JO 2024 à Paris, c'est officiel !

Compétition - Les J.O. seront de retour en France dans sept ans et le surf espère bien y avoir sa place.

Par Marc-Antoine Guet - @surfsessionmag - jeudi 14 septembre 2017 à 09h07
Partager sur :   

Ce n'était plus un secret pour personne, la France accueillera bien les JO de 2024. Le Comité International Olympique (CIO), réuni hier à Lima au Pérou pour le vote officiel, l'a annoncé, sans grande surprise. Lors de cette même assemblée, Los Angeles a été désignée ville hôte pour les JO de 2028.
Pour Tony Estanguet désormais président du comité d'organisation depuis hier, "c'est plus fort qu'une médaille". Le triple champion olympique de canoë parle en connaissance de cause. Pour Emmanuel Macron de passage aux Caraïbes après le passage d'Irma, avoir les JO "est une formidable reconnaissance de la France."


Si l'on sait désormais quel pays accueillera les JO de 2024, on n'est cependant toujours pas assuré de voir le surf rester discipline olympique d'ici là. Il faudra attendre de réussir l'essai japonais en 2020 pour que le CIO décide de le confirmer et pour que le Comité d'organisation français accepte de l'ajouter. 

Malgré cela, 3 villes françaises se sont déjà portées candidates : Lacanau, Hossegor et Biarritz. Il semblerait que Biarritz parte avec un léger avantage puisque la ville a accueilli en mai dernier les championnats du monde et a donc prouvé sa capacité à gérer un tel évènement.


Et puis, qui sait si d'ici 2024 une vague artificielle ne sera pas créée à Paris ? "Pour l'instant, la fédération internationale, qui est quand même très déterminante dans le choix du site, a prôné le milieu naturel. Un des critères de la performance en surf reste la lecture du milieu. Ce serait quand même un peu réducteur de la positionner sur une vague artificielle" avait déclaré Jean-Luc Arassus, président de la Fédération française de surf, lors de son passage au journal de France 3 Aquitaine cet été.

Si les "vraies" vagues sont privilégiées, cela n'empêche pas les sélections nationales d'anticiper le coup. Lors des Mondiaux ISA en mai dernier, les équipes française, espagnole, américaine, japonaise, anglaise, chinoise, allemande et écossaise ont ainsi fait un petit détour par The Cove, afin de tester la dernière version de la vague artificielle basque. 

Photo à la une : FFS / Arrieta

Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Waves in City Communication - le 15/09/2017 à 12:24
Il y a de fortes chances que le surf, s'il est retenu comme discipline olympique aux JO de 2024 de Paris, soit à Paris. Pour plusieurs raisons :
1) L'organisation des JO est à Paris sauf pour la voile et le football pour des questions d'infrastructures sportives ;
2) C'est l'équipe des JO2024 qui décide si le surf sera au programme, comment et où ;
3) Il y aura un site de vagues artificielles et possiblement site olympique existant à Paris ;
4) Les JO sont en août et en été il n'y a pas de vague dans l'océan ;
5) La vague artificielle est parfaite pour les JO car elle respecte parfaitement l'équité, tous la même vague, philosophie de l'olympisme.
Répondre
Articles relatifs
| 0 
Il y a 2 jours - Compétition
Fin de parcours en revanche pour Jorgann Couzinet pour qui l'accession au CT se complique.
632  | 1 
Il y a 6 jours - Compétition
Pas de CT en revanche l'an prochain pour Marc Lacomare, éliminé au 2e tour.
356  | 0 
Il y a 12 jours - Compétition
Si Jorgann Couzinet est bien placé en embuscade, ça va être compliqué pour Marc Lacomare.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
442  | 0 
Top 10 des plus belles vagues jamai...
Dix vagues, une chronologie allant des années 60 à aujourd'hui : voici notre sélection des plus belles vagues découverte...
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.