Backstage

Quik Pro France : pendant ce temps, à Hossegor

La compétition est de nouveau off aujourd'hui, faute de vagues. Les pros s'occupent chacun à leur façon, en attendant l'arrivée d'un joli swell d'ici quelques jours...

Publié le 29 septembre 2013

Adriano, avant-hier, profitant du reste de swell sur Seignosse. Photo : ASP/Cestari

Hossegor, dimanche 29 septembre - Bon, ce n’est pas aujourd’hui que sera lancé le 3ème tour du Quik Pro France. Mais ça, on s’en doutait tous. Les pros aussi d’ailleurs, qui tuent donc le temps comme ils peuvent. Certains ont profité de ce temps mort pour aller cruiser du côté de Biarritz ou Saint Seb, d’autres assuraient encore hier soir les séances de dédicaces (plus d’1 heure d’attente devant le Quik Store pour voir Kelly, Dane & Co !) et autres obligations professionnelles sur Hossegor.

Tôt ce matin, on pouvait croiser les plus sérieux faire leur footing (aux côtés notamment d’Alana Blanchard, toujours dans les parages) derrière la dune, longeant les voitures dans lesquelles cuvaient les fêtards de la veille. Hossegor s’est réveillée sous une pluie fine et dans une gueule de bois générale. Malgré les nuages qui plombaient le ciel, les lunettes de soleil étaient de rigueur pour tenter de cacher les abus de la nuit du côté de la Centrale, où la soirée s’est prolongée bien après les concerts de Lee Ann Curren et Tom Frager.

Ce matin, Julian Wilson est venu récupérer son sac de golf dans une des quatre team-houses Hurley (il faut au moins ça pour loger les onze riders du World Tour et leur entourage) pour aller taper quelques balles. Pendant ce temps, Michel Bourez et Brett Simpson traçaient faire un tennis avec Damien Hobgood et le local PV Laborde, tandis que Yadin Nicol restait au calme pour tenter de soigner une grippe qui le met sérieusement K.O depuis hier.

Sinon, on a enfin retrouvé une partie des affaires de Dane Renolds, qui s’était fait braquer sa voiture il y a quelques jours. Mais toujours aucune trace de son ordi, sa caméra ou son passeport…

Les plus motivés continuent de cruiser à la recherche de vagues, sans grand succès il faut bien l’admettre. Sauf pour ceux qui ont la chance de pouvoir tracer au Wavegarden. La vague artificielle ne désemplit pas, et les teams se succèdent depuis quelques jours pour tester la bête.

Après l’incertitude des derniers jours, les organisateurs commencent à retrouver le sourire : les vagues seront bientôt de retour sur Hossegor. Une dépression est en route et devrait toucher Hossegor mardi ou mercredi. Miky Picon, contest-director, continue de peaufiner ses prévisions, et nous donnera le planning de compétition dès lundi après-midi.
A suivre.

RÉSULTATS ET HEATS A VENIR :

Round 1

Heat 1: Kieren Perrow (AUS) 15.27, Travis Logie (ZAF) 13.00, Josh Kerr (AUS) 9.43
Heat 2: Fredrick Patacchia (HAW) 14.77, Joel Parkinson (AUS) 12.80, Aritz Aranburu (EUK) 9.83
Heat 3: Taj Burrow (AUS) 16.80, Bede Durbidge (AUS) 15.17, Marc Lacomare (FRA) 13.60
Heat 4: Ramzi Boukhiam (MAR) 13.67, Jordy Smith (ZAF) 13.50, Matt Wilkinson (AUS) 7.50
Heat 5: Kelly Slater (USA) 16.76, Adam Melling (AUS) 15.40, Dane Reynolds (USA) 8.50
Heat 6: Kolohe Andino (USA) 17.40, Mick Fanning (AUS) 13.86, Leonardo Fioravanti (ITA) 13.67
Heat 7: Julian Wilson (AUS) 15.23, Gabriel Medina (BRA) 15.07, Yadin Nicol (AUS) 10.10
Heat 8: Filipe Toledo (BRA) 17.67, Adriano De Souza (BRA) 15.16, Alejo Muniz (BRA) 11.70
Heat 9: Patrick Gudauskas (USA) 16.17, C.J Hobgood (USA) 15.33, Sebastien Zietz (HAW) 15.26
Heat 10: Miguel Pupo (BRA) 15.34, John John Florence (HAW) 13.47, Michel Bourez (PYF) 11.43
Heat 11: Jeremy Flores (FRA) 16.23, Nat Young (USA) 12.20, Damien Hobgood (USA) 12.13
Heat 12: Adrian Buchan (AUS) 15.90, Kai Otton (AUS) 13.67, Brett Simpson (USA) 12.06

Round 2 :

