ASP Prime

Lacomare, Huscenot et Martin au 2e tour du Cascais Billabong Pro

Résumé du premier jour du WQS Prime portugais qui s'est déroulé hier dans des conditions difficiles....

Publié le 23 octobre 2013

Charly Martin. Photo © ASP Europe / Masurel

Charly Martin. Photo © ASP Europe / Masurel

Cascais Billabong Pro (21 – 27 octobre) – Portugal/Prime

Après un premier jour « off » lundi, le Cascais Billabong Pro a finalement débuté ce mardi sur un spot de Carcavelos haché menu par le vent et rendu aussi bouillonnant que brouillon (1,5 m). Difficile dans ces conditions de trouver son rythme et ses repères, ce que n’ont d’ailleurs pas réussi à faire cinq des huit Français en lice, à savoir Steven Pierson, Vincent Duvignac, Romain Cloître, Joan Duru et même Michel Bourez, tous sortis dès le 1er tour (round of 96) de ce sixième Prime (sur huit) de la saison.

Des éliminations qui ne sont pas sans conséquences dans la course au titre européen : 3e du classement avant le contest portugais, Pierson perd ainsi toute chance de coiffer la couronne du Vieux Continent tandis que la première place de Duru ne tient plus qu’à un fil. Ou plutôt à une série de Charly Martin.

Car contrairement au Tahitien et au Landais, le Guadeloupéen, malgré une petite blessure à la cheville contractée lundi, est, lui, parfaitement entré dans la compétition. Ses premiers turns appliqués dans le chaos de Carcavelos lui ont valu un 8,33 auquel il a ensuite ajouté un 6,67 suffisants pour dominer avec 15,00 le Brésilien du World Tour Filipe Toledo (12,67), qualifié in-extremis en deuxième position devant le Portugais Vasco Ribeiro (10,74, éliminé) et l’Australien Cooper Chapmann (9,46, éliminé).

Opposé au round of 48 à l’Américain Evan Geiselman (photo), au Germano-Portugais Nic Von Rupp et à l’Australien Mitch Crews, Charly Martin passera devant Joan Duru au classement européen en cas de qualification. Et prendrait par la même occasion une sérieuse option sur le titre, même si d’autres surfeurs demeurent encore dans le coup.

C’est le cas notamment de Maxime Huscenot. À l’instar de Martin, le Réunionnais s’est adjugé son heat en devançant autoritairement – avec le solide total de 15,40 – l’Américain Cory Arrambide (12,83). De quoi faire mordre le sable de la plage portugaise au Basque-Espagnol Hodei Collazo (11,07) et surtout au pensionnaire auriverde du Dream Tour, Miguel Pupo (11,10), pour qui cette sortie de route prématurée ne fait vraiment pas les affaires dans l’optique du maintien dans le Top 34.

Au round of 48, Maxime Huscenot se frottera à l’Américain de l’élite CJ Hobgood, au Germano-Portugais Marlon Lipke et à l’Australien Ryan Callinan.

Marc Lacomare. Photo © ASP Europe / Masurel

Du très lourd pour Lacomare

Le troisième Tricolore de la journée à avoir obtenu son « pass » pour le 2e tour n’est autre que le mieux classé au World Ranking, Marc Lacomare. En quête de gros points afin de sauvegarder (et d’améliorer) son 30e rang provisoirement synonyme d’accession au Top 34, le Landais est parvenu à accrocher la deuxième place d’une série ultra-serrée.

Avec 12,83, « Marco » a cédé dans les dernières minutes la pole position à l’Australien Davey Cathels (13,23), mais a conservé ses maigres unités d’avance sur l’Américain Tim Reyes (12,03) et sur l’Australien Stu Kennedy (11,80). La qualité de l’adversité va encore monter d’un ou plusieurs crans au tour suivant pour le Français puisqu’il devra se coltiner trois habitués du World Tour : Gabriel Medina (Bré), Bede Durbidge (Aus) et Yadin Nicol (Aus). Deux surfeurs seulement poursuivront leur route…

Les (très) mauvaises opérations de la journée sont à mettre à l’actif du Basque-Espagnol Aritz Aranburu et de l’Australien Mitch Coleborn. Tous les deux en quête d’une qualification pour le World Tour, le surfeur de Zarautz (25e au Ranking) et l’inclassable Aussie (28e) ont succombé dès le 1er tour. Leurs bourreaux : Yadin Nicol et Ramzi Boukhiam (Mar) s’agissant d’Aritz, Tanner Gudauskas (USA) et Frederico Morais (PRT) pour Mitch.

Ramzi Boukhiam. Photo © ASP Europe / Masurel

Les surfeurs de l’élite tiennent leur rang

Hormis Bourez, Pupo et Brett Simpson (USA), les membres du Top 34 ont plutôt bien tenu leur rang puisque, outre Toledo, Medina, Durbidge et CJ Hobgood cités précédemment, Matt Wilkinson (Aus), Alejo Muniz (Bré), Fred Patacchia (Haw), Travis Logie (AFS) et Damien Hobgood (USA) ont composté leur billet pour le round of 48. Remplaçants officiels sur le Dream Tour à l’instar de Nicol, Pat Gudauskas (USA) et Willian Cardoso (Bré) en ont fait de même, mais pas Heitor Alves (Bré).

