Dane Reynolds : une manoeuvre de dingue !

Extra - Lors du Reef Hawaiian Pro, le Californien sort un reentrie qui mérite qu'on s'y arrête.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - dimanche 18 novembre 2012 à 12h42
Partager sur :   

Au second tour (round 96) du Reef Hawaiian Pro à Haleiwa, le swell n'était pas très gros, mais assez puissant et tempête. Haleiwa est une vague qui cogne ! Lors de sa série, Dane Reynolds n'a pris que 3 vagues, mais la seconde, qui consiste en une manoeuvre car la vague ferme, a encore une fois marqué les esprits. Les juges n'ont donné que 7,33 pts à cette vague, ce qui est pour le moins assez faible quand on sait qu'ils peuvent se lâcher au-dessus de 8 pts pour une manoeuvre d'un Slater ou d'un Medina en l'air. Pour les excuser, si pour noter ils peuvent utiliser le replay, ils n'ont pas le droit de revoir la vague au ralenti. Or cette manoeuvre de Dane Reynolds ne devient incroyable à regarder que si on l'analyse au ralenti.

Rob Machado qui commente la série, ne s'y trompe pas. Ce que réalise là Dane Reynolds le laisse totalement bouche bée. Dans ses commentaires, ce surfeur stylé mais très technique, se demande comment son compatriote “est sorti de là !”

Dane Reynolds exécute un reentrie sur la lèvre, puis au lieu d'accompagner celle-ci en floater, il poursuit son appui arrière, plante profondément le nose dans la face, disparaît sous les paquets d'eau qui lui tombent dessus et resurgit tranquille sur sa planche.

Jérémy Flores est adepte de cette manoeuvre, mais là où Reynolds est bluffant c'est dans sa capacité à tenir sur ses pattes malgré l'impact. Lorsqu'on lui parle de Reynolds, Florès rappelle aussi la morphologie naturellement solide et puissante du garçon, lui-même n'ayant pas honte à se sentir fluet (malgré la muscu) comparé au Californien. Nul doute que Reynolds aurait fait un bon 3/4 au rugby ! À cela s'ajoutent un style instinctif et un côté artiste de plus en plus assumé, le tout faisant de lui un surfeur étonnant... détonant.

Dans le surf moderne depuis une vingtaine d'années, deux radicalités se juxtaposent, le surf puissant dans la lignée des surfeurs des années 1980 et le surf aérien dans la lancée de ceux des années 1990. Rares sont les surfeurs qui soient au meilleur dans les deux styles. Dane Reynolds est de ceux-là, sans façon. Pour cela qu'il fascine.

Cliquez ici pour voir la vague de Reynolds : Round 96 - Heat 10 - seconde vague

Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
RD - le 19/11/2012 à 11:25
"étonnant… détonant" : ça me rappelle un article sur les épreuves françaises paru dans fin 80's (supplément surf de wind mag) où Thierry Organoff (si ma mémoire est bonne) écrivait : "Todd Holland, étonnant détonnant)... Souvenirs et... références !
Répondre
Eric - le 20/11/2012 à 19:55
Et dire qu on nous bourre le mou avec les sauts de sauterelle de Médina. Qu il mette autant de puissance dans ses turns que Reynolds et je reverrai ma position!
Répondre
Articles relatifs
| 0 
22/11/2015 - Extra
Le Californien est apparu sans ses traditionnels stickers Quiksilver du côté de Ventura mais aussi d'Hawaii.
| 0 
13/05/2015 - Extra
A 29 ans, le free surfeur le plus célèbre au monde est l'heureux père de Sammy Reynolds.
| 0 
10/12/2014 - Extra
Marine Layer Productions est ouvert à tous. Voilà de quoi littéralement éparpiller votre productivité du jour....
| 3 
18/03/2013 - Extra
Suite aux restructurations au sein du groupe Quiksilver, la gamme SummerTeeth de Dane est enterrée définitivem...