Heat 1: Mick Fanning (AUS) 15.43 bat Leonardo Fioravanti (ITA) 8.00
Heat 2: Jordy Smith (ZAF) 18.90 bat Dane Reynolds (USA) 12.00
Heat 3: Joel Parkinson (AUS) 16.50 bat Marc Lacomare (FRA) 15.90
Heat 4: Aritz Aranburu (EUK) 15.50 bat Josh Kerr (AUS) 14.47
Heat 5: Adriano De Souza (BRA) 17.66 bat Yadin Nicol (AUS) 15.06
Heat 6: Alejo Muniz (BRA) 16.80 bat C.J Hobgood (USA) 16.17
Heat 7: Michel Bourez (PYF) 14.03 bat Damien Hobgood (USA) 13.50
Heat 8: Brett Simpson (USA) 15.77 bat Nat Young (USA) 13.33
Heat 9: Kai Otton (AUS) 17.57 bat Adam Melling (AUS) 14.83
Heat 10: John John Florence (HAW) 14.77 bat Matt Wilkinson (AUS) 12.93
Heat 11: Sebastien Zietz (HAW) 17.60 bat Bede Durbidge (AUS) 15.43
Heat 12: Gabriel Medina (BRA) 18.17 bat Travis Logie (ZAF) 17.37

Round 3 à venir :

Heat 1: Taj Burrow (AUS) vs Alejo Muniz (BRA)
Heat 2: Kai Otton (AUS) vs Fredrick Patacchia (HAW)
Heat 3: Joel Parkinson (AUS) vs Patrick Gudauskas (USA)
Heat 4: Michel Bourez (PYF) vs Kolohe Andino (USA)
Heat 5: John John Florence (HAW) vs Sebastien Zietz (HAW)
Heat 6: Mick Fanning (AUS) vs Ramzi Boukhiam (MAR)
Heat 7: Kelly Slater (USA) vs Aritz Aranburu (EUK)
Heat 8: Jeremy Flores (FRA) vs Filipe Toledo (BRA)
Heat 9: Adriano De Souza (BRA) vs Brett Simpson (USA)
Heat 10: Julian Wilson (AUS) vs Miguel Pupo (BRA)
Heat 11: Adrian Buchan (AUS) vs Gabriel Medina (BRA)
Heat 12: Jordy Smith (ZAF) vs Kieren Perrow (AUS)

zp8497586rq

%%anc%%

zp8497586rq

11 commentaires 
    un breizhad - 1 octobre 2013 à 22 h 12 min

    Pas d’infos sur des pros qui seraient aller chercher les vagues où elles étaient ce weekend, c’est-à-dire en Bretagne? Non parce que par ici, ils les avaient leurs tubes…

    Signaler un abus

    Jaws - 1 octobre 2013 à 9 h 12 min

    Voilà, comme le dit Jeff sur cette série, et c’est pourquoi le « scandale » est plus fort que les autres « faits de jugements plutôt controversés », et qu’il n’y a même pas débat quand au vainqueur au vu des vagues surfées, lacomarre est largement devant, il suffit de voir le heat and review, il n’y a aucune cohérence sur les notes attribuées !
    Voici deux articles sérieux sur ce heat :

    http://manobrasimpussyveis.blogspot.fr/2013/09/joel-parkinson-1650-x-marc-lacomare-1590.html

    http://www.zigzag.co.za/featured/parko-gate-asp-judges-get-it-wrong-in-france/

    Je suis désolées monsieur GIBUS mais quand depuis des années ont favorises le champion ou ceux en course pour le titre mondiale par rapport à des wildcards ou des rookies ça peut s’appeler de la corruption !!! les dés sont pipés pour favoriser le spectacle et donc l’argent et la nationalité également ! Rappelé moi un autre sport ou deux juges peuvent être de la même nationalité qu’un des surfeurs participant au heat ???? Alors la subjectivité….
    D’ailleurs Jermey Florés et Bobby Martinez ceux sont pleins plusieurs fois de ce favoritisme réguliers pour certaines nationalités ou certains compétiteurs quand le titre est en jeu et ce n’est pas les seuls…
    De plus Parkinson bébénficie depuis 2 ans de largesse de jugement plutôt étrange, rappelé vous sont heat contre Florés à Tahiti en 2012, un de ses deux 10 incompréhensible à Bali cette année ou durant cette même compétition sont surnotages face à Bourez en finale qui a fait également jasé…Des exemple comme cela il y en a à la pelle : Wilson contre Médina au Portugal l’année dernière également…
    Bref ca date pas d’aujourd’hui et donc je m’étonnes qu’avec ce faisceau régulier de « preuves » ou de « fort soupçons » aucun journaliste n’a encore réalisé une investigation et publié un article en ce sens….
    Le surf et son jugement ressemble étrangement au Patinage des années 1990, il est temps que cela change je pense….

    Signaler un abus

    shane - 1 octobre 2013 à 8 h 55 min

    On peut remarquer que sur le site de l’asp, les commentaires sont suprimés ou cachés et que les sifflements et commentaires sur le heat on demand du site sont supprimés aussi …..

