La piscine de Kelly prend l'eau

Business - Le projet de piscine à vague de Slater sur la Gold Coast a du plomb dans l'aile alors que le financier est placé sous contrôle judiciaire.

Par Surf Session - @surfsessionmag - mercredi 20 mars 2013 à 14h32
Partager sur :   

Mi-janvier, nous évoquions l'avancée du projet de piscine à vague de Kelly Slater en Australie, à travers l'ouverture du site KSWaveCo.com. Tout était sur des rails, le choix du site OK, et les démêlés avec le projet concurrent de Greg Webber faisaient partie du passé. Patatras, la société derrière le projet immobilier s'est elle-même placée sous administration judiciaire. LM Investments était en effet la compagnie qui abritait l'intégralité du projet (la piscine venait s'insérer au sein d'un énorme projet d'immobilier résidentiel de 118 hectares estimé à 1 milliard $) et affirme que la hausse du dollar australien sur les marchés financiers semble mettre en péril leurs opérations. Ce n'est pas l'avis d'experts financiers, qui mettent en avant l'opacité et la nature même de certaines opérations de la compagnie, qui se rapprocheraient de celles d'une banque, mais sans en avoir le droit...

La maquette de la piscine à vague de Slater au milieu des résidences du Maddison Estate. ©KSWaveCo

Pour les wannabe surfeurs de piscine, c'est une mauvaise nouvelle, puisque le projet risque fort de ne plus voir le jour à en croire Kelly sur le site Stab : “Les nouvelles de cette mise en liquidation ne sont évidemment pas bonnes pour notre projet potentiel de piscine à vagues”. Si Kelly emploie le qualificatif “potentiel”, ça sent mauvais ! Le multiple champion du monde s'empresse également de prendre ses distances avec la société LM, affirmant que leurs affaires n'ont rien à voir avec les siennes et qu'il ne connait même pas ces personnes. Et Kelly d'ajouter qu'il valait mieux s'arrêter là avant d'avoir débuté quelque construction que ce soit. “Aucune somme d'argent n'a été transférée, pas plus que de contrats signés”, ajoute K.S. avant de conclure “je ne souhaite jamais être associé à des suspicions d'activités illégales, que ce soit personnellement ou professionnellement”. Voilà qui est clair. Le gagnant dans cette affaire risque d'être Greg Webber, qui voit disparaître un projet quasi-identique au sien.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
Jack Pepsi - le 20/03/2013 à 16:58
Ah, ah, ah... projet débile sur le plan énergétique et environnemental, j'espère que ces piscines ridicules ne verront jamais le jour. Merde au capitalisme.
Répondre
paulo - le 20/03/2013 à 19:50
kelly pas aussi doué dans les affaires que sur une planche.
K grip : dead
Komunity : dead (ou presque)
VSTR : dead
Piscine a vague : dead
Répondre
Articles relatifs
| 4 
24/05/2016 - Business
La WSL a annoncé ce mardi avoir signé un accord pour acquérir la Kelly Slater Wave Company. Une nouvelle de ta...
| 1 
17/01/2016 - Business
Les nouveaux modèles de planche de Slater Designs ont été présentés lors du salon Surf Expo d'Orlando en Flori...
| 0 
12/01/2016 - Business
On en sait plus sur la nouvelle marque du Floridien, plus que jamais sur tous les fronts.
| 1 
03/09/2015 - Business
Kelly Slater a fait marcher son réseau pour le lancement de sa marque le week-end dernier à Malibu...