Accidents

La Réunion : un nageur attaqué par un requin

Un jeune homme de 24 ans a eu la jambe sectionnée à la suite d'une attaque samedi après-midi sur un spot près d'Etang-Salé.

Publié le 26 octobre 2013

Le spot du "Pont", un puissant shorebreak bien connu des bodyboardeurs de l'île. Photo : Laurent Capmas

Un jeune homme de 24 ans a été attaqué par un requin cet après-midi à la Réunion près de la plage de l’Etang-Salé, alors qu’il nageait près du bord sur le spot du “pont”, au niveau du lieu-dit “Le Tournant”. La victime a eu la jambe sectionnée au niveau de la cuisse par le requin, mais des témoins ont pu poser un garrot en attendant l’arrivée des secours et son transfert à l’hôpital. D’après le communiqué de la Préfecture, son pronostic vital est engagé.

Cette attaque a eu lieu dans une zone interdite à la baignade, depuis qu’un arrêté préfectoral du 26 juillet 2013 interdit les activités exposées au risque requin comme la baignade, le surf ou le bodyboard dans la bande des 300 mètres du littoral (sauf dans le lagon et les espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal).

Il s’agit de la troisième attaque de requin sur l’île depuis le début de l’année. La dernière remonte au 15 juillet dernier et avait coûté la vie à une adolescente de 15 ans.

Mots-clés : ,

6 commentaires 

Commentaires

    Sylvie974 - 19 décembre 2013 à 10 h 10 min Répondre

    Sa famille a aussi lancé un appel aux dons en ligne avec le pot commun: Notre soutien à Tangui. Merci de faire circuler l’information.

    Signaler un abus

    Sylvie Martel - 9 décembre 2013 à 15 h 17 min Répondre

    Je voulais vous signaler que sa famille lance un appel aux dons. Voici l’adresse pour ceux que cela intéresse ou qui souhaitent envoyer une participation ou un message:
    Association  » Notre soutien à Tangui »
    134 chemin Édouard Savigny
    97 432 La Ravine des Cabris

    Signaler un abus

    Eric - 28 octobre 2013 à 14 h 28 min Répondre

    Oui, c’est vraiment pathétique quelques heures après l’attaque, on a voulu faire croire que c’était un bodyboarder. Devant l’évidence, le préfet a parlé de bodysurfer. Pratique ce mot: dans bodysurf, on peut comprendre surf ou body board donc idiot irresponsable! La vérité, c’est que c’est un jeune qui se baignait à 10 m du bord. Mais dire cela, c’est aussi dire que la Réunion est la seule île du monde où l’on risque sa vie en se baignant. Tanguy, j’espère que tu vas t’en tirer. Courage !

    Signaler un abus

    Alex - 27 octobre 2013 à 21 h 14 min Répondre

    la zone est bien interdite depuis les dernieres attaques… encore quelqu’un qui pensent que les interdiction de ce genre sont de la rigolade.
    l’issue est quand même malheureuse..

    Signaler un abus

    Feelgood - 27 octobre 2013 à 17 h 28 min Répondre

    Il y a également eu pour cette année 2013 l’attaque mortelle sur le labrador en Baie de Saint Paul. Il sortait de l’eau avait les pattes avant sur les cailloux.

    Mais aussi le cas de beaching sur être humain, sous les yeux médusés d’un vieux pêcheur qui promenait ses petits enfants.

    Signaler un abus

    Lucas VERGNES - 26 octobre 2013 à 16 h 11 min Répondre

    C’ÉTAIT UN NAGEUR ET NON UN BODYSURFEUR

    Signaler un abus