    Signaler un abus

    Jeff - 30 septembre 2013 à 22 h 01 min

    Le problème c’est que dans ce cas précis, on ne peut pas dire que le heat soit serré, ce qui rend le favoritisme envers Parko encore plus voyant qu’à l’accoutumée. Quant aux notes des juges, elles sont globalement toujours assez proches et ne garantissent en rien d’une quelconque impartialité. Peut être que si il leur était interdit de communiquer entre eux, sans « chef juge » donnant le ton, les résultats seraient moins soumis à controverse. J’ai un peu fait le tour du web et le constat est le même partout, même sur les sites ou forums anglo-saxons qui ne portent pas spécialement dans leur cœur les surfeurs Français. Il est légitime, Gibus, que vos lecteurs s’interrogent sur le fait qu’aucune mention ne soit faite de cet « incident » qui ébranle quand même le petit monde du surf, et ce d’autant plus de la part d’un média Français, alors même qu’un surfeur Français est concerné.

    Signaler un abus

    Jacky - 30 septembre 2013 à 22 h 46 min

    La question subsidiaire pourrait être celle-ci :
    Qu’est ce que cela changerait de faire un article « officiel » sur cette pauvre histoire?
    Effectivement, Lacomare aurait dû gagner cette série à mon goût, mais on n’est pas juges ASP.
    Un peu de respect pour des mecs qui se tapent du jugement non stop à enchaîner des séries le plus souvent très serrées (Lacomare Parko mais aussi Medina Logie par exemple), sur une compétition qui à ce stade influe fortement sur le titre mondial.

    Signaler un abus

    Gibus - 30 septembre 2013 à 17 h 05 min

    Bonjour. Il faut faire attention au mot qu’on emploie, et je pense que le terme de corruption est déplacé. A revoir la série sur vidéo via Heat on demand, on note que les deux commentateurs (dont Jake Paterson, ex pro australien) débattent pas mal entre eux sur les notes à mettre, et avant que les résultats définitifs des dernières vagues ne tombent , ils parient chacun différemment pour la victoire de la série… Après quand on regarde les notes des 5 juges sur les vagues retenues de deux surfers, on note qu’il n’y a pas plus d’un point entre la note la plus forte et la plus basse et souvent même moins d’un point, ce qui montre une certaine homogénéité des 5 juges. Au final le résultat peut paraître choquant compte tenu du surf éclatant de Marc Lacomare et du surf smoothy de Parko. Le surf de compétition est affaire de jugement donc forcément jamais totalement objectif. Quand c’est serré, ce n’est pas la première fois que la star l’emporte sur le rookie. Pas pour autant que ce soit vraiment juste, mais comme dans tous les sports, une fois que la décision est tombée, on ne revient pas en arrière. A défaut d’avoir gagné, Lacomare sait le niveau de surf qu’il a montré dans cette série. Bravo à lui. Gibus

    Signaler un abus

      NoParkoYesMarco - 30 septembre 2013 à 19 h 06 min

      Gibus, sans vous manquez de respect, le commentaire que vous venez de laisser confirme exactement celui de Jaws et de Walter Subchak, et je ne peux qu’être encore plus d’accord avec eux. Voilà, c’est mon avis et il doit être entendu puisqu’aucun magazine n’a décidé de faire rien qu’un simple article web sur ce qui s’est passé ce jour là entre Parko et Lacomare.

      Signaler un abus

      coffi - 1 octobre 2013 à 11 h 16 min

      Ca lui fera une belle jambe à marc de connaitre son niveau si à chaque série qu’il domine contre un gros client du CT il se fait voler comme cela.

      Signaler un abus

    jaws - 30 septembre 2013 à 14 h 57 min

    Pendant ce temps à hossegor tout le monde (les spectateurs présent, les internautes,certains pros aussi) parle de corruption sauf vous SURF SESSION !
    J’aimerais savoir pourquoi surfession et plus globalement tous les sites de mag surf ne font pas un billet sur le scandale du heat lacomarre/parkinson, car sur tous les réseaux, les commentaires des sites internet de ses mags, les blogs etc… On ne parle que de cela, de la corruption au sein de l’ASP !!! je m’étonne du silence assourdissant de surf session sur ce sujet////

    Signaler un abus

      Walter Subchak - 30 septembre 2013 à 17 h 27 min

      La raison est simple Jaws:
      Billa est un des clients de ses mêmes mags de surf que tu dénonces pour leur rétention d’infos. et leurs achète des espaces publicitaires(internet,mag,etc..)Sinon totalement d’accord avec toi.

      Signaler un abus

    The dude - 30 septembre 2013 à 9 h 39 min

    Avec cette bonne houle qui arrive ce mercredi, est-il possible que ca se passe a la graviere ? ou les bancs ne sont pas assez bons en ce moment ?

    Signaler un abus