Election de Trump : qu'en pensent les surfeurs ?

Extra - Kelly Slater, Keana Kennelly, Matt Wilkinson & Co ont réagi à la nouvelle sur Instagram.

Par Joddy Maguet - @surfsessionmag - jeudi 10 novembre 2016 à 12h11
Partager sur :   

L'élection de Donald Trump continue de provoquer de vives réactions à travers le monde. Du côté des surfeurs, plusieurs d'entre eux ont pris la parole sur Instagram, pour inciter les personnes à aller voter le jour J, puis pour exprimer leur opinion à l'annonce des résultats :

Courtney Conlogue :

Keala Kenelly :

Pat O'Connell :

On connait Kelly pour son engagement auprès de causes qui lui tiennent a c?"ur, notamment le changement climatique. Et puisque le nouveau président est un climato-sceptique, il a forcément pris le sujet à bras le corps :

Kelly Slater :

"Les prévisions pour les quatre prochaines années please ? Pour ou contre ? Va-t-il détruire l'environnement pour toujours et briser nos relations internationales ? Va-t-il trouver réparer nos finances, augmenter la production américaine et prendre soins des vétérans ? Beaucoup de personnes sentent que leur vie va changer. (...) Plus grande victoire d'un outsider depuis que Buster Douglas a battu Tyson le jour de mon anniversaire en 1990".

Quand certains tenaient des propos engagés...

Albee Layer :

D'autres surfaient sur l'humour :

Keala Kenelly :

Kelly Slater :

"Peut-être que je fais partie des outsiders aujourd'hui. Je sais au moins que j'ai obtenu un vote. Au cas où je ne gagne pas, Drjillstein (candidate Verte à l'élection présidentielle, ndlr) aura au moins représenté les candidats donnés perdants ! Au fait, ce n'est pas mon bulletin, quelqu'un me l'a envoyé."

Julian Wilson

Kalani Chapman

Pour d'autres encore, c'est l'horreur absolue.

Matt Wilkinson

Ace Buchan

"Les enfants ne jugent pas. La couleur de peau, l'éthnicité, l'apparence ou la langue. Plusieurs fois cette semaine, Ruby m'a demandé : "De quoi parles-tu papa ?", "Je parle de politique Ruby". Mais c'était bien plus que ça. Les droits de la femme, des gays et de la tolérance envers la différence. Le changement climatique, le Brexit. L'horrible soulèvement du nationalisme et de l'anti immigration. Tous les problèmes dont on a trop peur de parler ouvertement, alors que nos parents et grand-parents ont combattus dans les rues. Aujourd'hui aurait du être le jour où toutes les petites filles du monde voient une femme élue présidente pour la première fois, comme leader du monde libre. Comment puis-je regarder ma fille dans les yeux et lui dire qu'un misogyne, sexiste, climato-septique, raciste vient d'être élu président ? Je ne peux pas. Mais je peux lui dire, quand elle sera assez grande pour comprendre, que c'est à ce moment présent que toutes les personnes censées du monde ont décidées de choisir l'amour et non la haine. De construire des ponts au lieu de murs, d'arrêter l'indifférence et de se lever pour ce en quoi ils croient. Parce qu'il le faut."

Eric Rebière :

"Ma seule prière est pour ne pas assister à un conflit mondial".

Certains prennent du recul et gardent espoir. C'est le cas du photographe Chris Burkard :.

"Même dans l'un des milieux les plus sombres et plus hostiles de la planète, il y a toujours de la lumière".

Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
localfaf - le 11/11/2016 à 23:08
localisme,=nationalisme
je vote marine
Répondre
rd - le 12/11/2016 à 07:42
J'aime pas Trump. J'aime pas non plus ces injonctions à penser convenablement. Par exemple il est mignon ace Buchan : il s'inquiète pour les droits des femmes et gays ?

Et il (ainsi que tous les surfers pros) va surfer aux Maldives et donne des dollars à un État qui condamne à mort les homosexuels, réduit les femmes à l'esclavage et va jusqu'à instituer la peine de mort pour les enfants à partir de 7 ans. relativisme culturel ?

Il ne me semble pas que ces choses-là soient au programme du gros Donald, tout puant qu'il soit.

D'ailleurs c'est justement ces injonctions à la bien-pensance hors-sol qui ont conduit à l'élection de Trump. Les gens en ont marre de la pensée unique dictée par des ultra-privilégiés déconnectés.

Bref chers amis surfers autoproclamés "progressistes" quoique ultra-protectionnistes sur leurs spots et super-pollueurs, vous voulez luter contre le fascisme et la violence faite aux plus vulnérables ? commencez par boycotter les Maldives (entre autres) au lieu de filer des devises à des assassins.

Un peu de cohérence et d'honnêteté intellectuelle please.
Répondre
Articles relatifs
| 1 
Il y a 2 jours - Extra
Les cinq clips web qui ont marqué le chargeur marocain ces derniers temps.
| 0 
Il y a 8 jours - Extra
Retrouvez-nous à la Shaper House pour fêter la sortie du Surf Session n°350 et notre nouveau site !
| 3 
08/11 - Extra
Plus complet, plus clair, plus rapide et enfin adapté au mobile. Que du bonheur en somme.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...