"le team Quiksilver Europe n'est pas concerné"

Business - Pierre Agnès, le président de Quik Europe, dément les infos de Transworld Business relatives à un profond chamboulement des teams du groupe. Mais des changements sont à prévoir...

Par Romain Ferrand - @romainferrand - mercredi 27 février 2013 à 16h52
Partager sur :   

Mais que se passe-t-il chez Quiksilver ? De nombreuses incertitudes planent depuis l'article publié hier par le très sérieux mag US Transworld Business sur son site Internet, annonçant une réduction drastique des teams et des marques satellites du groupe.

L'article, retiré quelques heures après sa publication puis de nouveau en ligne dans la nuit, mentionne notamment que seuls Kelly Slater, Dane Reynolds et Mark Healey resteraient dans le team surf international de Quiksilver. Une info non vérifiée, mais que complète le site australien Stab qui précise que Craig Anderson et Steph Gilmore seraient également “sauvés”.

Mais difficile d'avoir les réactions des gens de Quiksilver Europe, dont les téléphones sonnent dans le vide depuis hier soir. L'info a finalement été démentie ce matin par une source interne, qui nous a confirmé que “des changements sont en cours” mais que les informations publiées sont “erronées”. Pierre Agnès, président de Quiksilver Europe, nous a fait savoir que le team Europe du groupe (Marc Lacomare, Maxime Huscenot, Alain Riou, Dimitri Ouvré, Ramzi Boukhiam, Patrick Beven & Co) “n'est pas concerné”. Un communiqué officiel devrait tomber dans la semaine, “confirmant et infirmant certaines des informations parues dans Transworld Business”.

Jérémy Florès a démenti l'info à sa manière ce matin sur son compte Twitter : "Wouah, je continue à lire que Quiksilver m'a viré. Je crois que les médias n'ont rien d'autre à écrire et se mettent donc à écrire des conneries..." Même coup de gueule de Tiago Pires contre le cheap journalism, précisant sur Facebook que sa relation avec Quiksilver n'était pas prête de prendre fin.

L'article de Transworld Business indique également que seul Tony Hawk serait conservé dans le team skate Quiksilver, et que Travis Rice serait le seul rescapé côté snowboard. En outre, les teams surf et BMX de DC seraient également modifiés en profondeur. Des informations là aussi démenties par Quiksilver Europe.

Ces révélations coïncident avec l'arrivée du nouveau PDG du groupe Quiksilver, Andy Mooney - ancien Président de Disney Consumer Products (DCP) et ancien DG de Nike - à son poste depuis le 11 janvier 2013 en remplacement du co-fondateur de la marque Bob McKnight.

Le communiqué annoncé par Quiksilver permettra d'en savoir davantage.

> Composition actuelle du team surf Quiksilver : quiksilver.fr/surf/riders

Partager sur :   
COMMENTAIRES (8)
oliv' - le 26/02/2013 à 19:05
vous etes affligeant...
Répondre
fanf - le 26/02/2013 à 19:11
En même temps quand on a Slater, Reynolds et l'autre les seconds couteaux on s'en passe (voir les couverts en plastique pour certains)
C la crise les amis : qui dit plus de chômage et donc plus de monde a l'eau
les spots vont être blindés en 2013. Mauvaise ambiance en perspective.
Je crois que je vais passer mon permis de chasse et me mettre au yoga.
Tchussssss
Répondre
Ali. - le 26/02/2013 à 19:15
Je confirme par un amis qui bosse la bas. Cet aprèm la division Quiksilver woman a été définitivement supprimée. Pas mal de chose bouge chez DC ..
Répondre
bartaba - le 26/02/2013 à 19:26
où va le monde nom d'un chien !!!!
Répondre
Vincent B - le 27/02/2013 à 18:56
Les réactions de Florès et Pires sont inappropriées : les médias américains et australiens n'ont pas parlé d'eux, ce sont les réseaux sociaux qui se sont interrogé sur cet évènement.
Ces messieurs devraient respecter davantage la presse qui relate leur exploits et leur permet d'être médiatisés et donc sponsorisés...
Répondre
val17 - le 27/02/2013 à 19:18
pas faux!
Répondre
paulo - le 27/02/2013 à 22:02
ca serait dommage de se séparer de fred pattachia, travis logie, ry craike , greg anderson et de garder dimitri ouvre, alain riou et maxime huscenot et ramzi...
la marque n'en sortirai vraiment pas grandit...
quand on voit le team de hurley....
Répondre
Seb - le 28/02/2013 à 08:32
Ça m'en touche une, sans faire bouger l'autre...
Répondre
Articles relatifs
| 0 
03/11 - Business
Luke Short a choisi le distributeur espagnol Glassing Monkey comme revendeur de sa marque, LSD surfboards.
| 0 
11/10 - Business
La combinaison sans néoprène de la marque californienne a reçu le prix de l'innovation alors que l'Italien et ...
| 0 
05/10 - Business
Une autre étape dans la quête de la marque pour transformer les pratiques agricoles et encourager les cultures...
| 0 
29/09 - Business
Partez surfer en camping-car grâce à Yescapa ! Découvrez les spots des côtes européennes, choissisez votre ryt...