Filets anti-requins : la sécurisation des spots se poursuit à La Réunion

Environnement - Après Boucan Canot en décembre dernier, un deuxième filet anti-requins protège désormais la plage des Roches Noires.

Par Surf Session - @surfsessionmag - samedi 6 février 2016 à 12h15
Partager sur :   

Plus de deux ans après les différentes mesures d'interdiction de la pratique du surf à La Réunion instaurées par les autorités locales, la mise en place progressive de filets anti-requins se concrétise enfin. Après l'inauguration d'un filet de 700 mètres tout au long de la plage de Boucan Canot en décembre, le spot des Roches Noires à Saint-Gilles les Bains est désormais lui aussi équipé.

Les Roches Noires, deuxième spot sécurisé

Le drapeau vert flotte de nouveau sur la plage des Roches Noires. Ce vendredi, la ville de Saint-Paul a inauguré – après celui de Boucan Canot mi-décembre – le deuxième site maritime sécurisé à La Réunion. Comme à Boucan, le système de protection est matérialisé par un filet constitué de chaînes et de cordages souples, couvrant l'intégralité de la hauteur de l'eau, soit une dizaine de mètre. Avec ce nouveau système, les dégâts constatés en dessous de quatre mètres de houle seront pris en charge par la société Seanergy Océan Indien.

Un dispositif anti-requins doté d'une technologie n'ayant aucun impact sur la faune sous-marine. Au total, 14 personnes (11 maîtres nageurs sauveteurs et trois ouvriers scaphandriers) sont chargées de l'inspection quotidienne des secteurs concernés avant l'ouverture des zones de baignade et de surf. Même obligation du côté de Boucan Canot, où de nouvelles équipes ont été formées pour le contrôle et l'entretien de ces filets.

« Deux ans de combat qui se terminent »

Un « soulagement » et une « joie immense » pour Patrick Florès, entraîneur des équipes de France de surf et adjoint au maire de Saint-Paul en charge de la station balnéaire et de la crise requin : « C'est deux ans de combat qui se terminent. Les plages de Saint-Paul revivent enfin ». Deux ans de combat mené avec rage et détermination qui aboutissent aujourd'hui, après huit mois de travaux, à la sécurisation de la baignade et des activités nautique – dont le surf – sur une surface de 57 000 m2.

Un investissement conséquent destiné à redorer l'image de l'île

Le coût de ce dispositif n'est pas anodin. Près de quatre millions ont en effet été investis par l'Europe (au titre du Feder), la collectivité régionale, l'État (au titre du CNDS) et la commune de Saint-Paul. Des sommes conséquentes ayant aussi pour objectif de redorer l'image de l'île et de relancer la dynamique du secteur touristique. « Ces dispositifs donnent une nouvelle image de la Réunion, celle d'une île qui a trouvé les solutions pour compenser le handicap du risque requin, celle d'un lieu où on déploie des solutions innovantes » explique la sous-préfète Chantal Ambroise. Sans oublier de préciser que toutes ces mises en oeuvres ne seront efficaces que dans le profond respect des règles de la part des usagers.

Surfer n'importe où, à n'importe quel moment

Présente lors de l'inauguration, la numéro un française Johanne Defay n'a pas caché sa satisfaction "Désormais, on se sent vraiment en sécurité" explique la jeune Réunionnaise, membre du cercle des Ambassadeurs de la Réunion de l'IRT (Ile de La Réunion Tourisme). "C'est important de pouvoir surfer en sécurité, à n'importe quelle heure, à n'importe quel moment de la journée ». Justement, la mise en place d'un troisième filet est prévue prochainement sur le spot des Trois Bassins. « Nous travaillons avec le maire de Trois Bassins sur cette sécurisation, c'est en bonne voie » assure Patrick Florès.

Une reprise progressive des compétitions

Même si le surf est autorisé aux membres du Pôle Espoir depuis février 2015, la Ligue de Surf Réunionnaise (LSR) entend bien redynamiser les clubs ainsi que les écoles de surf. La sécurisation des spots de Boucan Canot et des Roches Noires lui permet désormais de travailler activement sur un calendrier de compétitions, lesquelles sont suspendues sur l'île depuis maintenant plus de deux ans et demi. « Nous espérons qu'on pourra rendre à La Réunion son statut de fournisseur des équipes de France » conclu Patrick Florès.

C'est tout le mal que l'on souhaite à la Ligue et la communauté surf réunionnaise, touchée de plein fouet par une série d'attaques de requins sans précédent. Rappelons que depuis le 19 février 2011 et l'attaque d'Eric Dargent aux Roches Noires, La Réunion a essuyé 18 attaques dont 7 mortelles.

Par ailleurs, la sécurisation des plages de l'île se poursuit par le biais des autres dispositifs tels que les vigies-requins, les programmes Cap Requins, et les différentes campagnes de prévention. Bien entendu, les zones hors lagon et les zones non surveillées restent soumises aux interdictions de l'arrêté préfectoral en vigueur à La Réunion depuis juillet 2013 interdisant la baignade et les activités nautiques.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (3)
rd - le 07/02/2016 à 16:54
Sans sea shepherd et ses intoxs, on aurait pu installer ces filets bien avant.Ce combat, gagné, a été un combat contre l'intergisme des squalophiles. Merci Patrick mais on oubliera pas ceux qui ont empeché toute mesure de securisation.
Répondre
antoine - le 18/02/2016 à 01:56
a quand la securisation de st leu??????
en tout qu a merci a patrick...enfin quelqu un qui se bouge,ca fait plaisir.
Répondre
ag - le 18/02/2016 à 16:36
je suis d'accord que les requins sont un pb à la réunion mais les filets c une solution de faciliter les choses en mettant en danger leur vie je prefereré plus de surveillance comme sur d'autre soit du monde
mais chacun son avis
Répondre
Articles relatifs
| 2 
10/11 - En Vrac
Troisième partie de notre série inédite et exclusive. Les meilleurs surfeurs français réunis face caméra pour ...
| 6 
04/11 - Surf Session TV
Deuxième partie de notre série inédite et exclusive. Les meilleurs surfeurs français réunis face caméra évoque...
| 0 
09/08 - World Tour
Quelques jours après son élimination prématurée à Huntington, la championne réunionnaise revient pour nous sur...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...