Carissa Moore : girl wildcard chez les surfeurs

Girls - Retrouvez le heat historique de la championne du monde affrontant les hommes lors de la Vans World Cup of Surfing à Sunset, Hawaii.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - vendredi 2 décembre 2011 à 20h59
Partager sur :   

Carissa Moore sera la seule à représenter le surf féminin cet hiver à Hawaii. Faute de sponsors, les compétitions hawaiiennes de l'ASP Women World Tour ont toutes été annulées cette année, repoussant le prochain rendez-vous avec le surf féminin à fin février 2012 en Australie. Au vu du niveau actuel des surfeuses pros, leur absence à Hawaii est une bien triste nouvelle. Qu'à cela ne tienne, la championne du monde 2011 s'offre une wildcard pour affronter les meilleurs surfeurs aux deux premières compétitions de la Triple Crown. Une première historique.

Passera t-elle le premier tour ?

Carissa Moore, âgée de 19 ans et originaire de Honolulu à Hawaii n'en est pas à sa première victoire sur le North Shore. Mais qu'en est-il sur le circuit masculin ? Le 23 novembre lors du Reef Hawaiian Pro à Haleiwa, Carissa n'est pas parvenue à passer le premier tour de ce Star Event. Très déçue, elle déclarait à la sortie de l'eau ne pas avoir été assez agressive et vouloir faire de son mieux au prochain event. Six jours plus tard, c'est plus que motivée que Carissa arrive à Sunset pour la Vans World Cup of Surfing dans de moins bonnes conditions que les quatre mètres de la veille. La jeune Hawaiienne se retrouve en Prime Event dans une série contre son ancien coach l'Hawaiien Sunny Garcia, le Tahitien Alain Riou et l'Australien Mitchel Coleborn. Elle ne réussira pas à passer le premier tour mais terminera troisième (7,83) devant Alain Riou (5,6).

Carissa et ses deux coachs

Sunny Garcia, vainqueur de la série (13,93) déclarait : "L'année dernière je coachais Carissa, cette année je me retrouve contre elle ! Je suis un grand fan de son surf, elle est la meilleure surfeuse au monde. C'est historique de surfer contre elle, un véritable honneur. Malheureusement elle n'a pas eu assez de vagues. Il y aurait eu plus de vagues, l'histoire n'aurait pas été la même..." À Carissa de s'exprimer : "C'était génial de pouvoir surfer avec les gars, j'en garde une superbe expérience. J'étais beaucoup moins nerveuse qu'à Haleiwa. J'aime bien le spot de Sunset parce qu'il est plus en retrait de la plage et des spectateurs, j'étais dans ma bulle. J'avais aussi ce sentiment de déjà vu quand je surfais Sunset il y a deux ans, avec Pancho Sullivan comme caddie." En effet, Pancho avait repris, le temps de ce heat, son rôle de coach et de caddie, lui donnant des conseils et lui tenant une planche de rechange au line-up, au cas où elle casserait la sienne pendant sa série.

Carissa a fait ici un bel honneur au surf hawaiien autant qu'au surf féminin. Un heat historique à voir et à revoir en attendant de retrouver l'élite du surf féminin en Australie.

La réponse de Carissa pour un heat historique à Sunset. Photo : ASP/Cestari

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
10/05/2012 - Girls
Sur la plage brésilienne de Rio, les surfeuses du WT n'ont eu le droit qu'à de petites vagues pour le premier ...
| 0 
04/03/2012 - Girls
L'Australienne, en remportant hier le Roxy Pro Gold Coast, a prouvé qu'elle pouvait encore prétendre à un nouv...
| 0 
25/02/2012 - Girls
Après six mois sans compétition, les 17 meilleures surfeuses au monde s'affrontent actuellement à Snapper Rock...
| 0 
07/02/2012 - Girls
Le 14 janvier dernier, la championne du monde a scoré de parfaits barrels au Mexique. Merci quand même au jet-...