De l'ASP à la WSL : ce qui change en 2015

Autres - L'ASP est morte, vive la WSL ! Vico se penche sur les changements au programme du surf professionnel en 2015.

Par Surf Session - @surfsessionmag - lundi 5 janvier 2015 à 11h08
Partager sur :   

Bonne année à tous !

Ce qui devait arriver arriva, l'ASP n'est plus, place à la WSL ou World Surf League.

Qui dit nouveau nom dit nouveau logo (pas vraiment), nouvelle image (non plus), nouveau site web (lifting très discret), et changements structurels qui, entamés l'an passé, tendent à refondre puis construire un système qui se veut plus lisible (à peu près), et peut-être moins élitiste (un peu).

Présentation des nouveautés de ce tout premier cru 2015 estampillé WSL, qui espérons-le continuera de sourire à nos surfeurs européens.

> Pour le Mens' World Championship Tour (WSL WCT) masculin :

Pas de nouvelles épreuves (11 au total), mais une flopée de nouveaux visages avec pas moins de 5 rookies fraîchement diplômés (qui feront l'objet d'un petite présentation la semaine prochaine).

A noter que près d'un quart des épreuves n'ont à ce jour pas de sponsor.

Pas de changement chez les hommes, mis à part l'absence (à ce jour) de sponsor majeur pour un quart des épreuves...

> Pour le Womens' World Championship Tour (WSL WWCT) Féminin :

Maintien des 9 épreuves de 2015, deux retours gagnants (Silvana Lima, Sage Erickson) et seulement une nouvelle recrue, Tatiana Weston-Webb, déjà familiarisée avec le WWCT car remplaçante de Courtney Conlogue sur trois épreuves en 2014.

Les épreuves de Fidji, Trestles et Honolua Bay sont maintenues au calendrier.

Kicker, quarter et hip
9 épreuves au programme pour les femmes, avec les maintiens des superbes Fidji, Trestles et Honolua Bay.

Kicker, quarter et hip
Jeremy aura dû toucher le fond du CT pour rebondir via le QS. Une saison de gladiateur, une superbe victoire contre ses démons.©ASP/Poullenot

Kicker, quarter et hip
Acclimatation rapide pour Johanne en 2014, qui n'aura pas fait moins bien que 5ème depuis Juin ! Rookie of the Year évidente. ©ASP/Damien Poullenot

> Pour les WQS Star et Prime events

Ils changent de nom pour une appellation générique : le World Surf League Qualification Series (QS). Des épreuves qui ne seront plus échelonnées en nombre d'étoiles, mais en nombre de points, aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

Il n'y aura plus que 5 niveaux d'épreuves QS ( il y en avait jusqu'à présent 7 - ASP QS 1* à 6* - plus les Prime).

Les PRIME disparaissent donc, au profit du "QS 10 000" (car il rapporte 10 000 points)

Épreuves Men QS :

- QS 10 000 = 250 000$ / 10 000 points

- QS 6000 = 150 000$ / 6000 points

- QS 3000 = 100 000$ / 3000 points

- QS 1500 = 50 000$ / 1500 points

- QS 1000 = de 10 000 à 30 000$ / 1000 points (le prize money peut varier selon les régions pour les QS 1 000)

Épreuves Women QS :

- QS 10 000 = 80 000 $ / 10 000 points (les dames ont enfin leur "Prime")

- QS 6000 = 40 000 $ / 6000 points

- QS 3000 = 30 000 $ /3000 points

- QS 1500 = 15 000 $ / 1500 points

- QS 1000 = 7 500 $ / 1000 points

Kicker, quarter et hip
Matt Banting ou la saison idéale : 2 victoire sur les 6* de Newcastle et Los Cabos, une seconde et une cinquième places aux Prime de Balito et à l'U.S Open - ©ASP/Will Hayden-Smith

> Les Régions WSL prennent de l'importance via leur Champion, le "Regional Champion" :

- Sans surprise,la WSL conserve la carte d'implantation de l'ASP, divisée en 7 "régions" : Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe, Afrique, Japon, Hawaii et Australasie.