Les autres qualifiés du jour pour le 2e tour : Carlos Muñoz (CRI, photo), Jonathan Gonzalez (CNY), Conner Coffin (USA), auteur du top score (9,23) pour une succession de carves bien appuyés, Jay Thompson (Aus), Tomas Fernandes (PRT), Kiron Jabour (Haw), Wade Carmichael (Aus), Granger Larsen (Haw), Nathan Yeomans (USA), Nathan Hedge (Aus), Jadson André (Bré), Jesse Mendes (Bré) et Perth Standlick (Aus).

Terminus en revanche notamment pour le lauréat du SATA Airlines Azores Pro, le Brésilien Tomas Hermes, délesté du même coup de ses chances de remporter les Portuguese Waves Series, Peterson Crisanto (Bré), Matt Banting (Aus), Mason Ho (Haw), Gony Zubizarreta (Esp), Caio Ibelli (Bré) et Jack Freestone (Aus).

Quid enfin du neuvième Français engagé ? Versé dans la série 24 du 1er tour, Jérémy Florès devra patienter jusqu’à mercredi avant de pouvoir surfer face à l’Américain Dillon Perillo, à l’Hawaiien du World Tour Dusty Payne, tout juste remis d’une blessure au genou, et au Brésilien Jean da Silva.

Mercredi, le call est fixé à 8h45 (heure de Paris) pour un possible lancement à 9h. Consultez les prévisions → ICI

Image de prévisualisation YouTube

♦ Les résultats et les séries à venir :

Le 1er tour (round of 96) des Français (les deux premiers de chaque série qualifiés) :
Heat 1 : Charly Martin (GLP) 15.00, Filipe Toledo (BRÉ) 12.67, Vasco Ribeiro (PRT) 10.74, Cooper Chapman (AUS) 9.46
Heat 3 : Carlos Muñoz (CRI) 12.67, Mitch Crews (AUS) 12.30, Matt Banting (AUS) 11.50, Steven Pierson (PYF) 8.90
Heat 5 : Bede Durbidge (AUS) 11.83, Jonathan Gonzalez (CNY) 10.40, Jose Ferreira (PRT) 10.20, Vincent Duvignac (FRA) 9.73
Heat 7 : Davey Cathels (AUS) 13.23, Marc Lacomare (FRA) 12.83, Tim Reyes (USA) 12.03, Stu Kennedy (AUS) 11.80
Heat 8 : Conner Coffin (USA) 14.86, Gabriel Medina ( BRÉ) 12.74, Romain Cloître (FRA) 9.94, Garrett Parkes (AUS) 8.90
Heat 9 : Ryan Callinan (AUS) 13.93, Damien Hobgood (USA) 12.14, Gabe Kling (USA) 11.46, Joan Duru (FRA) 11.06
Heat 10 : Maxime Huscenot (FRA) 15.40, Cory Arrambide (USA) 12.83, Miguel Pupo (BRÉ) 11.10, Hodei Collazo (EUK) 11.07
Heat 13 : Kiron Jabour (HAW) 10.76, Wade Carmichael (AUS) 10.27, Michel Bourez (PYF) 9.94, Ruben Gonzalez (PRT) 8.24

À venir…
Heat 24 : Jérémy Florès (FRA), Dillon Perillo (USA), Jean da Silva (BRÉ), Dusty Payne (HAW)

Conner Coffin. Photo © ASP Europe / Masurel

Le 2e tour (round of 48, les deux premiers de chaque série qualifiés) :
Heat 1 : Charly Martin (GLP), Evan Geiselman (USA), Mitch Crews (AUS), Nic Von Rupp (PRT)
Heat 2 : Matt Wilkinson (AUS), Carlos Muñoz (CRI), Willian Cardoso (BRÉ), Filipe Toledo (BRÉ)
Heat 3 : Bede Durbidge (AUS), Yadin Nicol (AUS), Marc Lacomare (FRA), Gabriel Medina (BRÉ)
Heat 4 : Conner Coffin (USA), Davey Cathels (AUS), Ramzi Boukhiam (MAR), Jonathan Gonzalez (CNY)
Heat 5 : Ryan Callinan (AUS), Maxime Huscenot (FRA), Marlon Lipke (PRT), CJ Hobgood (USA)
Heat 6 : Tomas Fernandes (PRT), Jay Thompson (AUS), Cory Arrambide (USA), Damien Hobgood (USA)
Heat 7 : Kiron Jabour (HAW), Granger Larsen (HAW), NathanYeomans (USA), Torrey Meister (HAW)
Heat 8 : Nathan Hedge (AUS), Alejo Muniz (BRÉ), Pat Gudauskas (USA), Wade Carmichael (AUS)
Heat 9 : Fred Patacchia (HAW), Jadson André (BRÉ), Frederico Morais (PRT), Jesse Mendes (BRÉ)
Heat 10 : Travis Logie (AFS), Tanner Gudauskas (USA), Perth Standlick (AUS), Marco Fernandez (BRÉ)
Heat 11 : non déterminé
Heat 12 : non déterminé

> Retrouvez tous les résultats et suivez le Cascais Billabong Pro en live

Vincent Martin // Planete Surf

zp8497586rq

2 commentaires 
    Alex - 23 octobre 2013 à 19 h 07 min

    Lacomare et Aritz ne vont pas se qualifeir pour quelques centaines de points… dommage. Bon parcours cette année quand même.

    Signaler un abus

      Vlam - 24 octobre 2013 à 21 h 43 min

      A bas les défaitistes, C’est le moment pour les encouragements!
      ALLEZ LES FRENCHIES!!!

      Signaler un abus