[Officiel] le surf devient une discipline olympique !

Autres - [DERNIERE MINUTE] : le Comité International Olympique vient de voter à l'unanimité l'ajour de cinq nouvelles disciplines, dont le surf. Voilà ce qu'il faut savoir.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - mercredi 3 août 2016 à 20h46
Partager sur :   

Dernière minute :

C'est un moment historique : le CIO vient - lors de la 129ème session, retransmise en direct - de voter à l'unanimité l'ajout du surf - en même temps que le skate, l'escalade, le baseball et le karaté - parmi la prestigieuse liste des sports olympiques présents des prochains Jeux organisés à Tokyo en 2020.

Une nouvelle attendue, et espérée depuis de longues années par l'ISA (International Surfing Association) qui a largement oeuvré auprès du CIO pour faire reconnaître la dimension et le potentiel olympique du surf. Un élan partagé par la Fédération Française de Surf qui militait aussi dans ce sens depuis longtemps (retrouvez à ce sujet notre dossier Surf & JO dans le Surf Session d'août).

« Les Jeux ne vont pas révolutionner le surf [...] mais par par contre vont changer l'image de notre discipline » précisait il y a quelques jours Jean-Luc Arassus, président de la FFS. « Notre sport bénéficie déjà d'un bon traitement médiatique grâce aux valeurs jeunes, dynamiques, progressistes, avant-gardistes que le surf véhicule. Tout ça ne sera qu'amplifié ».

Kelly Slater, Mick Fanning, Stephanie Gilmore ou encore Adriano de Souza réclamaient depuis longtemps l'entrée du surf aux JO, et manifestaient l'envie d'y participer (Kelly Slater aura 48 ans en 2020...).

Le sport des Rois rejoint donc l'Olympe. Un grand moment pour notre discipline.

Réactions, commentaires et analyses à venir demain.

Surf aux JO : ce qu'il faut savoir

- Le format pour le surf aux JO de Tokyo 2020 sera de 40 surfeurs (20 hommes et 20 femmes).

- La compétition olympique se fera dans les vagues de l'océan, pas dans une piscine à vagues.

- Les spots éventuels ont déjà été étudiés et sélectionnés

- La compétition se disputera sur deux semaines lors d'un Festival du surf

- Les procédures de sélection seront officialisées d'ici la fin 2016 ou en cours d'année 2017.

- Les qualifications pour les JO 2020 ne se feront pas avant 2018 ou 2019.

- Les 3 nations fortes du surf (USA, Australie et Brésil) pourraient avoir plus d'athlètes aux JO que les autres pays.

- Le CIO a déjà décidé d'un maximum d'athlètes par pays.

- La WSL soutient l'ISA et le projet olympique. Elle a d'ores et déjà assuré de la participation de ses meilleurs surfeurs.

- La culture surf sera mise à l'honneur au cours de ce Festival avec une partie artistique (musique, peinture...) et une partie sportive où seront incluent les autres disciplines de la famille du surf comme le longboard, le bodyboard...

(source : Fédération Française de Surf)

Sondage :

[poll id="54"]

Et justifiez votre réponse dans les commentaires ci-dessous ↓

Partager sur :   
COMMENTAIRES (15)
curieux-grincheux - le 03/08/2016 à 21:10
tenez nous vite au courant pour les spots sélectionnés plz!
Répondre
HUCAULT GILLES - le 04/08/2016 à 01:58
Pour moi le meilleur athlète, le champion, est celui du WCT celui qui arrive 1er au bout de 10 compétitions dans l'année, les JO deviendraient l'étape ultime ....si le King Kelly réclame cette participation aux jeux depuis longtemps je ne vois pas quel argument on pourrait apporter de plus, juste bienvenu au surf dans le temple de l'olympe.
Répondre
debz - le 04/08/2016 à 09:24
une compète de plus...c'est sûr qu'il n' y en a pas assez ;-) !!!
Répondre
clo - le 04/08/2016 à 09:39
"La compétition olympique se fera dans les vagues de l’océan, pas dans une piscine à vagues."
A ce que je vois les membres du CIO reconnaissent mieux l'essence même du surf, contrairement à la WSL ou encore certains surfers.
Sinon le surf au JO ou pas ne changera rien. Juste un peu plus de business.
Répondre
yannick - le 04/08/2016 à 14:06
Une horreur !!
Voyez ce que sont devenus le funboard et le snowboard après leur passage à l'olympisme !! C'est une dilution dans le sport business.
C'est fini pour l'esprit indépendant et libre.
RIP Surf Spirit.
Répondre
francky - le 04/08/2016 à 17:18
Le surf aux JO c'est la négation de l'essence du Surf et la domination du consumérisme et du business . Avec le très gros risque de voir demain , medias oblige paye et commande ,des compétitions en piscines artificielles à vagues mécaniques pratiquées par des champions chinois issus de la gym qui ne sauront pas nager peut etre ,n'auront jamais vu la mer mais feront des triples back flip tractes par des jet ski.SURF IS DEAD
Répondre
Nelson Moinsfort - le 04/08/2016 à 18:08
Yessssssssssss!
Répondre
rai - le 05/08/2016 à 15:11
La honte, où comment vendre son cul au plus offrant... Dejà la WSL me fait bien rire avec ses juges pourris, mais là le surf aux JO, càd le festival des dopés, ça me fait seulement gerber... Où es fini l'aloha? où es fini l'esprit du surf? Où es fini le sens de la contre-culture? Vraiment ça pue le business et la récupération, à quand le surf en première page de l'Equipe??? Au secours !!!
Répondre
richard - le 06/08/2016 à 10:31
D'accord avec Rai, est ce vraiment nécessaire d'avoir du surf aux jeux ? C'est juste à vomir, le surfer monsieur "tout le monde" ce fou as mal de la reconnaissance du surf comme sport et encore en plus du surf dans les compétitions. A part faire marcher la machine à frique... il a bon dos le surf environnement comme si ces messieurs ne prenait pas déjà assez l'avion pour les compétitions. Regardez moi, je suis surfer pro, je suis un militant de l'environnement !!! ou est l'ethique ? O
Répondre
Game Over - le 06/08/2016 à 15:30
WSL, The Inertia et maintenant JO et surf en piscine, plus ringard est impossible.
Quand on a un peu d honneur, on ne peut etre associé à cette masquarade.