- Pour toutes les régions WSL, seuls les QS 1000, QS 1500 et QS 3000 compteront pour leur classement régional.

En plus de compter pour la classification mondiale vers le World Tour, ces trois catégories d'épreuves (QS 1000, 1500 & 3000)  auront donc une classification propre sur 1000 points qui comptera pour le ‘Regional Ranking'. Seuls les surfeurs membres de la région WSL concernée pourront compter sur ce classement, qui en fin de saison décernera leur titre de "WSL Regional Champion".

- Exception européenne, pour le titre de Champion d'Europe QS, la WSL Europe prendra en compte les résultats sur toutes les épreuves QS (de QS 1000 à QS 10 000) de la saison européenne ("WSL Europe Regional Ranking").

- La différence notable est que ce classement prendra en compte les résultats individuels des surfeurs sans faire de différence (comme c'était le cas jusqu'à aujourd'hui) sur la catégorie d'épreuve remportée (avant, faire un troisième tour sur un Prime rapportait plus de points au classement européen qu'une victoire sur un QS 3*), donnant à ce nouveau titre de Champion de Région WSL une saveur non seulement plus équitable, mais surtout plus en adéquation avec la réalité du niveau général des surfeurs.

- Chaque "Regional Champion" aura la ganrantie d'avoir une place sur toutes les épreuves QS du monde, y compris les QS 10 000 et les Trials des WCT quand ils sont organisés.

- À compter de 2016, le Regional Champion recevra également un prize money.

- Ce n'est pas le cas pour toutes les régions WSL, alors notons le : la WSL Europe maintiendra ses titres de Champions d'Europe dans toutes les catégories, masculines et féminines, du QS, Junior et LQS.

Kicker, quarter et hip
Pour l'Europe, à noter trois nouvelles tentatives d'épreuves, l'une dans le Sud Ouest, l'une en Martinique, (co-organisée avec la WSL Amérique du Nord) et la troisième au Maroc (co-organisée avec la WSL Afrique). Avec les deux QS10.000 portugais, et les historiques Pantin et Lacanau toujours présents, l'Europe reprend du poids sur le calendrier mondial !

> Organisation des seedings selon les épreuves :

L'accès aux épreuves WSL n'est pas ouvert à tous, et les surfeurs devront obéir à une hiérarchie bien détaillée selon le type de QS.

  • QS 10 000 (format à 96) :

Participent en priorité :

- Les surfeurs du Top 34 (CT) et Top 17 chez les dames (Michel Bourez, Jeremy Flores et Johanne Defay)

- Les 10 meilleurs surfeurs suivants sur le classement QS de la saison précédente, mais non qualifié(e)s sur le WCT, ont donc une place garantie pour toute la saison. DuruMartin et Gonzalez pour les garçons européens, Pauline AdoMaud Le Car et Alizée Arnaud pour les demoiselles.

- Les 7 Regional Champions de la saison précédente. (Joan Duru et Pauline Ado sont les Regional Champions 2014 pour l'Europe)

- Top 4 Juniors issus des World Junior Championships de la saison précédente, pouvant aller jusqu'au Top 8 si certains sont déjà seedés. À compter de 2016, cela sera réduit au Top 2 des WJC. Pour 2015 nous retrouverons donc sur tous les QS 10 000 les deux Portugais Vasco Ribeiro et Tomas Fernandes (1er et 3ème des récents WJC)

- 6 wildcards : 2 wildcards pour la Région WSL, 2 wildcards pour le Commissioner's Office (Kieren Perrow) et 2 wildcards pour l'organisateur/sponsor de l'épreuve.

- Enfin, les places restantes pour les surfeurs suivant les mieux classés la saison précédente ou courante, selon la date de l'épreuve.

  • QS6.000 et en dessous (format à 144 surfeurs pour les QS 6 000, plus pour le reste des QS)

Participent en priorité :

- Les surfeurs du Top 34 (CT) et Top 17 chez les dames (Michel BourezJeremy Flores et Johanne Defay)

- Les 10 meilleurs surfeurs suivant sur le classement QS de la saison précédente, mais non qualifié(e)s sur le WCT ont une place garantie pour toute la saison. DuruMartin et Gonzalez donc pour les garçons Européens, Pauline AdoMaud Le Car et Alizée Arnaud pour les demoiselles.

