Bourez et Florès passent, Duru aux repêchages

Compétition - Alors que la scène brésilienne brille, les Français ont connu des fortunes divers sur la droite de North Point.

Par Joddy Maguet - @surfsessionmag - mercredi 29 mars 2017 à 14h34
© WSL  
Partager sur :   

La seconde étape du CT, le Drug Aware Margaret Pro, vient d'être lancée pour la première fois depuis son existence sur la droite de North Point, à une quinzaine de kilomètres de Margaret River. Une première journée où les pros se sont affrontés dans 1,5 à 2 mètres de vagues tubulaires. Le vainqueur de l'édition 2016, l'Hawaïen Sébastian Zietz a placé la barre très haut en scorant le premier 10 de la compétition grâce à un long tube magnifiquement négocié : "c'était dingue, le tube était tellement long et j'ai cru que je n'arriverais pas au bout", témoigne Zietz au micro de la WSL. Face au roi de la journée, Felipe Toledo et Ethan Ewing combattront pour éviter les élimination au Round 2, Zietz quand a lui file vers le Round 3. 

Sébastian Zietz

Kelly Stater poursuit également l'aventure, semant derrière lui Mick Fanning et le rookie Leonardo Fioravanti, qui avait vaincu le King sur cette même épreuve l'année passée. Un heat qualifié d'"étrange" par Slater : "il y avait un bon deux mètres qui rentrait, et parfois un 2.5m, mais c'était tellement changeant. On était mal placé la plupart du temps. On a tous décroché des scores vraiment bas, tant et si bien que le heat pouvait être remporté par n'importe lequel d'entre nous jusqu'à la dernière minute". Sentiment partagé par l'Hawaïen John John Florence : "C'était dur à cause de la direction du swell", confesse-t-il, "quand tu regardes l'eau, les vagues semblent rentrer, mais rien n'arrive vraiment, et c'est assez frustrant (...) C'était un heat lent, mais les vagues - quand elles rentraient - étaient fun" rapporte l'actuel champion du monde, vainqueur de son heat contre Frederico Morais et Jacob Willcox

Kelly Slater

De son côté, le Brésilien Jesse Mendes, titulaire d'une wildcard, a su se placer pour capter les bombes : "Je savais où me placer, j'ai collé à ma stratégie et ça a marché" dit-il. Il se propulse au Round 3, laissant derrière lui Gabriel Medina et Wiggolly Dantas. 

Un autre Brésilien s'est illustré, Ian Gouveia, rookie du Tour qui a fait grande impression, motivé par ses compères brésiliens : "Tous les Brésiliens se poussent les uns les autres et quand j'ai vu Jesse (Mendes) gagner, j'étais super heureux, je voulais juste y être et prendre des barrels" rapporte le surfeur de 24 ans. Même scénario pour Caio Ibelli qui remporte son heat contre Joel Parkinson et Jadson Andre.

Côté Français, Joan Duru n'a pas trouvé de solution face à Conor Coffin alors que Michel Bourez passe à l'étape supérieure, tout comme Jérémy Florès. Duru jouera sa carte chance au Round 2 face à Toledo.

Le live de la compétition est à suivre sur le site de la WSL

Mots clés : wsl, margaret river, north point,
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
328  | 0 
22/12/2017 - Compétition
18 surfeurs sélectionnés via la WSL et 22 autres via les Mondiaux et les Jeux panaméricains.
354  | 0 
09/11/2017 - Compétition
La WSL Europe et la ville d'Anglet ont annoncé hier le renouvellement pour 3 ans de leur partenariat.
1288  | 1 
06/11/2017 - Compétition
20 surfeurs et 20 surfeuses, pas plus de 3 athlètes par pays... Le point surf aux JO.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
445  | 0 
Top 10 des plus belles vagues jamai...
Dix vagues, une chronologie allant des années 60 à aujourd'hui : voici notre sélection des plus belles vagues découverte...
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.