Le contrat de travail que tout surfeur salarié rêverait d'avoir

Extra - Un petit veinard a une clause sur son contrat qui devrait rendre jaloux un paquet de surfeurs...

Par Romain Ferrand - @romainferrand - mercredi 23 décembre 2015 à 10h16
Partager sur :   

Il vit à Biarritz et est à l'origine d'une des applications mobiles les plus utilisées au quotidien par les surfeurs français. Les vagues sont pour lui à la fois un terrain de jeu et un lieu d'échange nécessaire à son job. Surtout, il fait partie de ces gens dont les métiers permettent une souplesse dans les horaires de travail, notamment pour être à l'eau au meilleur moment. Une exigence qu'il a réussi à faire graver dans le marbre, ou au moins sur son contrat de travail, au travers de cette magnifique clause :

Monsieur X pourra choisir les horaires de travail qui lui conviennent en respectant  : des durées quotidienne de disponibilité : c'est à dire des périodes pendant lesquelles l'entreprise peut le joindre. Monsieur X devra être joignable 7 heures par jour pendant ses jours de travail. Compte tenu du fait qu'il pratique le surf, ce dont la société X accepte le principe, et du caractère aléatoire des moments ou cette pratique est possible, il est prévu que cette durée de disponibilité quotidienne se situe dans une plage horaire allant de 7 h à 21H. En dehors de ces plages horaires, Monsieur X pourra utiliser son droit à la déconnexion en mettant en veille ses systèmes de communications professionnelles”.

Une clause qui pourrait (ou plutôt, devrait !) figurer sur les contrats de nombreux salariés prêts à adapter leurs horaires de travail - tôt le matin, tard le soir - pour pouvoir faire un break d'une ou plusieurs heures (afin d'aller surfer, par exemple) et s'engager à ce que le job soit quand même fait à la fin de la journée.

PS 1 : Patron, si vous lisez cet article, on est dispos pour en parler quand vous voulez.

PS 2 : On aimerait quand même bien jeter un oeil aux contrats de travail de Dave Rastovitch, Rob Machado ou Alana Blanchard histoire de pleurer un grand coup.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
108  | 0 
Il y a 4 jours - Extra
Voitures de police en feu et 50000 spectateurs pris dans une émeute générale.
676  | 0 
Il y a 4 jours - Extra
L'association aide de jeunes surfeurs à percer, tout en continuant leurs études.
4216  | 0 
Il y a 11 jours - Extra
Et on apprend encore des choses sur lui dans ses interviews.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
1168  | 6 
Photoshop Contest : vos créations
Les spots de France - même les plus improbables - sublimés par les folles retouches de nos lecteurs.
Dossier // 2
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.