Kelly Slater sauve (encore) 2 personnes de la noyade sur le North Shore

Best-Of - Sauver la veuve et l'orphelin = la nouvelle mission du King.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - mercredi 2 mars 2016 à 10h03
Partager sur :   

Publié initialement le 2 mars 2016

Un mois jour pour jour après avoir sauvé une mère et son bébé du côté de Waimea, Kelly Slater a remis ça avant-hier, cette fois-ci sur la plage de Pipeline. D'après le récit de Stab, Kelly est descendu en courant sur la plage après que le soleil se soit couché, avec un longboard et une paire de palmes sous le bras.

Deux baigneurs se trouvaient en difficulté sur le spot et s'étaient fait entraînés au large, derrière le line-up, alors que la nuit tombait. Quelques instants après qu'il se soit jeté à l'eau pour nager à leur secours, Kelly Slater a été rejoint par les pompiers. Les nageurs sont finalement sortis sains et saufs de l'eau.

A croire que Kelly a gardé quelques réflexes de ses longues heures passées sur le plateau de BayWatch (Alerte à Malibu) dans les années 90.

Mots clés : kelly slater, pipeline
Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Guit'z - le 02/03/2016 à 19:47
Y m'énerve ce mec... Toujours là où il faut, même quand il aurait pas nécessairement fallu... Oui, qui mieux que lui ? Non seulement "le plus", mais encore "trop tout". Y a pas à dire : je le surkieffe !
Répondre
Articles relatifs
| 2 
24/12/2016 - Best-Of
Quand il ne surfe pas, Kelly joue les super-héros. Le king quoi...
1094  | 0 
Il y a 5 jours - Compétition
Le Floridien n'en a pas fini avec la compétition, et il le fait savoir.
| 3 
18/01 - Extra
Le King s'éclate comme un petit fou sur la vague statique du North Shore.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
1168  | 6 
Photoshop Contest : vos créations
Les spots de France - même les plus improbables - sublimés par les folles retouches de nos lecteurs.
Dossier // 2
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.