Les Jeux Olympiques vus par Jean-Luc Arassus

Extrait Mag - Le président de la Fédération Française de Surf nous fait part de son point de vue sur l'intégration du surf aux JO de 2020.

Par Surf Session - @surfsessionmag - dimanche 7 août 2016 à 08h00
Partager sur :   

> Découvrez l'interview de Jean-Luc Arassus sur les Jeux Olympiques de Tokyo dans le Surf Session d'août actuellement en kiosque. Disponible également sur notre boutique en ligne.

Quelles seront les conséquences immédiates de cette annonce ?

Le surf sera visible par les milliards de personnes qui regardent les Jeux olympiques. Je fais confiance au Japon pour en faire un moment fort. Le Japon est une île du Pacifique et une nation du surf, historiquement très engagée dans le surf. Donc, d'ici la tenue des Jeux, on aura quatre ans pour se préparer. La fédération internationale devra notamment définir le format de compétition

Pour la fédération, en terme de budget, c'est une révolution ?

Non, pas une révolution. On sera traité différemment, c'est clair. Il y aura, notamment sur le haut niveau et la préparation olympique, un traitement différent. Cette préparation sera assurée par le directeur technique national, Michel Plateau. Mais, vu le format retenu (20 surfeurs et 20 surfeuses), on ne rentrera pas dans une préparation olympique qui concernera plus de cent athlètes comme dans certaines disciplines. Donc, le budget évoluera, mais de manière très limitée en ce qui concerne les aides institutionnelles.

Ensuite, je pense que l'image de la Fédération Française de Surf et du surf changera et qu'on pourra attirer de nouveaux partenaires non captifs du milieu traditionnel du surf. On aura bien plus de visibilité médiatique, même si toutes les disciplines olympiques ne parviennent pas à se démarquer. Mais je pense que notre sport bénéficie déjà d'un bon traitement médiatique grâce aux valeurs jeunes, dynamiques, progressistes, avant-gardistes que le surf véhicule. Tout ça ne sera qu'amplifié. J'espère aussi que la notoriété du surf grandira auprès du public, qui peut encore douter du contenu sportif de la discipline. Aller aux JO démontre que la dimension sportive est très forte.

Mots clés : tokyo, 2020
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
04/08 - Autres
Chiba, Kanagawa et Izu sont les trois spots envisagés pour l'épreuve olympique de Tokyo 2020. Voyons à quoi re...
| 0 
03/08 - Exclu
Le CIO dira ce soir si le surf devient ou non une discipline olympique. Le monde du surf retient son souffle.
| 7 
28/09/2015 - Special Event
La ville organisatrice des JO de 2020 a annoncé aujourd'hui la liste des sports qu'elle souhaitait voir se dér...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...