ASP Prime

Bourez et Florès en quarts à Haleiwa

Après six jours de flat, le Reef Hawaiian Pro a pu reprendre et a permis à nos deux représentants de s'illustrer.

Publié le 24 novembre 2013

Malgré les lay-days successifs, la motivation était toujours là pour les surfeurs qualifiés pour les huitièmes de finale (round of 32) du Reef Hawaiian Pro. C’est dans des ondes minimalistes, ne dépassant pas le mètre, que les billets pour les quarts de finale du Prime hawaiien ont été distribués. Et ils sont deux Français à avoir fait fi des conditions pour saisir l’occasion.

Jérémy Florès d’abord, dont les turns poussés sur deux gauches en particulier lui ont permis de remporter sa série (avec 14,03) devant les frères US Gudauskas, Pat (12,93, qualifié) et Tanner (12,50, éliminé), ainsi que Ramzi Boukhiam (11,27, éliminé). Après avoir outrageusement dominé ses heats des deux tours précédents, scorant le seul 10 jusqu’alors du contest, rien n’a cette fois fonctionné pour le Marocain.

Jérémy Florès, heureux qualifié pour les quarts de finale.

Cinq ans après avoir triomphé à Haleiwa, Michel Bourez s’est rappelé au bon souvenir de sa dernière victoire sur le circuit ASP en signant de ses turns puissants le meilleur total de ces huitièmes des finale : 18,47. « Vous savez, Haleiwa est un endroit spécial pour moi car c’est ici que j’ai gagné pour la première fois« , souriait le Tahitien. « Chaque année, quand je reviens ici, je ressens ces ondes positives et cette bonne ambiance qui font que je reviens. Après le titre mondial, la Triple Crown est le trophée que vous rêvez de gagner. C’est quelque chose de très spécial pour tout le monde. »

Sebastian Zietz (Haw) peut en témoigner, lui qui s’est adjugé la Triple Couronne la saison dernière. Également tenant du titre à Haleiwa, l’Hawaiien n’est pas parvenu à contester la suprématie du « Spartan » dans le heat 7. Il n’a ainsi dû son salut qu’à une gauche sculptée dans les cinq dernières minutes afin de prendre in extremis la deuxième place (avec 13,30) aux dépens de deux autres spécialistes de la Triple Crown, l’Australien Adam Melling, vainqueur sortant de la Vans World Cup of Surfing, et l’Hawaiien Mason Ho, récent lauréat du HIC Pro.

Meilleur total du jour pour Michel, en lice pour une deuxième victoire en carrière à Haleiwa.

Malgré un spot – on le répète – indigne des standards hawaiiens, Bourez n’a pas été le seul à tutoyer l’excellence. À l’instar du Tahitien, Mick Fanning (Aus), qui s’est autorisé un aller-retour en Australie durant la semaine, et Dane Reynolds (USA) ont suffisamment lacéré de leurs attaques backside les petites vagues d’Haleiwa pour décrocher respectivement un 17,07 et un 18,27, synonymes de première place de leur heat.

L'Australien Mick Fanning, impeccable dans les petites vagues d'Haleiwa.

Dans la course à la qualification pour le World Tour la saison prochaine, l’excellente opération est à mettre à l’actif d’Aritz Aranburu (EUK). Deuxième de son heat (avec 13,60) derrière un impressionnant Fred Patacchia (Haw, 15,43) mais devant l’Hawaiien Dylan Goodale (12,00) et le Californien de l’élite Nat Young (11,50), le Basque-Espagnol se hisse en quarts de finale d’un Prime pour la quatrième fois cette saison. De quoi asseoir un peu plus au World Ranking sa position de promu potentiel, dévolue aux dix mieux classés (hors surfeurs terminant déjà dans le top 22 du WT).

> Sa période d’attente opportunément prolongée d’un jour, le Reef Hawaiian Pro connaîtra son épilogue ce dimanche. Le call est fixé à 18h30 (heure de Paris). Les conditions ne devraient (malheureusement) pas beaucoup évoluer par rapport à samedi.

Le programme des quarts de finale

QF 1 : Fred Patacchia (HAW), Yadin Nicol (AUS), Jérémy Florès (FRA), Matt Banting (AUS)
QF 2 : Mick Fanning (AUS), Aritz Aranburu (EUK), Dane Reynolds (USA), Pat Gudauskas (USA)
QF 3 : Dion Atkinson (AUS), Sebastian Zietz (HAW), Adriano de Souza (BRÉ), Hodei Collazo (EUK)
QF 4 : Michel Bourez (PYF), Nathan Yeomans (USA), Josh Kerr (AUS), Evan Valiere (HAW)

A suivre en direct à partir de 18h30 en France !

Vincent Martin

Plus de news sur le blog Planète Surf.

3 commentaires 

Commentaires

    dick silver - 24 novembre 2013 à 21 h 12 min Répondre

    Fanning il est multi millionnaire en euro. Il a peut etre un jet privé?
    En tout cas elle est bien moisie cette compete.
    Les top guns du wct boycotte la triple crow
    Pas de Slater Parko, Jordy Smith, taj Burrow, julian Wison, Kai otton, Adrian buchan, Medina. C une triple C au rabais.
    Michel bourrez il leur fait la misère, sinon les autres on dirait qu’ils surfent des savonnettes.

    Signaler un abus

    Smecta - 24 novembre 2013 à 16 h 50 min Répondre

    Alors dans WCT il y a des mecs qui se permettent de faire un un aller retour hawaii-Australie pour une semaine et d’autre qui n’ont pas les finances pour faire toutes les étapes du tour à l’instar de Raoni Montero …. Je veux bien que ce soit des competiteurs mais honnêtement devant ça je suis ébahi !!!! Ils auraient pu lui payer son billet à Raoni pour le Pro france…

    Signaler un abus

      raoniaddict - 25 novembre 2013 à 10 h 10 min Répondre

      arretez d’halluciner les gars, regarde les gains que raoni à pris sur l’année 2013, près de 70000$ (tu prend 8000 quand tu perds au premier tour d’un WT!), ac 70000 tu peux suivre le toru il me semble
      IL n’est pas venu car il avait autre chose (un bébé)

      Signaler un abus