[Best-of] Dimitri Ouvré et Othmane Choufani scorent un Puerto Escondido XXL

Interview - Photos, vidéos et récit de leur mission sur le spot mexicain aux côtés des meilleurs...

Par Romain Ferrand - @romainferrand - lundi 29 décembre 2014 à 10h24
Partager sur :   

Article paru le 11 juillet

Puerto Escondido est en feu depuis le début de semaine. Nous vous avions déjà parlé de la nomination de Shane Dorian aux XXL Awards 2015 et c'est maintenant au tour d'Othmane Choufani et Dimitri Ouvré de partager quelques images et impressions sur les conditions solides de ces derniers jours.

Surf Session : C'était un trip préparé ou vous êtes partis pour scorer en voyant les prévisions ?

Othmane : C'était un trip préparé. En Mai dernier, j'ai décidé de partir pour un mois sur Puerto Escondido pour essayer de scorer un swell XXL. Dimitri avait un QS à faire au Mexique et nous nous sommes connectés pour scorer des barrels ensemble avant le lancement du contest. C'est la deuxième fois que je viens à Puerto Escondido. J'y étais déjà depuis trois semaines lorsque le swell est arrivé et je commençais à bien connaître ce beach break. C'est vraiment le spot le plus puissant que j'ai surfé, tu tapes le sable une fois sur deux si tu tombes. Des mecs sont morts ici, ça prouve la dangerosité du spot...

Dimitri : Othmane était déjà sur place depuis un moment avec mon meilleur pote de Saint-Barth. Les vagues en France étaient vraiment pourries et je devais faire la compétition à Acapulco (WQS 4*). J'en ai donc profité pour faire un petit trip quelques jours avant, histoire de bien tester mes boards. C'était mon deuxième trip sur Puerto Escondido et j'adore cet endroit. Il me tient à coeur car mon père y a habité pendant six ans et... pour faire des gros barrels il n'y a pas mieux !

Dimitri Ouvré à Puerto Escondido - 2/2

Surf Session : Niveau matos, vous aviez les bonnes planches ?

Dimitri : Nous n'avions pas prévu ce swell XXL et c'est seulement arrivé sur place que nous nous sommes rendus compte que nous n'avions pas le matériel adéquat. Heureusement, nous nous sommes fait des super copains quelques soirées avant le gros swell. Du coup, Othmane s'est fait prêter une board par Mark Healey et moi par Martial, un chargeur local super sympa. Le big day, c'était très dur de prendre une vague et même en 8'6 j'étais trop court ! Je devais attendre en dessous des mecs sinon impossible de partir. Ils étaient tous en 9 ou 10 pieds... C'était très effrayant et tous les gros chargeurs étaient présents ! J'avais un leash 12 pieds, un gilet et un top par dessus pour bien flotter... C'était la première fois que je surfais ce genre de vagues donc j'avais peur et je n'ai pas pris de risque.

Othmane : Je surfais une 8'8 de Mark Healey que j'ai cassé sur ma première vague... Mais nous nous sommes arrangés. J'ai directement dû racheter une 8'2 le matin dans un surf shop : une vieille planche ayant appartenue à Jamie Sterling. Une board parfaite même si j'étais un peu court. Je surfe normalement sans leash mais à cette taille je préfère en mettre un pour pouvoir, en cas de grosse bouffe, me reposer sur ma planche. J'avais un short John avec des flottaisons intégrés aux jambes et dans le dos que Rip Curl Europe m'a confectionné l'année dernière. J'ai rajouté une shorty par dessus. C'est efficace et ça ne me gêne pas pour la rame.

Otho sur une vieille board de Jamie Sterling.

Surf Session : Une fois à l'eau, quelle était l'ambiance ?

Dimitri : J'ai trouvé l'ambiance plutôt cool même si il y avait beaucoup de monde. Tout le monde disait bonjour et assurait la sécurité. Chaque fois qu'un mec partait sur une vague, les gars regardaient s'il remontait ou pas. Après avoir attendu 5 h dans l'eau, j'ai pris ma première vague... Premier wipeout, j'ai bien bouffé mais je suis remonté à la surface et cela m'a mis en confiance... Othmane avait déjà pris sa bombe et du coup je voulais vraiment en choper une moi aussi. Ce qui est difficile car il y a beaucoup de chargeurs à Puerto Escondido. Des gars connus ou pas. En tout cas, nous avons eu des supers vagues ce jour-là.

