10 choses à savoir sur Wilko

Extrait Mag - Auteur d'un début de saison tonitruant, l'actuel leader du circuit réconcilie le concept du surfeur performant doublé du fêtard invétéré.

Par Surf Session - @surfsessionmag - lundi 20 juin 2016 à 16h33
Partager sur :   

1. Malédiction

Premier goofy vainqueur à Bells depuis Occy en 1998, Wilko marche sur les traces de son team-mate Gabriel Medina, premier gaucher vainqueur à Snapper en 2014 depuis Mick Lowe en 2004. Gaby était ensuite devenu champion du Monde...

2. Back-to-back

Seul Kelly Slater (en 2006 et 2008) l'avait fait (dans le format actuel), gagner les deux premières épreuves de la saison. Et il avait ensuite, à chaque fois, été champion du Monde...

3. After

 

La facture de 4000 $ de sa soirée post-victoire à Bells (dont 142 shooters de Vodka s'il-vous-plait) a fait le tour du web. Wilko sait décompresser, comme après le Quik Pro New York de 2011. Fletch, team manager Rip Curl, se souvient : “Trois jours après avoir égaré Wilko en soirée, il me demande de venir le récupérer dans un appartement... Je le retrouve dans les mêmes fringues, incapable de rentrer de lui-même !”.

4. Voiturette

Son premier supporter n'est autre que son père, Neale, qui était présent à Bells Beach où il se déplaçait grâce à sa petite voiturette rouge. Avec sa grosse barbe blanche et son air bonhomme, on aimerait tout autant se mettre quelques verres avec le père que le fils.

5. Black-out

2011, Newport Beach, Matty termine une soirée très arrosée par un petit somme sur le trottoir... Récupéré par la police locale pour ivresse sur la voie publique, Wilko fera un passage par le poste et y gagnera ses galons de fêtard.

6. Roller

En 2011, tous les matins, Wilko se pointe pour le call du Quik Pro Gold Coast rollers aux pieds ! Une originalité de plus pour celui qui a appris a surfer sur les spots de Sydney.

7. Palmarès

On pourrait l'oublier mais Wilko a tout de même un joli palmarès : champion du Monde ISA des moins de 16 ans en 2004, qualifié pour le Tour à 20 ans, vainqueur de deux QS Prime (Santa Cruz et Saquarema). Et acessoirement, 3e du Lacanau Pro en 2009.

8. Coach

Alors que Glenn Hall avait été approché par le clan de John John Florence début 2016, c'est bien aux côtés de Matt Wilkinson que le petit Australo-irlandais officie cette saison en tant que coach. Une association qui cartonne (deux CT et un QS au compteur).

9. Food Porn

Son plat préféré ? Le braai, la version sud-africaine du barbecue : “L'Afrique du Sud est ma destination culinaire préférée. Tu peux te faire un super restaurant pour 15 $ alors que ça t'en couterait 150 à la maison. Mon meilleur braai, c'était dans ce resto sur la plage : les gars ont débarqué avec une trentaine de langoustes et des tonnes de poissons et nous nous sommes régalés”.

10. Déguisements

Ses combis aux imprimés fantaisistes auront marqués les esprits mais Wilko ne se contente pas de se déguiser pour aller à l'eau. Tous les ans, le gala WSL de début de saison est l'occasion rêvée de marquer son originalité : cheveux permanentés et bouclés, look de cow-boy, smoking rétro avec son caméraman déguisé en fille au bras... Que nous réserve-t-il en cas de titre mondial... ?

Mots clés : matt, wilkinson
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
18/11 - Free Surf
Les meilleurs kids mondiaux du team en colo sur les spots portugais.
| 1 
04/11 - Free Surf
Matt Bromley et Jérome Sahyoun ont fait escale à Nias pour bosser leurs tubes et le rendu donne des frissons.
| 0 
03/11 - Business
Luke Short a choisi le distributeur espagnol Glassing Monkey comme revendeur de sa marque, LSD surfboards.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...