Nouveauté livre : mascarets, l'onde lunaire

Culture - Antony Yep Colas sort un livre ultra-complet sur les mascarets de la planète. Un must-have pour ceux que le phénomène intéresse, de près ou de loin.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - mercredi 8 octobre 2014 à 08h57
Partager sur :   

Antony Colas connaît les mascarets comme personne, aussi bien en France que dans le monde (Amazonie, Canada, Indonésie, Chine, Inde...).

Avec déjà plus de 15 ans de pratique et de recherche dans ce domaine, il était temps pour lui de sortir un livre dédié à ce phénomène étrange et merveilleux qu'est le mascaret. Du ride qui se compte en dizaine de minutes, pour un livre de 272 pages.

Mascaret, l'onde lunaire vous apprendra tout ce qu'il faut savoir sur les vagues marron et surtout où les trouver… Indispensable.

Mascaret, l'onde lunaire : 269 pages, 21 x 22cm, en Français - dispo sur editions-cairn.fr, Amazon etc.

Note de l'auteur :

Le mascaret, vous connaissez ? En Basse-Seine, on l'appelait la barre de flot ou le "Galop de Neptune".

Autrefois, il inspirait la terreur aux riverains et bateliers mais il inspirait aussi  les peintres (William Turner), les poètes (Elisée  Reclus), les écrivains (Victor Hugo, Maurice Levaillant), les géographes (La Condamine),  les scientifiques (Jacques Babinet, Nicolas Brémontier)...

Depuis les années 60,  ce "fléau" a été terrassé par l'ingénierie hydraulique mais il en reste des cartes postales, des bouts de films, des anecdotes (non, Léopoldine Hugo n'a pas été noyée par le mascaret).En Gironde, en Baie du Mont St-Michel comme en Baie de Somme, il inspire toujours un certain respect mais aussi les poètes et les scientifiques mais aussi les photographes, les kayakistes, les surfers, les paddlesurfers par centaines, ainsi qu'une foule de badauds venue à la rencontre, à moindre frais, d'un phénomène fluvial fascinant, aussi ponctuel qu'une horloge.

Etant mi-photographe mi-surfer, je suis tombé dans les sables mouvants de ce phénomène au siècle dernier et je ne m'en suis toujours pas dépêtré.

Comme il n'existait pas de publications sur le mascaret, je me suis mis en tête d'en ficeler une. Cette "danseuse" m'a pris 8 ans de ma vie mais elle m'a amené aux quatre coins du monde dans des endroits aussi surprenants que les méandres du bassin amazonien, les grandes forêts du Canada, la mégalopole de la Baie de Hangzhou, la jungle de Sumatra et de Bornéo ou les vallées glaciaires de l'Alaska.

Le soir, regardez le ciel, si vous voyez la lune, pleine ou nouvelle, dites vous que quelque part dans certains fleuves, l'océan pénètre loin dans les terres...

Antony Yep Colas

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
Il y a 4 jours - Culture
Rencontre avec Delphine Priem, qui taille le verre pour sculpter la vague et les femmes.
| 0 
17/11 - Culture
Présent au cinéma depuis 1979, le nouvel opus de la saga sera projeté vendredi 18 novembre au Grand Rex, à Par...
186  | 1 
15/11 - Culture
L'artiste dessine avec une précision impressionnante objets et autres symboles de la Surf Culture.
| 0 
09/12/2015 - Culture
Les Surfer Poll awards ont récompensé les figures marquantes de l'année 2015. Comme prévu, John John Florence ...