L'équipe de France 5e des mondiaux juniors

Compétition - Médaillée en relais, la France a vu trois de ses compétiteurs individuels tomber juste avant les finales.

Par Olivier Servaire - @surfsessionmag - dimanche 1 octobre 2017 à 10h54
Photos ISA
Partager sur :   

Impériale l'an dernier aux Açores, l'équipe de France junior de surf n'aura pu conserver son titre lors de ces nouveaux mondiaux ISA au Japon.

Confiante après les premières journées de compétitions et le maintien de ses 10 compétiteurs dans la course jusqu'à jeudi, la fin de semaine a apporté son lot de désillusions.

Dès vendredi, l'équipe se retrouvait décimée en perdant coup sur coup 7 compétiteurs. A ce moment là, seuls Hina Conradi, Néis Lartigue et Marco Mignot peuvent encore prétendre a un titre, et l'objectif collectif n'est plus que d'accrocher un podium.

Marco Mignot

Samedi, comme un petit rayon de soleil pour remonter le moral des troupes, la France décroche la médaille de bronze de l'Aloha Cup. Unie dans cette épreuve en relais, l'équipe constituée de Neis Lartigue, Erwin Blouin, Marco Mignot, Léo-Paul Etienne et Thomas Debierre devance le Japon en demi-finales, mais ce seront les locaux qui s'offrent ensuite leur premier titre mondial.


Pour nos 3 représentants encore en lice cette nuit, on rêvait d'un titre individuel à l'image de ceux de Léo-Paul Etienne en 2014, Tessa Thyssen en 2015, et Thomas Debierre en 2016. Mais tous partaient avec un petit handicap : devoir sortir du dernier tour de repêchage pour accéder à la finale synonyme de médaille tant convoitée (le 4e recevant une breloque en cuivre). 

Neis Lartigue

Marco Mignot qui a montré toute la qualité de son surf au cours de son long parcours dans ces repêchages manque ici de 0,7 points la récompense de sa grosse semaine.
Même punition pour Néis Lartigue, à qui il ne manque, la, que 0,14 points pour passer de 3e à 2e dans cette série et monter sur le podium ensuite.
Hina Conradi bute elle aussi sur cette dernière marche pour terminer 6e de l'épreuve.
Hina Conradi

Ces coups du sort rétrogradent la France a la 5e place du classement final. On imagine la déception de toute cette équipe ayant affronté 300 surfeurs du monde entier pendant toute la semaine sans pouvoir porter au moins l'un des leurs en triomphe à la fin de la compétition.

Les heureux du jour sont donc à chercher du coté des américains champion du monde et en or avec Alyssa Spencer. Des hawaïens argentés par équipe après l'or de Brisa Hennessy. Des Japonais en Bronze avec un titre pour Joh Azuchi en plus de celui en relais. sans oublier l'Argentine qui peut se féliciter du titre d'Ignacio Gundesen.

Avec un peu de recul, on constate que la France termine au niveau de deux autres très grandes nations du surf (Australie 4e et Brésil 6e). Preuve que le surf est plus mondialisé que jamais, et que la perspectives des JO de 2020 et 2024 fait déjà monter la pression entre les nations...


CLASSEMENT DES FRANCAIS
-18
Néis Lartigue 5e
Marco Mignot 5e
Léo-Paul Etienne 7e
Thomas Debierre 9e
Uhaina Joly 13e
Erwan Blouin 25e
-16
Hina Conradi 6e
Justin Bécret 17e
Tiago Carrique 17e
Juliette Lacome 17e
Issam Auptel 21e
Teva Bouchgua 25e




Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
82  | 0 
11:55 - Compétition
10 jeunes espoirs français vont défendre leur chance face aux meilleurs européens à Hossegor.
560  | 1 
Hier à 12:50 - Compétition
Pas de CT en revanche l'an prochain pour Marc Lacomare, éliminé au 2e tour.
142  | 1 
Il y a 6 jours - Compétition
La tradition dans le surf pro veut que la saison se termine en apogée à Hawaï.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
442  | 0 
Top 10 des plus belles vagues jamai...
Dix vagues, une chronologie allant des années 60 à aujourd'hui : voici notre sélection des plus belles vagues découverte...
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.