Jordy Smith et le meilleur rodéo de l'histoire

Culture - Qualifié en son temps de "best air ever", le rodéo posé par le Sud-Africain aux Mentawai en 2009 reste une référence. Retour sur une man?"uvre inscrite dans l'histoire du surf aérien.

Par Baptiste Levrier - @surfsessionmag - mercredi 17 juin 2015 à 10h23
Partager sur :   

Hauteur, vitesse de rotation, réception parfaite : si la manoeuvre n'était pas en elle-même inédite, sa réalisation impeccable a laissé, en juin 2009, tout le monde bouche bée. En trip aux Mentawai avec ses jeunes camarades du team Red Bull (Kolohe Andino, Conner Coffin, Cristobal de Col), Jordy Smith, 21 ans à l'époque, pose sur la gauche de Macaronis un rodéo à l'impact sans précédent.



Vite considéré comme le meilleur air a jamais avoir été réalisé, la vidéo de la manoeuvre atteint rapidement le million et demi de vues sur YouTube et la séquence photo fait le tour des médias. Le Sud-Africain lui-même confie avoir vécu un moment d'extase : “J'ai eu de la chance de poser le move de ma vie”. Un peu de chance peut-être mais surtout l'aboutissement d'une décennie d'innovation dans les airs.

Car avant d'en arriver à cette maîtrise, le rodéo avait eu ses balbutiements. La première tentative répertoriée est à mettre au crédit de Kelly Slater qui, lors du Pipe Masters 1999, s'envola tête en bas sur une fulgurance dont lui seul à le secret. Avec un gun 6'10 sous les pieds et dans le creux de Pipeline, pas évident d'assurer la réception. Mais la manoeuvre pouvait désormais exister et progresser, dans la lignée de ce qu'envoyaient depuis déjà un moment les bodyboardeurs sous le nom d'ARS (air-roll-spin).

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=WMRdJ2hHcwE[/youtube]

Les années suivantes, si le rodéo devient un trick maîtrisé, il reste peu courant et toujours sujet à admiration. Jordy Smith, déjà lui, s'offrit un premier moment de gloire en posant cette manoeuvre en 2006 à Hawaii :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=LDs4y_p_tsI[/youtube]

Une réception pas encore tout à fait aboutie mais, à 19 ans, le grand Sud-af', qui allait devenir champion du Monde junior cette année-là, s'imposait comme un acteur majeur de la progression du surf aérien. L'année suivante, c'est le tout aussi jeune Julian Wilson qui marque les esprits avec son acrobatique Sushi Roll (mix de rodéo et de superman) replaqué au Japon. Un trick finalement peu esthétique et très éphémère (on ne l'a pas revu depuis).

L'histoire avance encore de quelques années pour arriver en 2009. Coup sur coup, deux événements s'enchaînent : début juin, sur le WQS 6* Prime alors disputé à Pasta Point (Maldives), Pat Gudauskas réussit, en finale face à Owen Wright, le premier rodéo dans une compétition ASP. Un dix parfait récompense la prise de risque (il perd malgré tout) même si l'amplitude n'est pas au rendez-vous (voir à 0'25 dans la vidéo ci-dessous). Le Californien récidivera avec cette manoeuvre à Teahupoo en 2010 et inspirera d'autres surfeurs en série, dont dernièrement John John Florence à Rio. Seulement voilà, la surprise ne fonctionne plus aussi bien et les juges ne lâchent pas facilement les gros scores.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=K-udTqZS5GM[/youtube]

L'autre événement aérien majeur de ce mois de juin 2009 reste, évidemment, le rodéo de Jordy Smith aux Mentawai. Taj Burrow, spécialiste de la question s'il en est, le classe encore parmi son Top 5 des airs de l'histoire et confie son admiration : “Le plus gros, le plus propre et le plus stylé des rodéo à avoir jamais été fait. Et même si ça date d'il y a quelques année, il reste le meilleur de tous les temps. Il n'aurait pas pu faire mieux, personne n'a fait mieux et ne fera jamais mieux”. Désormais, tous les rodéos seront jugés à l'aune de celui-ci, historique et intouchable. A plus titre explique même Kelly Slater : “Le plus fou à propos de ce rodéo, ce n'est pas tant son côté incroyable, il l'était indéniablement, mais le fait qu'en à peine quelques jours le monde entier avait pu le voir. Imaginez, il était au milieu de nulle part, aux Mentawai, et la vidéo s'est répandue à toute vitesse. C'est pour ça que le surf progresse si vite. Tout le monde peut voir ce que l'autre fait en temps réel”.

Alors même si désormais les surfeurs posent backflips, 540 et autres 720 ou Spindle, peu de surfeurs peuvent se vanter d'avoir à la fois marqué la progression technique du surf et concrétisé l'entrée du surf dans l'ère de la diffusion immédiate et de l'instantanéité.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Pierre - le 18/06/2015 à 07:01
Heitor Alves a trestles en 2012, en avait replaquer un jolie également.
Répondre
Articles relatifs
104  | 0 
Il y a 3 jours - Free Surf
Leçons de carve et tricks dans tous les sens, par Jordy Smith & Co.
| 0 
Il y a 4 jours - En Vrac
Le Sud Africain s'est imposé la nuit dernière à Sunset Beach.
| 0 
23/10 - Europe
Dernières sessions en France et premières sessions au Portugal pour les surfeurs du Tour.
| 0 
22/10 - World Tour
Après avoir simultanément évincé WIlko et Medina, Flores doit cette fois passer par la case repêchages pour ra...