- Les 7 Regional Champions de la saison précédente (Joan Duru et Pauline Ado sont les Regional Champions 2014 pour l'Europe.)

- Top 4 Juniors issus des World Junior Championships de la saison précédente (Top 2 pour les demoiselles, pouvant aller jusqu'au Top 8 si certains sont déjà seedés). À compter de 2016, cela sera réduit au Top 2 des WJC pour garçons et filles. Nous retrouvons Vasco Ribeiro et Tomas Fernandes pour les Juniors garçons et Tessa Tyssen (vice-championne du Monde Junior 2014) chez les filles.

- 4 wildcards : 2 pour la Région WSL, 2 wildcards pour l'organisateur/sponsor de l'épreuve.

- Les QS 6 000 events qui chevauchent les dates de la seconde moitié de la waiting period d'un CT auront 4 à 6 places laissées ouvertes pour les surfeurs du CT qui seraient susceptibles de venir participer au QS 6 000.

- Enfin, les places restantes pour les surfeurs suivant les mieux classés la saison précédente ou courante, selon la date de l'épreuve.

Kicker, quarter et hip
Un seul QS10.000 pour le programme féminin, mais avec une nouvelle épreuve féminine en Septembre, la manche Européenne renforce son rôle déterminant dans la course à la qualification.

Kicker, quarter et hip
Saison solide pour le portugais Vasco Ribeiro, qui l'année de la perte de son sponsor, cumule titres de Champion National, Champion d'Europe et Champion du Monde Junior, ainsi assuré de sa place dans tous les QS de 2015 ©ASP/Damien Poullenot

> Pour les Juniors : de plus en plus jeunes, de mieux en mieux organisés :

- Les Pro Juniors deviennent "Junior Pro, ou “JP 1.000”

- L'âge : la limite d'âge des Pro Juniors reste à moins de 20 ans pour la saison 2015, mais descendra à moins de 18 ans pour 2016 (identique à l'I.S.A).

- Toutes les épreuves du calendrier bénéficieront du même montant de points, donc il n'y aura plus d'épreuves majeures avec plus de coefficient et de prize money que d'autres déséquilibrant le calendrier.

- Toutes les épreuves seront masculines ET féminines.

- Le prize money sera décidé par chaque région, avec un minimum de 5000 $ pour les garçons et 2000 $ pour les filles.

- Il n'y aura plus qu'une seule catégorie de compétitions, les "WSL JQS 1 000" avec la ventilation de points suivante :

. 1er : 1000 pts

. 2nd : 845 pts

. 3èmes : 738 pts

. 5èmes : 554 pts

> Les World Junior Championships

- En 2015, les 6 meilleurs Juniors garçons (2 meilleurs juniors de chaque région au classement QS et les 4 meilleurs de la saison Junior) et les 2 meilleures Juniors filles au classement final de la saison de leur région seront qualifiés pour les WJC.

- Le format restera à 48 surfeurs pour 2015, mais changera à 36 (comme sur les CT) en 2016.

- Les WJC seront à nouveau placés en début de saison suivante (en janvier). Les Champions du Monde Junior Garçon et Fille 2015 seront donc couronnés en Janvier 2016.

- Pour l'Europe, le calendrier compte déjà 5 épreuves pour 2015, les 4 meilleurs résultats comptant pour la qualification. La première épreuve aura lieu lors du week-end de Pâques à Caparica (Sud de Lisbonne, Portugal)

Kicker, quarter et hip
Un calendrier mixte chargé pour les surfeurs et surfeuses de moins de 20 ans en 2015

Kicker, quarter et hip
L'angloye Timothée Creignou, 3ème de ces récents WLT en Chine. SUA. ©Will Hayden-Smith/ASP

> Pour le Longboard

Le tour s'appellera désormais le WSL Europe Longboard Qualifying Series 2015.

