[How to] Survivre à une longue période de flat

Conseils - Quelques trucs & astuces pour tenir le coup jusqu'à la prochaine poussée de swell...

Par Romain Ferrand - @romainferrand - lundi 23 juin 2014 à 14h56
Partager sur :   

Vous regardez l'évolution des prévisions surf trois fois par jour ? Vous ressentez de légers picotements dans la voute plantaire ? Votre conjoint vous trouve à bout de nerfs ? Pas de doute, vous traversez une période de flat prolongé et de toute évidence, vous ne le vivez pas très bien.

Quelques conseils pour éviter la dépression et tenir le coup jusqu'à la prochaine dépression (jeu de mots déprimant) :

#1/ Déconnectez. Arrêtez de mater les derniers clips de surf sur YouTube ou les DVD qui traînent près de la télé, vous vous faites du mal pour rien. Est-ce qu'un type au régime irait regarder Top Chef ? Non, ou alors c'est qu'il est maso.

#1/ Au contraire : faites le plein. Oui je sais, c'est à l'opposé du point #1, mais à chacun sa méthode. Si l'abstinence totale n'est pas votre truc, vivez vos sessions par procuration en enchaînant les vidéos derrière vos écrans. Pour toujours plus de réalisme, optez pour les clips en P.O.V (Point Of View) comme celui-ci, celui-ci ou encore celui-là.

#3/ Revoyez vos fondamentaux. C'est peut-être le temps de faire le point sur vos faiblesses techniques afin de les corriger. Visualisez mentalement vos dernières sessions, remémorez-vous vos erreurs ou les commentaires de vos potes à l'eau, et réapprenez les figures, même basiques, de votre répertoire. Pour ça, le livre "Surf : clés et secrets" de Didier Piter reste un must-have.

4/ Inspectez votre matos. Nettoyez votre vieille wax à l'essence F, réparez ce pet rebouché grossièrement l'été dernier, recollez votre grip, vérifiez vos plugs, vos dérives et votre leash, caressez votre planche, parlez-lui, dansez avec elle, bref : bichonnez votre matos. Il vous le rendra.

5/ Refaites une beauté à vos boards. Et pourquoi ne pas profiter de cette pause forcée pour customiser votre planche en lui mettant un peu de couleurs ? C'est le moment. Pour ça, rien de tel qu'une poignées de Posca (la marque de feutres fête ses 30 ans ce mois-ci). Démonstration avec l'artiste/surfeur Delwood :



6/ Inspectez vos spots. Prenez un stand-up paddle et/ou des palmes et un tuba, et partez à la découverte de votre spot. Un bon moyen de découvrir les fonds marins et la faune marine qui y vit, tout en se familiarisant avec l'endroit, les courants...

7/ Faire preuve de romantisme. Lui dire “je t'aime” à chaque jour de flat que Dieu fait, pour compenser ces nombreuses autres journées où vous disparaissez.

8/ Entretenir ses abdos... ou sa bedaine. Courir, faire des pompes et des étirements afin d'être affuté pour le jour J. Revers de la médaille : ça passe par quelques sacrifices comme ne plus sortir le soir, moins voir ses potes, bref ne pas être très funky. OU BIEN profiter de ne pas avoir à se lever tôt le matin pour aller boire des verres, traîner tard le soir, faire des rencontres, développer son réseau. Pour résumer, choisir entre être Matt Hoy ou Sally Fitzgibbons.

9/ Remettez de l'ordre dans votre vie. Vous repoussez toutes vos obligations depuis des semaines à cause des sessions qui se sont enchaînées ? Vous avez oublié de rendre votre déclaration d'impôt à temps et de nourrir votre hamster depuis des jours ? Votre grand-mère attend votre visite depuis des mois ? Profitez de ce break pour remettre un peu d'ordre dans votre vie et redevenir quelqu'un de bien s'il vous plait.

Josh Kerr travaille ses appuis en attendant sa prochaine session - ©Carve Skateboards

10/ Skatez. Idéal pour garder la forme, travailler l'équilibre, les appuis et les courbes tout en s'éclatant. Attention quand même aux gravillons, au risque de vous éclater pour de bon et de suivre le prochain swell depuis la plage avec des béquilles.

10 bis/ Skatez ET tubez. Le tarp surfing peut s'avérer fun, à condition d'avoir un peu de place (parking, impasse) mais aussi un ou deux potes pour agiter ce line-up en plastique. Là aussi, attention à ne pas se prendre les roues dans la bâche, le bitume n'est jamais loin. Enfin bon, ça vous donnera un avant-goût du reef...

[youtube width="100%" height="250"]http://www.youtube.com/watch?v=i1yiyTHOrko[/youtube]

11/ Travaillez vos take-off chez vous pour garder votre tonicité et développ.... Non, je rigole. Ou alors assurez-vous que votre copine, votre colloc, votre mère ou vos potes (rayez les mentions inutiles) ne vous surprennent pas en pleine action, ils risqueraient de ne pas comprendre. Ou bien jouez le truc à fond, comme ce p'tit gars :

Et sinon le retour des vagues c'est pour quand ? Pour le savoir, jetez-un oeil aux prévisions météo de votre spot.

Et puisque ça risque d'être l'anarchie sur votre spot après plus de deux semaines sans vagues, (re)lisez les 10 pires comportements (à éviter) au line-up, ça pourra toujours vous servir.

@romainferrand

Partager sur :   
COMMENTAIRES (3)
Thomas - le 23/06/2014 à 15:24
Faites du wake board ;)
Répondre
Mikes - le 23/06/2014 à 20:30
Skate fait, skate park a deux km de chez moi ^^ deja quelques pets.
Répondre
Mikes - le 23/06/2014 à 21:02
dans la liste des video a ne pas regarder, celle...publiée par l'ASP pour l'international day of surfing ^^
Répondre
Articles relatifs
220  | 0 
23/11 - Conseils
Quelques conseils simples pour que votre matos survive au transport.
| 0 
23/07 - Conseils
Quelques petites astuces pour protéger planche, leash, dérives, combinaison, housse...
| 0 
03/12/2015 - Conseils
Comment éviter buée, gouttelettes etc. ? Qui mieux que l'un des ambassadeurs surf de la marque pour optimiser ...
| 0 
19/06/2015 - Conseils
La gauche la plus parfaite de la planète est-elle à la portée de tout le monde ? Comment marche-t-elle ? Eléme...