Othmane : L'ambiance à l'eau est bonne car à Puerto Escondido, ce n'est pas toi qui choisis la vague mais la vague qui te choisit. Par exemple, Shane Dorian était un tout petit peu plus haut que moi sur ma vague et n'a pas réussi à partir. Les conditions étaient vraiment incroyables, je n'ai jamais vu un beach break aussi gros tuber parfaitement. C'était mon quatrième swell XXL donc je commence à connaître quelques gars et c'est vraiment cool. En revanche, c'était une première pour Dimitri et je l'ai motivé car je savais qu'il pouvait le faire. Il m'a fait confiance et il a eu une bombe ! Je suis vraiment trop content d'avoir partagé le peu d'expérience que j'ai avec mon ami ! Il a vraiment adoré et je pense que ce n'est que le début ! Pour ma part ça fait 2 ans que je suis motivé dès que je vois un truc violet ou rouge sur les cartes. Il faut aussi que je me calme car, la veille des gros jours, je suis trop excité et je n'arrive pas à dormir ! Franchement, parfois je me dit que j'ai un problème...

Nic Vaughan au take off...

... avant de dessiner une ligne parfaite.

Surf Session : Qui vous a impressionné ?

Dimitri : Shane Dorian a pris la vague du swell (voir vidéo plus bas). Celle d'Othmane était vraiment big et je pense que, un peu plus deep, il aurait pu avoir une bonne nomination pour le Ride of the Year. Ricardo dos Santos m'a impressionné, ainsi que Mark Healey, Tom Lowe, et plusieurs chargeurs inconnus mais qui ont une sacrée paire de c******s !

Othmane : Un paquet pour différentes raisons! J'ai vraiment adoré l'attitude de Ricardo dos Santos dans l'eau. Il est branque Ce mec est sérieusement dingue ! Il a pris deux énormes boîtes sur des gauches impossibles en l'espace de 15 minutes... Sinon Nic Vaughan, un américain de 22 ans qui charge aussi énorme. Et Dimitri car c'était son premier énorme swell et aussi Tyler Newton... En fait, tous les jeunes qui étaient a l'eau !

Ricardo dos Santos à l'ombre.

Ricardo dos Santos, en pleine lumière...

Surf Session : Vous avez d'autres missions en vue pour charger ?

Dimitri : Othmane et moi avons beaucoup discuté de plusieurs projets ensemble pour scorer des bonnes vagues. Cela reste encore en cours de préparation...

Othmane : J'y retournerai demain pour un swell comme celui-là... C'est la meilleure expérience de ma vie et ça m'a donné un bon coup de pouce pour la suite. Je ne me suis pas fait de frayeur et j'ai hâte de pouvoir scorer un autre swell. Je n'ai pas eu de tube cette fois-ci mais une grosse vague et mon objectif reste de tuber sur une bombe ! J'essaye aussi d'organiser un trip au Chili afin de scorer un gros swell avec Jérôme Sayhoun et Dimitri, mais le vent n'est pas bon pour le moment.

Tyler Newton.

En attendant de voir le clip de la session, on vous laisse sur ce drop vertigineux de Dimitri Ouvré...

Le drop d'Othmane Choufani :

La bombe de Shane Dorian, nominée pour les XXL dans la catégorie Ride of The Year :



... et le wipe-out de Ricardo dos Santos, nominé aux XXL dans la catégorie Wipeout Of The Year :

[youtube width="100%" height="560"]http://www.youtube.com/watch?v=2PQEaw_jbc8[/youtube]

Screenshots : © Michael Darrigade

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 2 
15/06/2015 - Interview
Rencontre avec le Marocain de 22 ans, qui petit à petit inscrit son nom sur les spots de gros du monde entier.
| 0 
03/06/2013 - Interview
Premières impressions à chaud pour le jeune chargeur Marocain sur son expérience Tahitienne
| 0 
27/02 - Big Wave
Pour surfer la gauche de Jaws à presque 20 mètres et repousser les limites du big wave surfing, Mark Healey ex...
| 0 
04/05/2015 - Big Wave
Un swell gigantesque frappe actuellement les côtes mexicaines et met au défi les meilleurs chargeurs sur le be...