- Toutes les épreuves du calendrier bénéficieront du même montant de points. Il n'y aura donc plus d'épreuves majeures avec plus de coefficient et de prize money, déséquilibrant le calendrier.

- Toutes les épreuves seront masculines ET féminines.

- Les prize money seront décidés par chaque région, avec un minimum de 5 000 $ pour les garçons et 2 000 $ pour les filles.

- Une seule catégorie d'épreuve ‘WSL LQS1.000', avec la ventilation de points suivante :

. 1er : 1000 pts

. 2nd : 845 pts

. 3èmes : 738 pts

. 5èmes : 554 pts

Kicker, quarter et hip
À ce jour, deux LQS sont prévus en Europe en 2015 : le premier à Newquay (Cornouailles) au mois d'août durant le Boardmasters, et le second à Vieux Boucau (Landes) en septembre durant le Vieux Boucau Longboard Festival.

Un calendrier chargé, des modifications systémiques qui semblent être - un peu - moins tournées vers les ténors du WCT et plus vers la réalité de ce qui compose la majorité du surf professionnel : les juniors et les gladiateurs du tour QS. Deux catégories qui devront désormais se focaliser autant sur leur calendrier global que "régional" pour espérer accéder et/ou se maintenir dans les QS 10 000 et ainsi gagner leur ticket pour le World Championship Tour.

Alors que les messieurs vont se chauffer tranquillement en Australie avec un petit QS 1000, le premier rendez-vous d'envergure sera pour les demoiselles, qui vont attaquer 2015 très fort avec un QS 6000 en Chine du 16 au 19 Janvier prochains, sur le même spot qui accueille les World Longboard Championships depuis plusieurs saisons : l'île tropicale de Hainan, .

A très vite

Julien “Vico” Hamel (@vicomustachio)

Partager sur :   
COMMENTAIRES (6)
Agathe - le 05/01/2015 à 21:15
Quelle explication donne la nouvellement nommée WSL pour la différence si énorme entre les prize money Hommes/Femmes ? Pour l'épreuve du QS attribuant le plus de points (QS 10 000), le prize money féminin s'élève à moins d'un tiers du masculin. Personnellement, ça me choque, mais peut-être suis-je la seule dans ce cas là.
Répondre
cathy - le 06/01/2015 à 12:12
ne t'inquiete pas agathe tu n'es pas la seule a etre choquee moi ca fait longtemps c'est pour cela que la selection chez les filles ce fait d'abord par l'argent car pour etre rembourse des frais de deplacement logement ,chez les filles il faut faire 1 ou2la troisieme c'est foutu alors imagine celles qui n'ont pas de sponsors elles sont obligees d'arreter
Répondre
john - le 06/01/2015 à 12:51
oui tu es la seule
Répondre
z - le 10/01/2015 à 00:11
c'est effectivement abusé. (elle devrait avoir beaucoup moins pour John ?)

Effectivement ce n'est pas très juste, moins d'un tiers symboliquement... D'autant que les surfeuses doivent parfois twerker pour avoir des sponsors...qui ne sponsoriseront pas les meilleures. Donc quand elles arrivent à se débattre sans sponsor et touche peanuts en cas de victoire, ça doit être un peu rageant.
Répondre
Roger - le 10/01/2015 à 21:07
Non Agathe, t'es pas la seule et loin de là même si on peut voir quelques progrés sur le World Tour.
Quand à John, garde tes commentaires de surfer misogyne frustré pour toi.
Répondre
Boris - le 12/10/2015 à 13:22
John à lire tes commentaires tu dois vraiment être un gros frustré toi et ta ptite bande de copain...
Répondre
Articles relatifs
| 0 
01/10/2014 - Autres
Unique juge Français sur le World Tour, Yannick Sarran revient sur son parcours et son expérience dans le sain...
| 0 
13/09/2014 - Autres
A partir de janvier 2015, on ne parlera plus que de la WSL...
| 0 
10/08/2014 - Autres
A l'occasion du Vieux Boucau Longboard Festival, le LQS (Longboarding Qualifying Series) fait sont grand retou...
| 0