Le covoiturage façon Co-rider.fr

Environnement - Ce projet souhaite mettre en relation tous les "glisseurs" pour des déplacements plus économiques et responsables.

Par Surf Session - @surfsessionmag - jeudi 5 février 2015 à 09h38
Partager sur :   

Soutenue par Aquitaine #Startup, cette initiative bordelaise a pour vocation de devenir le BlaBlaCar des riders de tout poil : surfeurs, snowboardeurs, skaters… Ce n'est pas un hasard si le projet est né à Bordeaux, alors que la métropole aquitaine est située à près d'une heure du premier spot de surf et à trois heures des pistes de ski pyrénéennes : pas de session sans voiture. Le coût du transport comme l'éco-responsabilité ne sont pas à la fête…

Les créateurs de co-rider.fr : Jérome Verten, Anne Lavédrine, François Naud, Matthieu Verten
Avec deux autres partenaires, les créateurs du site Live Ocean Data se sont ainsi lancés il y a un an environ dans ce projet de co-rider.fr. À la différence des services de covoiturage classiques, il sera plus facile ici d'organiser un aller-retour, alors que les participants au voyage partagent une même session, que ce soit dans l'eau ou sur la neige. Sans parler de la dimension communautaire évidemment. Le propriétaire ne fera plus la gueule en vous voyant arriver avec votre boardbag et votre combi mouillée.

Finaliste du concours Bordeaux Entrepreneurs, co-rider.fr en est à 90 % de son développement, dixit les créateurs. Un coupe de pouce supplémentaire est demandé au grand public à travers leur campagne de financement participatif, avec pour objectif de réunir 5 000 € d'ici la fin février (1 000 € collectés au 05/02).

Découvrez les différentes contreparties proposées selon les packs.

Ouverture du site courant février.

Co-rider.fr sur Facebook.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (3)
lucarne - le 05/02/2015 à 19:51
Le meilleur moyen d'arriver sur un spot en troupeau!
Répondre
fred - le 06/02/2015 à 14:35
suis d'accord avec lucarne....c'est n'importe quoi....
Répondre
marc - le 06/02/2015 à 16:13
Je ne sais pas d'ou vous venez les gars, mais en gironde il suffit de faire 100/200 a pied pour être tranquille sur un pic. Bien nous en fasse, on est loin de l'atmosphère du pays basque, donc même en arrivant dans la même voiture, au même accès a la plage, on est pas obligé de surfer tous ensemble. L'initiative est plutôt pas mal je trouve.
Répondre
Articles relatifs
| 3 
08/08/2011 - Environnement
MISE A JOUR : les plages de Lacanau, Hourtin et Carcans réouvertes à la baignade mardi matin. En revanche, arr...
| 5 
13/01/2011 - Environnement
Triste découverte hier entre Lège Cap-Ferret et Hourtin.... Le Centre de Recherche sur les Mammifères Marins e...
| 0 
01/09 - Festival
Pour ce début de rentrée, ce festival transforme les Quais de Bordeaux en un Surf Camp ouvert à tous !
| 13 
08/12/2014 - Business
L'agglomération bordelaise pourrait avoir sa vague artificielle d'ici deux ou trois ans grâce à la motivation ...