Publicite1

Portfolio, Session

Gros surf à la rame sur la Côte Basque

Retour en photos sur deux journées de grosses houles, début novembre, qui ont mis quelques chargeurs et leurs guns à contribution.

Publié le 11 novembre 2013

Dans la foulée de la dépression dans l’Atlantique qui généra le swell de Belharra le 29/10/13, d’autres tempêtes se sont succédées, envoyant leur lot de vagues mettant en feu les spots de gros de la Côte Basque. Le vendredi 1/11/13, la houle monta très fortement au fil de la journée avec des vagues entre 5 et 6m en fin d’après-midi. Le matin, Parlementia regroupa un peu de monde peu averti, tout en faisant le challenge des chargeurs de service, jusqu’à ce que le vent du sud et la taille du swell rendent le spot insurfable. Du coup, c’est la gauche massive et tubulaire d’Avalanche qui attira les amateurs de gros (jeunes et moins jeunes) du coin pour une session puissante. Quelques jours après, le 7/11/13, Parlementia se cala à nouveau, un peu moins gros, mais pas moins surprenant. En attendant les photos dans le Surf Session de décembre, avant-goût de ces sessions au travers de quelques images.

Le 1/11/13. Série à Avalanche avec une houle enregistrée à la bouée de St Jean de Luz entre 4,50 m et 6 m aux pics. Photo A. Justes

Le 1/11/13, Avalanche. La dernière vague surfée de jour pour Antonin de Soultrait. Après le take-off, la section tubulaire de l'inside en gun 9' ... Photo A. Justes

Le 7/11/13. Pierre Rollet lancé en tow-in par son son frère au large d'Anglet. De solides murs pour parfaire la technique du surf tracté du jeune angloy. Photo G.Arrieta

Le 7/11/13, Parlementia. Take-off audacieux pour Clément Le Ray en longboard. Le matin pas mal de planches ont fini en deux... Photo G. Arrieta

Le 7/11/13 Parlementia. Marée basse, des vagues à 3,50 m/4 m. La lèvre qui jette, la pente qui “aspire“ : Léa Brassy n'a pas peur de s'engager... Photo L. Masurel

Le 7/11/13 Parlementia. Malgré le soleil, l'eau pas trop froide et la diversité des surfeurs à l'eau, il y a toujours, les jours de gros, une série qui décale rappelant que ça peut faire mal et qu'il vaut mieux être avisé... Photo L. Masurel

Le 7/11/13, Parlementia. Après une session le matin à Avalanche, Antoine (planche orange) et Edouard Delpero ont continué à jouer la fratrie sur les vagues, s'échangeant leurs larges guns entre les deux sessions... Photo S. Cazenave

Publicite2

Un commentaire 

Commentaires