Interview : CJ Hobgood, un world champ' à la retraite

Extrait Mag - « Un peu fou dans l'eau mais chaleureux à terre », comme il se décrit lui-même, Clifton James Hobgood, champion du Monde en 2001, ne sera plus sur le Tour l'an prochain. Interview complète dans le Surf Session 340.

Par Baptiste Levrier - @surfsessionmag - lundi 14 décembre 2015 à 11h57
Partager sur :   

(...)

Est-ce que t'aurais pu continuer encore quelques années au plus haut niveau ?

En y consacrant tout mon temps du lever au coucher du jour, toute mon énergie pour continuer à progresser, je pourrais rester au top niveau. Est-ce que les Medina, Toledo, John John sont meilleurs que moi ? Oui ! Mais une série reste un moment indécis ou beaucoup de paramètres entrent en jeu et où tout peut arriver.

Es-tu impressionné par ce qu'ils sont capables de faire ?

Oh oui ! C'est incroyable. Et c'est pour ça que je suis heureux de quitter le Tour. Ce sont les meilleurs surfeurs de la planète, ils font progresser notre sport et en plus c'est super agréable de traîner avec eux, de discuter. De surcroît, la WSL a mis sur pied une structure qui permet au surf de devenir un vrai divertissement et de grandir dans le monde entier. Je quitte un circuit qui est dans une situation cent fois plus intéressante qu'à l'époque où je suis arrivé.

Que penses-tu laisser derrière toi ?

Ce que j'ai appris de mes aînés, des surfeurs avec qui j'ai commencé tels que Sunny Garcia, Shane Powell, Luke Egan, Damien Hardman, a d'abord été de réussir à surfer au plus haut niveau et à être passionné par ce but. Donc, j'ai d'abord voulu accomplir ça. Et puis, j'ai essayé d'y ajouter une dimension amicale à terre. Les relations humaines sont très importantes pour moi. J'ai voulu combiner ces deux aspects : être ce type un peu fou dans l'eau mais aussi être chaleureux à terre. C'était une démarche naturelle, ancrée dans mon caractère. Je pense que ça vient aussi du fait que, toute ma vie, j'ai dû affronter mon frère dans l'eau et l'aimer le reste du temps. Il a fallu que je compartimente ces deux aspects de ma vie. Donc, si certains jeunes peuvent se retrouver dans ce comportement, ça me rendrait fier.

Est-ce que ton titre mondial est ce que tu as accompli de plus grand ?

Non, vraiment pas. Mon plus grand accomplissement, c'est d'avoir réussi à atteindre le plus haut niveau, rentrer dans un cercle très fermé et m'y maintenir pendant 17 ans. C'est à mes yeux beaucoup plus fort que n'importe quel titre ou victoire.

(...)

Retrouvez l'intégralité de notre interview avec CJ Hobgood dans le Surf Session n°340 de décembre 2015, actuellement en kiosque et également disponible sur notre boutique en ligne.

Mots clés : andy irons, cj hobgood
Partager sur :   
COMMENTAIRES (3)
cedric - le 14/12/2015 à 18:12
Bonjour, bon, je me demande pourquoi je continue d'acheter le mag :-(
Répondre
Romain FERRAND - le 14/12/2015 à 20:20
Pour lire les 90% restants de l'interview par exemple ? :D
Répondre
cedric - le 15/12/2015 à 10:25
je sais qu'aujourd'hui tout passe par le net et je suis ennuyé de voir la presse papier disparaître peu à peu..alors quand je vois que Surf Session montre la couv, des morceaux d'articles ça m'énerve, ça gâche un peu la surprise de la découverte du mag au shop ( bon pour le coup je suis hors sujet puisque ça fait deux semaines que le mag est sorti... ;-) ) allez, je ne vous en veux pas trop ;-)
Répondre
Articles relatifs
| 0 
05/11 - Free Surf
Décédé le 2 novembre 2010, le triple champion du monde hawaïen a marqué le surf de son empreinte. La preuve en...
| 0 
15/10 - Film
Un documentaire qui promet de raconter l'histoire d'A.I. avec justesse, en levant notamment un tabou sur ses a...
| 1 
21/04 - Exclu
Un projet ambitieux réunissant entre autres Lyndie Irons, Bruce et Kelly Slater, et qui intervient cinq ans ap...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...