Publicite1

ASP Prime

Michel Bourez remporte le Reef Hawaiian Pro !

Le Tahitien remporte, comme en 2008, la première étape de la Triple Crown hawaïenne à Haleiwa. Jeremy Flores termine 3ème de l'épreuve.

Publié le 24 novembre 2013

Michel Bourez s’est adjugé, ce dimanche soir (heure de Paris), le Reef Hawaiian Pro, première des trois levées de la prestigieuse Vans Triple Crown ! En finale du Prime d’Haleiwa, le Français a littéralement fracassé le spot d’Ali’i Beach (1,5 m) pour devancer, avec un total de 17,17 (7,77 + 9,40), l’Hawaiien Fred Patacchia (2e, 16,33), Jérémy Florès (3e, 13.93) et l’Australien Dion Atkinson (4e, 9,73).

Deuxième succès en carrière sur le WQS d'Haliewa pour Michel Bourez.

Deuxième succès en carrière sur le WQS d'Haliewa pour Michel Bourez.

Plus tôt dans la journée, le Tahitien n’avait déjà laissé que des miettes à ses adversaires des quarts et des demies, en affichant respectivement les totaux de 16,67 et de 16,33 pour remporter sans trembler les deux séries.

Michel Bourez n’avait plus inscrit son nom au palmarès d’une épreuve ASP depuis sa victoire, en 2008… déjà au Reef Hawaiian Pro. « Vous savez, Haleiwa est un endroit spécial pour moi car c’est ici que j’ai gagné pour la première fois », rapportait-il après son huitième de finale victorieux samedi. « Chaque année, quand je reviens ici, je ressens ces ondes positives et cette bonne ambiance qui font que je reviens. Après le titre mondial, la Triple Crown est le trophée que vous rêvez de gagner. C’est quelque chose de très spécial pour tout le monde. »

Pas de doute, le « Spartan » est à Haleiwa comme chez lui et prend la tête du classement de la 31e Triple Crown.

Finaliste (3e), Jérémy Florès commence bien sa campagne hawaiienne.

En atteignant la finale, Dion Atkinson a, pour sa part, fait un grand pas vers la qualification pour le World Tour 2014. Même constat positif pour le Basque-Espagnol Aritz Aranburu, valeureux demi-finaliste de ce Reef Hawaiian Pro où une interférence litigieuse a finalement mis fin à son parcours.

Fred Patacchia (2e) et Dion Atkinson (4e) étaient aux côtés des deux tricolores dans cette finale.

Dès ce lundi, la Vans World Cup of Surfing, deuxième joyau de cette Triple Couronne, prend le relais du côté de Sunset Beach.

Les highlights de ce dernier jour de compétition :
video platformvideo managementvideo solutionsvideo player

Résultats :

Finale :
1. Michel Bourez (PYF) 17.17
2. Fred Patacchia (HAW) 16.33
3. Jérémy Florès (FRA) 13.93
4. Dion Atkinson (AUS) 9.73

Demi-finales (les deux premiers de chaque série qualifiés pour les demies):
DF 1 : Fred Patacchia (HAW) 14.37, Jérémy Florès (FRA) 13.50, Dane Reynolds (USA) 12.80, Aritz Aranburu (EUK) 11.12
DF 2 : Michel Bourez (PYF) 16.33, Dion Atkinson (AUS) 15.00, Adriano de Souza (BRÉ) 12.33, Josh Kerr (AUS) 4.00

Quarts de finale (les deux premiers de chaque série qualifiés pour les demies):
QF 1 : Fred Patacchia (HAW) 13.86, Jérémy Florès (FRA) 12.17, Yadin Nicol (AUS) 11.93, Matt Banting (AUS) 9.44
QF 2 : Dane Reynolds (USA) 16.60, Aritz Aranburu (EUK) 14.60, Mick Fanning (AUS) 14.30, Pat Gudauskas (USA) 14.27
QF 3 : Adriano de Souza (BRÉ) 12.96, Dion Atkinson (AUS) 12.43, Sebastian Zietz (HAW) 8.70, Hodei Collazo (EUK) 8.27
QF 4 : Michel Bourez (PYF) 16.67, Josh Kerr (AUS) 14.34, Nathan Yeomans (USA) 12.87, Evan Valiere (HAW) 9.87

Vans Triple Crown 2013 :

1. Reef Hawaiian Pro, Hawaii (Prime) : Michel BOUREZ (PYF)
2. Vans World Cup of Surfing, Hawaii (Prime) : 24 novembre – 6 décembre
3. Billabong Pipe Masters, Hawaii (World Tour) : 8 – 20 décembre

ASP Prime 2013 :

1. Drug Aware Margaret River Pro, Australie : Dusty PAYNE (Haw)
2. Quiksilver Saquarema Prime, Brésil : Mitch COLEBORN (Aus)
3. Mr Price Pro Ballito, Afrique du Sud : Julian WILSON (Aus)
4. Vans US Open of Surfing, États-Unis : Alejo MUNIZ (Bré)
5. SATA Airlines Azores Pro, Portugal : Tomas HERMES (Bré)
6. Cascais Billabong Pro, Portugal : Jadson ANDRÉ (Bré)
7. Reef Hawaiian Pro, Hawaii : Michel BOUREZ (PYF)
8. Vans World Cup of Surfing, Hawaii : 24 novembre – 6 décembre

Vincent Martin // Planète Surf

Publicite2

6 commentaires 

Commentaires

    jll - 25 novembre 2013 à 15 h 30 min Répondre

    Bravo à bourez !

    Quelqu’un peut m’expliquer ce qu’est une intérface pendant les compets ?

    Merci :)

    Signaler un abus

      jibaldo - 25 novembre 2013 à 20 h 15 min Répondre

      Salut Jil

      Une interférence, c’est quand un surfer grille la priorité à un autre surfer (mêmes règles de priorité qu’en free surf lors de ces finales à 4). Du coup sa deuxième meilleure note est diminuée de moitié.

      Signaler un abus

        Max - 26 novembre 2013 à 9 h 47 min

        Et lorsque que tu as deux interférences, c’est seulement t’as meilleure note qui est prise en compte.

        Signaler un abus

        jll - 26 novembre 2013 à 10 h 35 min

        Ah d’acc je pensais que c’etait les memes regles que pendant la compet en fonction des vagues surfées et non de la position.
        Merci !

        Signaler un abus

    Bubz - 25 novembre 2013 à 14 h 11 min Répondre

    Un grand bravo à Michel Bourez. Félicitations aussi à Aritz pour son attitude exemplaire face à une décision litigieuse, d’autres pros (français notamment) devraient s’en inspirer.

    Signaler un abus

    Dingo - 25 novembre 2013 à 13 h 13 min Répondre

    Bravo Spartan, victoire qu’il mérite depuis un moment déjà, pour sa puissance et sa régularité. Puis sa meilleur vague, rien à dire, il la démonte littéralement. Pourtant, un seul surfer m’aura encore fait rêvé cette compétition… Dane reynolds. Les mecs ont beau critiqué et dire que c’est un « sale enculé d’ hipster », c’est vraiment le meilleur. Je vous avise d’aller voir ses deux meilleurs scores lors du quart de final. D’ailleurs, j’hallucine car sur sa droite il prend moins de 9 points, alors que je n’ai encore vu aucun surfeur du CT me sortir un Turn aussi monstrueux cette année (peut être Jordy et son lay-back hallucinant au portugal…).

    Signaler un abus