Dane Burnheim a un meilleur job que vous

Autres - Rencontre avec le caméraman attitré de Jeremy Flores.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - jeudi 17 mars 2016 à 16h19
Partager sur :   

Quel est le meilleur job au monde après celui de surfeur pro ? Peut-être photographe ou caméraman de surf. Et ce n'est pas Dane Burnheim qui nous contredira. Depuis un peu plus de 3 ans, cet Australien est le filmmaker attitré de Jeremy Flores, et suit donc le Français dans quasiment tous ses déplacements autour de la planète. Une collaboration due principalement à une amitié qui remonte à presque 20 ans : “j'ai rencontré Jeremy quand il avait 10 ans. Il venait d'emménager juste à côté de chez moi à Newport, dans les environs de Sydney. Je voyais ce kid qui surfait vraiment bien et on a commencé à traîner ensemble. Après, son niveau a explosé, mais on a toujours gardé contact. Et il y a quelques années il m'a proposé de le suivre pour le filmer” raconte Dane, un midi de janvier sur la terrasse ensoleillée de la maison de Jeremy, juste derrière la dune à Hossegor.

Une proposition surprenante pour l'Australien, qui n'avait pourtant pas le profil pour endosser une telle responsabilité : “j'avais déjà fait pas mal de jobs un peu pourris avant ça, mais je n'avait jamais vraiment filmé. J'ai appris le métier sur le tas”.

Canon 7D et trépied sous le bras, Dane se retrouve donc à suivre son pote d'enfance sur toutes les épreuves du Tour. Les premiers clips sont moyens, mais le niveau s'élève au fil des mois, l'Australien apprenant au fur et à mesure, notamment grâce à d'autres filmmakers comme Jimmy Graham.

La volonté de Jeremy à l'époque : produire des clips web - notamment les sessions free surf - pour alimenter son blog www.jeremy-flores.com, : “le plus souvent, on ne voyait Jeremy qu'en lycra, donc il fallait qu'on montre tout le reste” explique Dane.

A l'époque, de nombreux surfeurs du Tour avaient leur blog, mais la plupart n'y postaient rien à part quelques photos ou vidéos. Jeremy, lui, prenait régulièrement sa plume, que ce soit pour donner son ressenti après une compétition, ou livrer des coups de coeur ou des coups de gueule, comme lors de la crise requin à la Réunion qui l'a profondément affecté. Un investissement en temps et en argent pour faire vivre son blog.

Depuis, le développement incessant des réseaux sociaux a changé la donne. Comme tout le monde, Jeremy a fini par mettre son blog de côté et partage désormais directement ses états d'âme sur Facebook ou Instagram, entre deux photos ou vidéos : “maintenant, après une bonne session, on essaie de publier quelque chose dans la foulée pour Instagram” explique Dane. Des clips de 15 secondes max pour faire vivre le compte de Jeremy… en attendant le prochain clip.

On met quand même de côté les meilleures vagues pour des clips web, ou pour Quiksilver par exemple, qui peut avoir besoin d'images pour illustrer ses campagnes de pub”. Aucun rythme imposé pour autant, les deux font ça au feeling : “ça dépend de la matière qu'on a, et de à quand remonte le précédent… maintenant on est un peu plus exigeants qu'avant, on préfère attendre d'avoir de bonnes images avant de sortir un nouveau clip”.

Autre avantage pour Jeremy : pouvoir analyser son surf : “Jeremy regarde le footage après chaque session, ça l'aide énormément. C'est un énorme avantage pour un athlète d'avoir un caméraman qui le suit sur chaque épreuve. Mais il a toujours travaillé comme ça, son père l'a filmé pendant des années”.

Le métier de Dane a aussi quelques avantages, dont bien sûr celui de voyager à l'oeil sur les plus beaux spots de la planète. L'intéressé a d'ailleurs toujours une planche avec lui, et s'arrange pour se mettre à l'eau dès qu'il le peut : “je suis parfois dégoûté d'être derrière le trépied quand il y a des vagues parfaites, mais bon c'est le job. Et je m'arrange pour me caler une session quand Jeremy ne surfe pas” sourit Dane. “Donc oui, c'est un super job, on s'est vraiment éclatés ces trois dernières années”.

En 2016, Dane s'apprête à passer à la vitesse supérieure : “j'ai des projets avec Quik cette année, il y a un peu plus de pression (rires)”. L'arrivée d'une caméra Red pour remplacer son Panasonic GH4 devrait aussi changer la donne. L'idée d'un film ou d'un documentaire sur Jeremy mûrit aussi doucement dans la tête du jeune réalisateur : “on attend encore un peu histoire d'avoir un peu plus de temps, mais on réfléchit à un documentaire sur sa vie, son parcours, d'où il vient… mais il n'y a rien de décidé, il est encore trop tôt”.

En attendant, Dane continue à suivre son pote Jeremy et à surfer les plus belles vagues du monde. Bref, mener une vie dont il n'avait à vrai dire jamais osé rêver il y a encore 3 ans. Et qu'il ne lâcherait aujourd'hui pour rien au monde.

