjà pousser des gueulantes, comme Bobby martinez, et dans une moindre mesure, Jeremy Flores, sans vraiment que ça ai d’effets … on voit toujours les surfeurs « favoris » prendre des énormes scores pour le moindre turn qu’ils balancent. Je ne suis pas juge mais ai passé de nombreuses heures devant les webcasts partout dans le monde et trop régulièrement l’injustice se fait sentir.

    Signaler un abus

    Alex - 30 juillet 2013 à 9 h 53 min

    Elle a tout a fait raison. Parko n’aurait jamais du gagner ni l’annee derniere, ni a Bali cette annee par exemple.

    Signaler un abus