L'Ange Surfeur deviendra-t-il un Saint ?

Extra - L'église étudie le cas d'un séminariste brésilien, décédé lors d'une session de surf à Rio en 2009.

Par Surf Session - @surfsessionmag - vendredi 27 février 2015 à 12h37
Partager sur :   

Ce jeune séminariste brésilien, diplômé en médecine, qui officiait dans des cercles de prières à Rio dans les années 2 000 n'avait pas que des passions divines et se prêtait aussi aux joies du sport. Surfeur depuis l'enfance, Guido Schäffer avait grandi à Copacabana, la plage emblématique de Rio, et personne ne comprit comment il avait pu y laisser la vie en mai 2009, noyé dans des vagues d'un mètre cinquante.

(Photo : Maria Nazareth Schäffer)

Ce jour-là, il avait emprunté la planche d'un ami, une 6'6'' roundpin pour être précis, sur laquelle figurait un extrait de l'Évangile selon Mathieu sur la latte, le chapitre 7, verset 14 : « Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie ; et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent. » Un signe de la volonté divine pour certains…

L'esprit de Schäffer perdura, alors que ses ouailles se mirent à visiter sa tombe régulièrement, au point qu'un pèlerinage local prit de l'essor, là où repose celui qui devint « l'Ange Surfeur ».

L'histoire aurait pu en rester là, si de nombreux pèlerins n'avaient pas fait part de miracles réalisés par Schäffer de son vivant, alors que leurs maladies auraient été guéries grâce à l'intervention du futur prêtre. Une messe mensuelle fut instaurée au pied de sa sépulture et un journaliste portugais finit par écrire un ouvrage sur le phénomène.

Le Vatican ne pouvait ignorer plus longtemps ce cas et, en janvier dernier, l'église ouvra un dossier pour étudier la canonisation du curé en boardshorts. Pour obtenir le rang de Saint, deux miracles doivent être prouvés (!), mais d'ici là, la dépouille de Schäffer a déjà été inhumée pour désormais prendre place dans l'église Nossa Senhora da Paz (Notre-Dame-de-la-Paix) à Ipanema. Ce transfert a donné lieu à une grande démonstration de ferveur populaire, alors que le convoi était accompagné de surfeurs tenant des planches où était inscrit « Jesus is our wave ».

Aujourd'hui, un poster géant de l'Ange Surfeur en action accueille les fidèles à l'entrée de l'église.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
Il y a 3 jours - Extra
De la France au Portugal, des images inédites de la dernière ligne droite vers son titre mondial.
| 1 
Il y a 5 jours - Extra
Les cinq clips web qui ont marqué le chargeur marocain ces derniers temps.
| 0 
Il y a 11 jours - Extra
Retrouvez-nous à la Shaper House pour fêter la sortie du Surf Session n°350 et notre nouveau site !
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...