Publicite1

ASP Star

Belle perf de Charly Martin à Newcastle

Le Guadeloupéen atteint les demi-finales de ce WQS 6* et effectue un bond au classement général. La compétition est remportée par Matt Banting.

Publié le 24 février 2014

Matt Banting, 19 ans, remporte le Burton Toyoto Pro, le deuxième WQS 6* de la saison (après la victoire d’Adriano de Souza à Manly) et confirme, s’il en était encore besoin, tout son potentiel. Vainqueur il y a deux ans de l’Australian Open (à 17 ans donc…), wild-card l’an passé, entre autres, sur le Quiksilver Pro Gold Coast, on retrouvera peut-être le jeune surfeur avec une nouvelle invitation à Snapper d’ici une semaine pour le lancement du WCT, circuit appelé à l’accueillir prochainement.

Matt Banting, vainqueur dans les petites vagues de Merewether.

En attendant, le surfeur de Port Macquarie a donc engrangé les points avec ce succès glané grâce une victoire en finale sur le vétéran Nathan Hedge (18,36 à 14,57 pts). En demies, Matt avait fait tomber le très en forme Adriano de Souza (victoire à Manly, finale à Pipe) pendant que Charly Martin s’inclinait donc devant Hedge. Grâce à cette perf, Charly monte à la 5e place du classement World Qualification Series, intéressant pour attaquer une nouvelle année de compétitions en quête d’une qualification parmi l’élite.

3e, Charly Martin entame joliment sa saison.

Malia Manuel domine chez les filles

Après sa demie (et sa victoire sur Steph Gilmore) la semaine dernière à Manly, Maud Le Car a calé juste avant les quarts de finale à Merewether. Même sanction pour Pauline Ado. La compétition, le Hunter Ports Women’s Classic (6*), s’est conclue par la victoire de l’Hawaiienne Malia Manuel sur sa compatriote Alessa Quizon en finale.

L'homme et la femme de la semaine : Matt Banting et Malia Manuel.

Phases finales – Highlights

Image de prévisualisation YouTube

Publicite2

4 commentaires 

Commentaires

    guy - 25 février 2014 à 19 h 37 min Répondre

    oui bravo charly
    et surtout bravo de rester humble à l’inverse de nombreux de tes collègues !
    ce n’est pas les $$$$ d’un contrat qui font le talent
    a bon entendeur….

    Signaler un abus

    Ahlesfrancais - 25 février 2014 à 6 h 38 min Répondre

    Et donc pour une perf française pas de commentaire?
    Bravo Charly!!!!!!!!!! Même si c’est qu’un 6stars, ça comptera à la fin de l’année!

    Signaler un abus

      alex - 25 février 2014 à 10 h 23 min Répondre

      Toute les raisons de se réjouir en effet, d’autant que la compère est en oz… L’australie qui ne réussit jamais aux européens en général. Voir les perds de Duru/Lacomare/Boukhiam et autres. Bravo à Charly

      Signaler un abus

        alex - 25 février 2014 à 10 h 23 min

        Compète… pardon. Et perf… re-pardon.

        Signaler un abus