Publicite1

World Tour

Fanning remporte le Quik Pro France !

L'Australien domine Gabriel Medina en finale et glane le quatrième succès de sa carrière dans cette épreuve. Il prend ainsi de l'avance au classement général !

Publié le 4 octobre 2013

Dernière journée pleine de surprises sur le Quiksilver Pro France ! Déjà, de La Gravière, le contest est rapatrié sur le spot de secours du Penon, à Seignosse, pour pouvoir terminer dans des conditions décentes. Le call, repoussé jusqu’en début d’après-midi, envoie finalement les surfeurs à l’eau sur le même banc de sable qu’en début de compétition. Des droites et des gauches qui déroulent bien, d’abord propres puis abîmées par le vent onshore pour la finale.

La vitesse et la précision de Mick lui permettent de remporter un 4e Quik Pro !

Dans ce type de vagues et à l’appel de la dernière série entre Mick Fanning et Gabriel Medina, on donnait le jeune Brésilien favori, plus prompt à exploiter les rampes landaises. Mais on a immédiatement vu l’Australien très investi et hyper solide. D’emblée, le double champion du Monde score un 7,83 pts avec un enchaînement de manœuvres sur une droite. Medina reprend cependant vite la main, se concentrant sur les gauches où il peut placer quelques top turns avant de s’envoler. Les notes montent pour l’ancien vainqueur de l’épreuve et il s’installe alors en tête. Fanning doit alors trouver une vague à plus de huit points. Les minutes défilent et Mick rate plusieurs occasions de repasser en tête. Patient, c’est finalement une nouvelle droite qui le propulse devant son adversaire grâce à des tails slides précis et un bel engagement sur le reentry dans le shorebreak. Les poings serrés, le trentenaire comprend que la victoire lui tend les bras. Medina tentera bien des envolées miraculeuses mais, dans ce duel entre spécialistes des Landes, c’est donc Mick Fanning qui rajoute une ligne à son palmarès. Avec ce quatrième succès, il devient également le recordman de victoires que le Quiksilver Pro France ! Sans compter qu’il creuse un peu l’écart sur ses poursuivants au classement général.

Les airs de Medina ne suffiront pas aujourd'hui, le Brésilien est deuxième.

Slater lâche du lest
Plus tôt dans la journée, la surprise est venue de l’élimination de Kelly Slater face à Filipe Toledo dès les quarts de finale. Transparent, inactif, KS laisse son jeune adversaire se balader tranquillement et se fait battre 16,37 à 11,40 pts. Mauvaise opération, il perd du terrain au classement général, même s’il sera plus facile pour lui d’améliorer son total (seuls les huit meilleurs résultats comptent).
Lors de ces quarts, la foule de spectateurs a pu savourer le heat entre Julian Wilson et Gabriel Medina. Très attendu, cette série nous a permis d’entrevoir ce qu’on devrait voir de plus en plus souvent dans les années futures : des grosses combinaisons de manœuvres avec beaucoup de prise de risques.

Victorieux au Penon, Mick peut envisager un troisième titre mondial...

Parko toujours là
Cette huitième étape de la saison permet d’y voir plus clair dans la course au titre. C’est mort pour Taj Burrow et Jordy Smith depuis hier, c’est très compromis pour Joel Parkinson (pas mathématiquement éliminé), et ça va batailler entre Slater et Fanning. Ce dernier, super régulier cette année, doit désormais faire au moins une demi-finale pour améliorer son total de points… La pression est sur Slater, qui possède un peu plus de marge pour recoller au score. Un peu plus loin, Michel Bourez gagne trois places et apparaît au 7e rang mondial. Jérémy Florès à la 17e place.

Image de prévisualisation YouTube

Classement général après le Quiksilver Pro France

1. Mick Fanning 51 900
2. Kelly Slater 45 900
3. Jordy Smith 39 700
4. Taj Burrow 39 400
5. Joel Parkinson 38 950

7. Michel Bourez 30 500

17. Jérémy Florès 20 750

zp8497586rq

Publicite2

10 commentaires 
    filipe - 6 octobre 2013 à 21 h 00 min

    Les airs sont sous notés mais l’heure des minots et de leurs envolées viendra ! Reste que l’élégance de Slater n’est pas prête d’être dépassée

    Signaler un abus

      Vlam - 7 octobre 2013 à 17 h 08 min

      A force d’encenser le king, on en oublie de regarder les autres… Le jeune Felipe Toledo a un style très proche sur certaines manœuvres…

      Signaler un abus

    dave - 5 octobre 2013 à 21 h 51 min

    quelle arnaque…les juges ve voyaient rien de la cabine,ils ne jugeaient que par la video sur laquelle on ne voit meme pas la fin de la vague de gabie(2eme air parfaitement replaqué!!!)

    Signaler un abus

    Dingo - 5 octobre 2013 à 17 h 59 min

    Encore une fois Medina se fait volé lors d’une finale de CT (après sa défaite contre Wilson l’année dernière). Franchement notre prochain champion du monde en 2013 ne sait pas faire un air à plus de 10 cm au dessus de la vague ! Je suis d’accord sur le fait que Médina manque un peu de variation mais sa vague : Turn + air reverse bien décollé + air reverse ne lui rapporte que 6,5 ? Le jour où fanning fera un tel enchainement on lui mettra 10 ! La preuve : sur sa vague où il met un unique rientry reverse il prend plus de 6 !

    Signaler un abus

    djogai - 4 octobre 2013 à 21 h 41 min

    Enorme depuis presque dix ans que je me passionne pour ce sport de glisse et pour la première fois je suis sur place pour une compète world class, je dois dire impressionnant spectaculaire et qui me remet à ma place dans ce sport.
    Autant dans l’engagement sur la gravière puis le talent et l’audace des groms.
    Et fanning mon surfeur favoris par ça puissance et ça rapidité singulière.
    Bravo bravo bravo et encore bravo à tous ces pros et ce en devenir.

    Signaler un abus

      guillaume - 5 octobre 2013 à 15 h 49 min

      la classe à las vegas ?

      Signaler un abus

    barry - 4 octobre 2013 à 20 h 41 min

    Cette finale va encore faire jaser niveau jugement ! Ça a déjà commencé avec les brazous vs ozzie, sur le heat review en tout cas je trouve clairement la première vague de Médina est Clairement sous-noté (le 6,5) et la dernière de Fanning (8,83) un peu sur-noté ! Après est ce que ça aurai fait la différence je ne sais pas, mais en tout cas comme souvent la nationalité et le passif du surf (anglo-saxon + top 5) joue souvent en faveur de la victoire qaund le heat est serré ^^

    Signaler un abus

      Jacky - 5 octobre 2013 à 17 h 23 min

      Arrêtez de jazer un peu…..

      Signaler un abus

    Caudron - 4 octobre 2013 à 20 h 39 min

    Il ne se serait pas un peu fait voler la finale Médina?

    Signaler un abus

      Carbone 14 - 5 octobre 2013 à 20 h 15 min

      Perso je ne trouve pas que Medina se soit fait voler. Autant parko, slater et fanning bénéficient souvent des fameux  » world title points » de la part des juges et c’est souvent pénible, autant sur cette finale j’ai trouve fanning au dessus. Hyper tonique, timing de dingue et turns chirurgicaux dans un shorebreak bien pourri alors que Medina était moins engagé dans ses turns, même s’il a envoyé des airs incroyables.

      Signaler un abus