Extrait Mag

Sur le sable du Quik Pro France

Extrait du sujet sur le Quik Pro France et retour à froid sur la polémique du heat Parko/Lacomare...

Publié le 25 novembre 2013

Retour sur le ParkoGate, ou le MarcoGate... - Bravo/Quiksilver

Calés en fin de saison sur le calendrier, juste avant les deux dernières épreuves du Portugal et d’Hawaii, les enjeux sportifs de la compétition française sont d’autant plus déterminants dans la course au titre final. Offrant du même coup un spectacle  intense au public et du suspense en tribune. Reste que le terrain de jeu demeure très aléatoire et exigeait un répertoire technique particulièrement complet cette année.

(…) Le moment clé de la polémique se situe sur une série de 2 vagues, à quelques minutes du coup de trompe. Marco, prioritaire, démarre sur la première droite et enchaine 6 turns backside jusqu’au bord avec un surf tonique et serré, obtenant la meilleur note de la série avec 8,23. Parko part sur la droite suivante, plus grosse, lui offrant de l’espace pour un premier gros cut back bien ample, puis 2 gros carves parfaitement enchaînés. Un score de 8,50, synonyme de victoire, finit par tomber quelques longues minutes plus tard, à la grande surprise des commentateurs et d’une partie du public stupéfait par une note aussi forte sur cette vague. « Marco s’est fait voler ! » ou « Ils favorisent toujours les champions ! » diront de nombreux fans et observateurs. La passion enflammant rapidement le débat, ce qui était qu’une série litigieuse se transforma rapidement en affaire d’état sur le web, donnant même naissance à une pétition contre le jugement actuel du surf professionnel.
Richie Porta, le chef juge ASP, nous donne son point de vue sur cette série délicate et argumente la notation de son panel de 5 juges permettant d’avoir tous les éléments pour mieux comprendre cette série.
« C’est un problème récurrent avec Joel, son surf fluide et sans bavure donne une telle impression de facilité qu’on a tendance à ne pas voir toutes ses qualités et en saisir les subtilités. Sa dernière vague est la plus grosse de la série, il surfe totalement sur le rail, c’est précis, rapide et puissant. (…) »

Découvrez l’intégralité du sujet “Sur le sable du Quik Pro France” dans le Surf Session n°316 de novembre 2013, actuellement en kiosque.

> Achetez le magazine (avec bonus) sur tablettes (sur l’AppleStore ou GooglePlay)

> Découvrez le sommaire complet du mag

> Abonnez-vous à Surf Session

2 commentaires 

Commentaires

    Vil - 27 novembre 2013 à 14 h 14 min Répondre

    Totalement d’accord avec Jeff, aucun juge ne prendrait le risque de dire qu’il s’est trompé pendant une série, il perdrait toute crédibilité par la suite. Dans ce cas précis, Marc s’est quand même fait voler…

    Signaler un abus

    Jeff - 26 novembre 2013 à 13 h 29 min Répondre

    Bein voyons…si Richie Porta le dit, alors…vu le peu de considération qu’il porte aux avis du public du surf et des médias, personne n’attendait de lui qu’il se déjuge.

    Signaler un abus