Fiji Pro : sensationnel Joan Duru !

Compétition - Si son fabuleux périple a pris fin en quarts de finale, le Landais a fait forte impression à Cloudbreak.

Par Justine Guilbert - @surfsessionmag - jeudi 15 juin 2017 à 10h41
Partager sur :   

Le bilan de Joan Duru sur le Fiji Pro ? Les éliminations quasi-successives de Jordy Smith et de Sebastian Zietz, un 17,60pts et un message clair : le Landais n'est pas là pour faire de la figuration.

Le début de saison fut obscur, et marqué par des contre-performances totales, des évictions in-extremis et des désillusions. Bell's Beach a été le seul endroit où Joan a passé un tour, mais il s'est heurté à un mur : Jordy Smith. Dans ces périodes de déboire, le doute s'installe et la remise en question est permanente.

Après le Oi Rio Pro, le Landais a été retenu par la sélection française à l'occasion des championnats du Monde ISA à Biarritz. Une manière de retrouver un certain esprit d'équipe dans cette discipline où l'on est souvent livré à soi-même. Aux côtés de Pauline Ado, Jérémy Florès, Vincent Duvignac ou encore Johanne Defay, Joan semblait épanoui. Une joie et un sens du collectif qui l'ont poussé à se dépasser et qu'il est parvenu à exprimer à travers ses résultats. L'équipe de France à été sacrée chez les femmes, par équipe, en Tag Team et le Landais s'est adjugé le titre de vice-champion du Monde. Au lendemain de ces moments d'euphorie, l'enfant de Bayonne s'envolait en direction des Îles de Fidji.

Cette semaine d'extase a sans doute déclenché une spirale positive qui a permis à Joan Duru de s'exprimer sur la gauche de Cloudbreak. Malgré un premier round où le Landais a scoré un inquiétant 3,94pts, il s'est tout de suite ressaisi et a parfaitement apprivoisé ce reef break qui demande beaucoup d'exigence. Opposé à Conner Coffin lors du round 2, le vice-champion du Monde s'en est sorti. Au round 3, il n'a fait qu'une bouchée de Jordy Smith en signant un stupéfiant 17,60pts dont une vague notée 9,20pts. La revanche de Bell's Beach. 


À ce stade de la compétition, rien ne semblait pouvoir déstabiliser le Landais.

La victoire sur le round 4 était proche. Mais pour 0,16pts, Joan est passé par le repêchage (round 5) où il s'est tout de même offert Joel Parkinson !

Au tour suivant (la nuit dernière) il a rencontré Sebastian Zietz, là où il a signé le meilleur heat de son Fiji Pro, avec un 17,33pts et deux vagues inouïes. Un seul faux-pas, si on peut appeler ça un faux-pas, lui aura été fatal en quarts de finale. Connor O'Leary, finaliste, a assuré un meilleur total que le Français. Son périple a pris fin là à Fidji, mais une nouvelle aventure commence sur le CT. Avec ce résultat, Joan Duru est passé de la 32ème à la 27ème place au classement général.

Une chose est sûre, la saison du Landais semble être lancée ! Après avoir enfin prouvé ses aptitudes en frontside à Cloudbreak, on retrouvera le Landais le mois prochain sur la droite de Jeffrey's Bay à laquelle il avait déjà participé à l'épreuve World Tour en tant que wildcard en 2010 et où il avait atteint les finales d'un QS en 2016 (face à Adriano de Souza). Une autre épreuve sur laquelle il a une vraie carte à jouer.

Mots clés : joan duru, fiji pro
Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
Tom83220 - le 15/06/2017 à 12:45
C'est mérité bravo !!
Répondre
Rai - le 15/06/2017 à 15:50
Duru et Bourez sensationnels, dommages que les juges sont foireux...
Répondre
Articles relatifs
190  | 0 
03/10 - Compétition
Maxime Huscenot vient de se faire sortir au 4e tour.
372  | 1 
24/08 - Compétition
Le dénouement approche et les Français sont encore placés.
148  | 0 
24/08 - Compétition
Depuis deux jours, surfeurs et surfeuses se côtoient à l'eau sur deux pics différents en même temps.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
442  | 0 
Top 10 des plus belles vagues jamai...
Dix vagues, une chronologie allant des années 60 à aujourd'hui : voici notre sélection des plus belles vagues découverte...
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.