De la part d'un mec qui vous laisse sa place au line-up et fera autre chose de sa vie.
Répondre
Ben - le 07/08/2016 à 06:26
Ils nous ont volé notre jouet ,ça y est c'est la fin du surf rebelle ..!une poignée de mecs par intérêts ont oeuvré pour la connerie ,c'est toujours les mêmes d'ailleurs ,money ,money ...une (sport)d'élitiste ,de narcissique ,de bobos friqués voilà ce que c'est le surf aujourd'hui .Je l'ai connait tous ,c'est navrant de voir comment c'est devenu .Quarante années de surf derrière moi ,j'irai jusqu'au bout mais pour le puristes c'est terrible ce qui est en train de se passer.Sony ,samsung ,coca cola ,adidas etc ..doivent se frotter les mains ,ils vont les bouffer direct .Biensur ca va faire les affaires des mecs qui se réjouissent de cette nouvelle ,je vous rassure ce n'est pas vous ,vous ne faîtes partie de la bande de copains ,ni du même milieu .Un message pour les jeunes surfeurs ,réagissez,ne soyez pas formatés,réveillez vous ,exprimez vous ,ne soyez pas des moutons dans votre vie ,le surf c'est une cours de récréations pour les rebelles ..merde ..!!!
Répondre
clo - le 07/08/2016 à 09:53
Je suis d'accord avec toi. Par contre je ne laisserai jamais ma place au line up à un surfer sponso par piscine desjoyaux ou aquilus;-)
Répondre
GOU - le 10/08/2016 à 11:50
c'est fait. Le surf vient de vendre son c.. au nom du sport ! tout ce qui fait que le surf est un sport à part est parti en éclat.
La nature : on a en a bientôt plus besoin maintenant qu'il y a des piscines à vagues parfaites. La convivialité et l’humilité ont disparu en même temps que le nombre de pratiquants augmente. On ressort de l'eau plus énervé quand arrivant... bien content d'avoir connu il y a quelques années des moments de joie intense dans un océan disponible. Les jo nous promettent une promo d'enfer dont les pratiquants lambda subiront tous les jours les conséquences. allez, on est pas à quelques dizaines de milliers de pratiquants près non ?
je sais, c'est très égoïste, mais le surf est parfaitement égoïste, on surfe pour soi pas pour les autres, et le nombre de place supportable à l'eau est déja dépassé (à mon goût). quelqu'un connait un bon club de ping pong ?
Répondre
grasdouble - le 11/08/2016 à 17:09
Rectificatif : le surf a vendu son cul en 1976 avec un truc qui s'appelle le pro tour.
C moderne le surf, man, entre les pubs channel et les tampons hygienique on a deja tout vu.
Y a trois tocard qui vont prendre des médailles (filipe adriano et gabriel), des responsables des fédérations/politiques qui vont voyager à l oeil avec des subventions du ministère. DU BONHEUR on vous dit
Et puis voir a l oeuvre l'équipe de surf suisse, allemande , hollandaise, chypriote c le top quoi

Ps : c'est pas l équipe de france qui boycotté les championnats Open ISA depuis 2011???
enfin bon eu aussi i sont pour quelque chose, surement...
Répondre
David - le 16/08/2016 à 08:54
Ouais pas mieux que les autres commentaires.... Ceux qui sont content sont tous ceux qui vivent du surf: les pros, les marques, tous les vautours, bref tous ceux qui n'ont plus rien à voir l'état d'esprit de ce sport, et tous les mécontents sont plus les derniers défenseurs de l'écologie et de l'éthique du surf, mais ce sont les casses c***lles aux yeux des médias
Répondre
Articles relatifs
| 0 
18/10 - Autres
Une plongée dans le quotidien du Français - et le rôle de ses proches, Fredo Robin, Miky Picon - lors de l'éta...
| 0 
12/10 - Autres
L'équipe de l'émission Surf Talk de SFR Sport 3 nous a rendu une sympathique visite. L'occasion de découvrir u...
| 1 
25/09 - Autres
L'Équipe tricolore sur la plus haute marche du podium des ISA 2016 Vissla Worls Junior Surfing Championships a...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...