Le coup de pression de Nathan Florence

Coup De Pression - Le petit frère de John John a été sur tous les fronts cet hiver sur le North Shore. Un peu trop même lors d'une session sur un outer-reef...

Par Romain Ferrand - @romainferrand - jeudi 4 février 2016 à 12h11
Partager sur :   

“Je ressens de la pression à chaque fois que je surfe des grosses vagues, même quand je regarde les cartes météo et que je vois qu'une grosse houle est en train d'arriver. Mais j'ai eu un coup de flippe il y a quelques semaines à Alligators, un outer-reef sur le North Shore.

Les conditions étaient compliquées, il n'y avait pas grand chose puis soudain des séries de 15/20 pieds (5/7m, ndlr) se pointaient. Je suis parti sur une vague de 15 pieds, puis j'ai fait mon kick-out, et derrière j'ai vu arriver une vague énorme, un mur noir, gigantesque, dont les embruns commençaient déjà à fumer dans le ciel.

Je me suis dit “oh non...”. J'ai commencé à ramer aussi fort que je pouvais. John était toujours au même endroit que là où j'étais parti quelques secondes plus tôt. De là où j'étais je pouvais voir que la vague qui arrivait mesurait environ 25 pieds (7 à 8m, ndlr). Et j'ai vu sa planche partir dans le barrel avec la lèvre.

Moi je n'avais nulle part où aller. Plus d'échappatoire. Je savais qu'il fallait que je reste calme mais j'ai quand même commencé à paniquer un peu. Et - c'est idiot - mais je n'ai pas pu prendre une très grosse bouffée d'air tellement j'étais effrayé. Donc j'étais là, à essayer de respirer du mieux que je pouvais tout en ramant. Finalement la vague est arrivée et au moment de l'impact, je n'avais pris qu'une demi-inspiration, ma poitrine était comprimée par la peur.

J'ai sauté de ma planche, j'ai nagé peut-être 5 pieds sous la surface et la vague est arrivée. Mais étrangement je suis vite remonté à la surface au bout de quelques secondes.

Celle de derrière faisait la même taille, je me suis dit “ça va aller” mais ça m'a fait comme pour la première, j'ai commencé à stresser. J'ai quand même pu prendre une respiration un peu plus importante cette fois-ci. La vague est arrivée sur moi. J'ai pensé que j'allais remonter aussi vite que sur la précédente, mais ça a été tout l'inverse : je suis parti au fond, vraiment profond. Je sentais la pression sur mes tympans. J'ai alors décidé de gonfler ma veste pour remonter. C'était la première fois que je m'en servais.

J'en ai encore pris quelques-unes sur la tête après ça. Mais ça a probablement été mon expérience la plus terrifiante dans les grosses vagues”.

Photo : Nathan Florence, North Shore janvier 2016 – ©S. Cazenave

> Retrouvez d'autres histoires similaires dans la rubrique Coup De Pression.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
28/01 - Coup De Pression
L'Hawaïen a des poumons d'acier, et a pu s'en rendre compte lors de sa première session à la rame à Jaws, il y...
| 0 
16/11/2015 - Coup De Pression
Le jeune chargeur raconte sa grosse frayeur il y a trois ans à Puerto Escondido. Respirez un bon coup...
| 0 
28/08/2015 - Coup De Pression
Un gros Haleiwa, une 5'5", un Paul-César de 14 ans littéralement tétanisé par la peur et un énorme set qui se ...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...