Maxime Huscenot : "cette fois, j'étais là pour gagner"

Interview - On a croisé Maxime Huscenot hier soir, lors de la conférence de presse du Pro Anglet. L'occasion de faire le point au lendemain de sa première victoire QS à Lacanau.

Par Robin Guyonnet - @surfsessionmag - mardi 25 août 2015 à 11h33
Partager sur :   

Hier soir lors la conférence de presse du Pro Anglet, on a pu discuter un peu avec Maxime Huscenot, vainqueur la veille du Lacanau Pro 2015, autour de quelques tapas . A l'aube d'une nouvelle compétition, le Réunionnais est en grande forme et semble confiant, mais garde les pieds sur terre :

Magnifique victoire Maxime ! Est-ce que tu as eu le temps de la fêter ?

Un peu ! J'ai fini à 2 heures... Ma tête était là mais mon corps était un peu endormi (rires) ! C'était surtout une fatigue physique, j'ai surfé 3 heures de séries cumulées dans la journée dimanche, j'ai pas mangé grand-chose à part une banane et bu de l'eau parce qu'on surfait tout le temps. Mais je suis super heureux.

Les conditions étaient difficiles en plus...

Ce qui était dur c'était de se placer, ça bougeait tout le temps et le vent n'a pas arrangé les choses. Après on était contents d'avoir des vagues, moi je préfère ce genre de conditions que celles des jours précédents, mais c'est sûr que c'était assez physique, avec la météo qui changeait, le vent, le soleil puis d'un coup la pluie. C'est aussi éprouvant physiquement que pour la concentration.

Tu avais une stratégie particulière pour la compétition ?

Au début pas forcément, j'avais juste envie de bien surfer, puis au fur et à mesure des tours, je ne me sentais pas très bien sur mes planches. J'ai alors changé et c'est allé beaucoup mieux, je me suis appliqué à vraiment bien choisir mes vagues et faire de mon mieux.

“Cette fois, j'étais là pour gagner”

Est-ce que tu avais choisi une préparation différente des autres années, comment tu es arrivé à Lacanau ?

Cette année je suis arrivé bien, j'avais fait pas mal de résultats en début d'année, donc j'étais confiant. L'année d'avant aussi, je sortais d'un quart de finale à Huntington, j'étais bien et j'aurais espéré gagner mais je m'étais malheureusement arrêté en quarts. Cette fois j'étais là pour gagner.

On peut même parler d'une double victoire vu le nombre de Français présents dans les phases finales. Tu penses qu'on peut retrouver ce même élan à Anglet ?

Je suppose qu'on sera tous là, on est tous dans le coin en ce moment ! Je sais qu'à Lacanau, quand il y a des bonnes vagues, généralement les surfeurs français et européens arrivent à s'exprimer, on peut montrer notre vrai niveau. Ce n'est pas toujours le cas quand on est sur les vagues australiennes et brésiliennes, qui sont difficiles et nous font un peu galérer. En France on est habitués à surfer des superbes vagues dans l'ensemble. On surfe souvent entre 1m et 3m, donc des vagues puissantes, notre surf à tous s'est forgé dans ces conditions. Ici on a l'avantage du terrain et on va montrer notre niveau.

“Je me suis prouvé que je pouvais arriver jusqu'en finale, que ça pouvait tenir mentalement, et dans mon surf aussi”

Avec ces 3000 points, tu remontes dans le top 10 au ranking. Plutôt cool...

Oui, je suis 9ème ! Je suis vraiment heureux d'être dans le top 10. Mais pour le moment, je retiens surtout la victoire, c'était vraiment mon but d'aller gagner une compétition, pour me dire que je peux y arriver. Il y a eu beaucoup d'épreuves, comme les Primes, où je m'arrêtait en 8èmes ou en quarts alors que j'étais vraiment bien lancé et avec les meilleurs scores de la compète. Hier, je me suis prouvé que je pouvais arriver jusqu'en finale, que ça pouvait tenir mentalement, et dans mon surf aussi. On verra à la fin de l'année si ces 3000 points m'auront servi !

C'est tout ce qu'on demande, que nous soyons plus de Français sur le CT, pour montrer les très bonnes vagues et le très bon niveau qu'il y a en France. On va tout faire avec Joan et les autres pour essayer de rejoindre Jérémy.

Où en es-tu aujourd'hui avec Quiksilver ?

Mon contrat s'arrête en fin d'année, j'avais 5 ans de contrat. Ça va dépendre de mes résultats et de ce qu'ils vont vouloir faire.

Tu as gagné quelques points hier là quand même…

Oui, je pense que ça a marqué les esprits, maintenant les cartes sont entre les mains de tout le monde et on verra si j'ai envie de continuer avec eux ou avec d'autres, ce sera la suite !

“Je redoutais beaucoup Nommé en finale”

Pour finir, qu'est-ce que tu as pensé de Nommé ?

C'est quelqu'un qu'on n'attendait pas. J'entends parler de la fratrie Mignot depuis un petit moment. J'avais vu le tout petit surfer mais jamais les deux grands ! J'étais vraiment impressionné de la manière dont Nommé a surfé hier. Il est impressionnant et je le redoutais beaucoup en finale, je savais que c'était loin d'être gagné. Il a vraiment bien surfé en quarts et en demies contre Joan. J'espère qu'il va continuer sur cet élan là, car on a besoin d'autres surfeurs français. Ce serait génial qu'il continue à surfer à ce niveau et qu'il nous rejoigne sur les Primes, et peut-être le CT ! //

Suivez Maxime et tous les autres frenchies toute la semaine sur le Pro Anglet : www.worldsurfleague.com/events/2015/wqs/1275/pro-anglet

Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
alex - le 25/08/2015 à 12:35
Yep, c'est plutôt bon pour le moral tout ça… Duru et Huscenot devraient se trouver dans les 20/25 premiers du qs en fin de saison, une sacré performance quand on connaît la concurrence. Par contre pour le ct, il va falloir dépasser le 4ème tour des Prime, et ça, c'est pas gagné sur le fin de saison. Courage les franchies.
Répondre
Articles relatifs
| 0 
13/02/2014 - Interview
Le Réunionnais nous parle de sa performance à Pipeline, ses impressions sur le Tour et sa gestion de saison.
| 0 
03/02/2012 - Interview
Le Réunionnais, Champion du Monde ASP Junior 2010, et désormais habitué du North Shore, nous raconte ce qu'évo...
| 0 
22/09/2010 - Interview
L'une des 2 wildcards du Quik Pro France nous livre ses impressions à 3 jours de la compétition...
234  | 0 
Il y a 4 jours - Free Surf
Shortboarders ou longboardeurs, ils étaient tous de la partie à Porthleven en ce 11 janvier !