Dernier clip, réalisé en janvier dernier aux Canaries et publié il y a un mois (et qui totalise plus de 50 000 vues) :



Partager sur :   
COMMENTAIRES (10)
Fred - le 17/03/2016 à 22:51
les surfeurs français et leur sponsors n'ont rien compris et c'est pour celà qu'on a droit en Europe à des vidéos de surf pourris sauf quelques exceptions ...hélas Jeremy ,Duru et d'autres du circuit ont des vidéos d'amateurs à nous proposer ,d'un niveau catastrophique ..Alors quand je vois un article comme ca me fait pitié ,surtout que ces montages sont super mauvais .Dans le milieu surf nous sommes tous d'accords ,alors continuait a faire bosser les copains qui sont mauvais en montage vidéo et le public continuera a avoir des vidéos pourries ...
Répondre
Jo - le 18/03/2016 à 11:06
@Fred T'as l'air bien aigri, tu ferais certainement beaucoup mieux! En même temps je comprends Flores, si c'est pour se taper un grincheux comme toi toute l'année, ça a de quoi te pourrir tes Surftrip !
A choisir je prends les video du poto !
Répondre
DAVID - le 18/03/2016 à 15:05
C'est pas pour m'acharner mais @Jo a raison.Il faut @Fred que tu arrêtes d'être aigri et soit plus constructif en nous donnant de bonnes vidéos de pro.Jérémy fait travaillé son pote d'enfance et c'est très honorable de sa part car il lui fait profiter de ces voyages par son statut ce qui lui permet d'évoluer dans la vidéo.On aime ce que l'autre possède mais on n'apprécie pas suffisamment ce que l'on possède!!Tu dois être le genre de surfeur qui pense:"C'est ma vague!!!"
Répondre
Fred - le 18/03/2016 à 15:58
Je ne suis pas du milieu video et c'est sûr qu'il n'y a rien dire qu'il fasse bosser son pot ,mais hélas c'est au détriment de la qualité car ces mecs là n'ont pas le talent et je suis désolè c'est malheureux pour le public .Et pourtant des vrais talent dans la vidéo de surf il y en a en France ,des mecs qui assurent grave,qui peuvent rivaliser avec Kai Neuville sans problème et pourtant toutes les portes leur sont fermées et même surf session n'en parle que très peu ???Tu as Duru c'est pareil ses vidéos sont mauvaises et ce n'est pas le seul ...mais çà c'est la France des copains ,le professionnalisme connaît pas .Je connais très bien le milieu de l'art et c'est exactement la même chose .La plupart des ces mecs dans une société d'image ils se font virer dans la semaine ,c'est çà la vérité et tout le monde en a marre de voir des vidéos de surf pourries .
Répondre
Fred - le 18/03/2016 à 16:58
Je voulais te dire aussi que je suis pas du tout aigri et je ne m'acharne sur personnes...Je vis pleinement mais quand tu lis qu'il a fait 50000 vues et on ose l'écrire ,tu es mort de rire .Tu as des mecs qui font minimun 100000 vues dans la video de surf et à part aux US ,Japon ,en France tu n'en entends pas du tout parler ,curieux non ??? en plus je ne fait pas le faux cul ,j'ai l'habitude de dire ce que je pense et le surf je connais super bien depuis de nombreuses années .Voilà ,alors que l'on vente le copain de Flores ,pas de soucis mais il n'est pas doué comme bien d'autres dans ce milieu .
Répondre
boulima - le 19/03/2016 à 09:11
yep, oui le commentaire de Fred sent le cas personnel exprimé brut de décoffrage...ceci dit il est dans le vrai si on s 'en tient uniquement à la raison première d'un clip....faire du marketing. À ce jeu là, pourquoi ne pas reconnaitre que les australiens et américains sont à des années lumières des productions francaises? que ce soit dans la vidéo "arty" ou "classique" ils ont tout simplement des cinéastes. pas des types qui se paluchent sur la "red" ou pas la "red" (syndrome du réa francais)....on peut faire des chefs d'oeuvres avec une vieille cam vhs...et une culture visuelle. Ceci dit ce que produit Dane est sympa. Le coté amateur et "raw" justement c'est là qu'est l'energie est la qualité des ses clips...
Répondre
lucane - le 19/03/2016 à 14:49
Je ne suis pas un spécialiste du montage vidéo et je la trouve vraiment bien cette vidéo. Pourrais tu me donner un exemple d'un passage pourri? Merci Fred
Répondre
Lou - le 20/03/2016 à 08:37
Fred il veut des moustaches, des effets camescope des annees 80 et un peu de "philo". De l'action et que de l'action ca fait pas de mal.
Répondre
damien - le 20/03/2016 à 19:11
C'est tout à fait vrai ,il y a que dans le surf que les mecs se prennent la tête avec la red ,en plus ce n'est pas la red qui fera la différence c'est comme si donnais une porche à un mec qui a l'habitude de conduire une 2cv.Les grands reporter dans le monde des images n'ont pas besoin d'une Red pour faire du bon boulot ,mais là ce n'est pas des amateurs de la vidéo de surf qui fantasme sur une caméra ,en particulier la Red car il ne maîtrise pas l'image tout simplement et ça se vois .
Répondre
Djul - le 21/03/2016 à 22:54
Moi je trouve ça bien... Faire kifé son pote en lui offrant un job pareil, c'est honorable. Faut juste pas être jaloux de ne pas l'avoir décroché même si on est capable de sortir des vidéos bien mieux...

En plus ça veut dire que la priorité de Flores, c'est pas de se retrouver sur la scène du web et de taper des millions de vues sur le net pour être heureux!

Perso, je préfère "LA HAiNE" que "RAMBO", les superproductions c'est trop de dollars en jeux ;)

Alors vive les vidéos amateurs

Répondre
Articles relatifs
| 0 
31/05 - Autres
Le Réunionais nous dévoile les coulisses du Oi Rio Pro, et bien d'autres choses, dans ce nouveau long-format p...
| 1 
11/02/2014 - Autres
Toutes les statistiques de sa carrière depuis son arrivée en 2007, compilées par les surfeurs matheux de chez ...
| 1 
25/06/2013 - Autres
Parko obtient la meilleure note du round avec un 18,60. De son côté, Bourez sera opposé à de Souza et Patacchi...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...